Votre Lumière est Immortelle

Publié le par lila

 

Je cherchais des images d’auras non-fonctionnelles quand je suis tombée sur une image, qui n’avait rien à voir avec mon projet de départ, mais qui exprimait bien un des stades de mon chemin. De fait, à peine avais-je vu ce dessin, qu’il évoquait en moi de vastes souvenirs. Par curiosité, j’ai cherché l’origine de la photo et je suis tombée médusée sur un site de théosophie, que j’ai ajouté ici:   http://clarte.eu.com/petiteperfection/theoscopie/articles/Requiem.htm

J’étais profondément chagrinée de voir que tout semblait avoir été écrit et codifié. C’était la première fois que la mystique des autres semblait si proche de mes propres approches. Se pouvait-il que toutes mes expériences ne soient qu’une projection des idées –certes remarquables- de certaines grandes figures passées ? M’étais-je laissée influencée, à mon insu, par une philosophie alors que depuis le début, mon rôle est de m’en défaire et de les démystifier ?

Cette découverte m’a ébranlée bien plus en profondeur que je ne saurais l’avouer : c’était un peu comme si je m’étais voilée la face, que ma base de principes elle-même n’était qu’une imposture ! Ce sentiment, je l’ai étudié un moment, pour qu’il me révèle sur quoi s’appuyait l’instabilité que je ressentais, à la base je trouvais la peur du mensonge, de l’imposture, de l’influençabilité, cette première peur en cachait une autre, bien plus grosse : celle d'être emprisonnée à travers l'Amour, à une fausse Régle.  N'est-ce pas la pire des trahison que de donner sincèrement son coeur à une Foi et de se trouver ruinée et évidée par cet amour pur? En quelque pas,  j’ai compris que cette rencontre sonnait comme un gong et mettait à jour une bien meilleure vérité.

La peur du mensonge est une protection de l’Intégrité, de la vérité intérieure. Et le dégoût que je ressens pour toutes les religions, cache un profond respect et une totale admiration de la Vérité Sacrée, de la transcendance de la vraie Foi. Pour moi, elle ne peut se trouver enfermée dans aucune religion, aucune philosophie et pas même une pratique assidue ou une approche technologique. La Vérité sacrée est si immense et si Parfaite, qu’aucune matrice, quelle que soit sa taille et sa fonction, quelle que soit son attache d’origine et la projection holographique qu’on lui attribue ne peut contenir l’étendue des Principes Cosmiques. C'est à eux que l'on doit respect et toute gloire.

En revanche, nous, aussi petits et insignifiants que nous sommes, avons le pouvoir autant que le devoir de servir notre étincelle divine, lieu d’assise de la particule que ces Principes Sacrés -que nous nommons grossièrement « dieu »- nous ont donnés pour s’exprimer eux-mêmes dans différentes dimensions, sous des aspects variés ET simultanés. Nous sommes des expressions divines, incomplètes en tant qu’individus tant que nous ne nous associons pas à douze consciences du même rang énergétique au moins.

Selon mes propres recherches et conclusions, chaque monde est l’expression d’un degré de conscience et d’un type de rayon de lumière. Or, chaque rayon de lumière est une vertu, un Principe concentré, lié à une couleur, à une manière de penser, à certains comportements, à des formes géométriques et des procédés technologiques ou physiologiques.

Notre monde est varié dans ses fréquences et malgré cela chaque partie doit passer d’un niveau de conscience à un autre : du chakra de survie (racine), ila conscience revient vers le principe de famille (nombril), de celui de famille, elle passe au niveau du développement de l’individu (estomac), et ceux qui avaient atteints la conscience réalisée de leur soi individuel rayonnant, transcendent vers la conscience d’Unité entre les formes de vie (chakra cardiaque) et expriment la fraternité entre les formes de vie. Ensuite le progrès continu et ils deviennent « expression de l’Unité » par la parole sacrée, porteur du verbe vrai et authentique (gorge). Ceux qui ont dépassés ce stade, entreprennent alors de devenir prescients, clairvoyants et liseurs des possibles (front), sachant qu’ensuite leur action ne pourra s’exprimer qu’en étant UN avec l’Essence de l’étincelle de lumière, habitants de la couronne (chakras coronal) : le chakra principal sera désormais le lieu d’un nouvel essor vers les chakras qui désolidarisent l’homme de sa forme actuelle et ce mouvement s'accompagne des changements fréquentiels du soleil autant que du systéme galactique tout entier.

 A notre échelle planétaire, chaque nation est l’expression d’un chakra, d’où découle son interprétation de Dieu, les rôles donnés à la femme et à l’homme, les droits des animaux et des enfants lorsque c'est possible. L’état de conscience sur lequel repose une nation lui donne ses forces et ses faiblesses, toutes les nations ensemble forment un « individu » : l'adam.

Pourtant, cet individu énergétique possède 2 têtes : l’une est coincée dans une matrice psychique, résidu des pensées de ses humanités, l’autre est expression du rapport des nations au monde naturel, à la planète elle-même qui possède elle aussi son propre niveau de conscience et un corps énergétique solaire, avec un double immatériel. Cette bipolarité ren à la planète et tous ceux qui se sont connectés à leur double immatériel, la chance d’exister en dehors du temps et de l’espace, dans l’Immortalité. Notre lumière immortelle est derrière la lumière solaire, dans l’expression de la lumière invisible et humble de "la mère divine". Quand une forme meurt soit elle continue à vivre sur le niveau supérieur, en prenant une forme nouvelle, par exemple les dinosaures sont devenus des mammifères ou des oiseaux, ou, si l’on désire rester intact, il faut se connecter à la polarité de l’invisible, "maha devi" et passer de « l’autre côté du miroir » à l’image d’Alice...c’était ce souvenir que faisait surgir en moi cette photo. Lila 

  y1parVUgUgs87VCWQGQVgde2FG77VGNYGHlQ-nPS66aprM1VJkAFuMglhyO.jpg

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article