Un poème d'amour

Publié le par lila

 
 
Je suis fière de vous présenter un poème de Nadine Courot, avec qui j'ai travaillé sur l'énergie d'amour, la place de soi et l'énergie du don, elle nous fait le cadeau de cette oeuvre poètique, chargée d'énergie d'amour. Lila
 
 
 
duguay01Mon Dieu, dis moi,
Pourquoi le chemin est-il si dur ici-bas
Pourquoi doit on gagner tant de combats
Se redresser et toujours se tenir droit
Quand on voudrait baisser les bras
 
Ce soir, les mains tendues vers Toi
Je crie à l’Amour, s’il te plait, prend moi
Enveloppe-moi, tout contre toi, berce moi
Je m’abandonne, enfin nourrie de toi
 
Le coeur rempli, dégoulinant d’amour
Je donnerai, j’aimerai à mon tour
Partout un peu plus grand chaque jour
Un peu plus et pour toujours
 
Ecoute moi, toi
Oui, toi qui me lis
je t’aime.   
 
Nadine
                                                                                        

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
That was a really nice poem. The idea is very clearly expressed through those powerful words the metaphors used are very brilliant and beautiful . Thank you for sharing this with us.Keep on posting more and more.
Répondre
N
<br /> merci Anne-Marie. C'est très gentil :)<br /> <br /> <br /> belle journée à vous et à tous<br />
Répondre
A
<br /> Bravo Nadine ! Très beau poème ! Beau travail d'Amour Lila, cela lui a rendu pleinement confiance...  <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci Anne-Marie, Nadine a eu le courage d'écrire quelque chose, d'autres me remercient en coulisses, parfois je reçois des cadeaux ou des attentions : depuis mes 8 ans j'accueille des gens, je<br /> leur donne des conseils, je les encourage et les dévérouille evidemment nul n'est prophète pour sa famille ! Les plus lourdes résistances sont dans les relations proches qui ne veulent pas avouer<br /> leurs problématiques (c'est pas pour autant que je suis aveugle!). Or, à moins de mettre un pied dans le plat au risque de casser les relations, on doit se taire et attendre...car tôt ou tard, je<br /> gagne.<br /> <br /> <br /> La relation par blog, c'est plus soft, moins de risques d'à-prioris sur les apparences physiques, plus de neutralité émotionnelle et moins de transfert de la part des gens que j'accompagne. Car<br /> le transfert psychologique est un problème ; lorsque les gens dépassent leurs blocages, nous, le receveur et l'accompagnant, devenons un peu le symbole et le "porteur" des errances et des<br /> douleurs de l'enfantement psychique. La personne nous associe à sa transformation, tant mieux si cette métamorphose se passe sans douleurs, si non, on est rejeté et traité selon la capacité des<br /> gens à supporter leur problème. Ce n'est pas toujours réjouissant d'autant que les plus lourdes transformations sont sans aucun doute dévitalisante pour nous, les thérapeutes. Et on n'en récolte<br /> pas toujours les fruits. Mais je suppose que la plupart des gens qui s'occupent du bien-être des autres passent par les mêmes situations. L'amour vécu est parfois très traumatisant tant que les<br /> gens ne savent pas aimer et donner sans violence ou amertume.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> je viens vous dire merci, merci Lila de m'avoir aidée à "voir", merci pour Tout et pour le partage de ce poème que je vous dédie à vous, avant tout<br /> <br /> <br /> et puis merci à Bernard et à tous<br /> <br /> <br /> Paix et Amour à vous<br />
Répondre
B
<br /> merci cela redonne de l'élan. Merci à Elle et à Toi<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Nadine était un peu étonnée de se voir sur Lilaluz, c'est vrai que cela fait un choc au début de se dire que des milliers de paires d'yeux vont se poser sur votre coeur, étalé nu. Mais on s'y<br /> fait! Ca aide à l'humilité!<br /> <br /> <br /> <br />