Vers l’établissement de la vérité intérieure

Publié le par lila

 http://www.universoi.net/spirituel/archanges.png

En ce moment, vous devriez ressentir que les dernières résistances qui vous séparent de votre conscience de lumière cèdent : vous êtes ramenés vers la sérénité et l’apaisement intérieur, vos rêves vous entraînent à l’acceptation de ce que vous ne pouvez plus éviter, l’ouverture de vos derniers pétales et l’expansion de votre pouvoir d’aimer.

Il y a quelques années, il vous fallait faire un effort pour penser et comprendre que votre corps n’était que le résultat d’une pensée et le suivi de vos comportements. Il semblait difficile de saisir le sens de « corps de lumière », c’était une belle idée, une donnée philosophique qui permettait d’unir la croyance monothéiste paternaliste aux connaissances scientifiques nouvellement acquises. Car la science, en changeant les données fondamentales de notre vision du monde, et activant des génocides  d'envergures, avait tué la pureté de l’Homme, lui retirant son droit à l’éternité. Pourtant nos âmes avaient le même besoin d’immortalité et d’amour. Il était nécessaire de retrouver l’espoir, de lui donner un socle philosophique qui rejoigne les découvertes concrètes et scientifiques et qui intègre l’Intelligence au besoin d’Eternité de notre âme.

De fait, la science avait tué une certaine interprétation de notre apparition dans ce monde, la vision créationniste était définitivement dépassée et la science n’avait pas justifié notre existence humaine par une nouvelle logique - au contraire- avec les moyens d’extermination qu’elle nous a donné, le sens de la vie était menacé d’extinction lui aussi. Pourtant, notre âme étant la même, ses besoins d’existence et d’expérience s’exprimait toujours par l’intuition, qui loin d’être morte et désavouée, s’était mise à multiplier les inventions technologiques et des flashs créatifs. Nous étions devenus plus doués, plus vifs et réactifs, plus avides d’innovation, plus informés, et une faim étrange s'emparait de nous ; un besoin d’inscrire son nom  dans l’immortalité, imagée à travers les photos et les supports visuels capturant l’instantané à travers la lumière. Nous cherchions à retrouver notre lumière en nous l'envoyant, en l'enregistrant. C'était le seul acquit divin qui nous restait en main.

http://www.aura-soma-fr.net/sites/aura-soma-fr.net/medias/images/100/archangels-of-the-seasons.jpg

 

Le retour vers l'unité était donc évident : ce serait la base de la matière et le support des croyances éternelles : la lumière, point d’Union entre la conscience, la croyance et la technologie. Il ne restait qu’à développer la philosophie des ascètes, dont certains disaient que le corps humain est porteur de cette même lumière lorsqu’il est purifié des pensées opaques et des nourritures malsaines, n'était-ce pas cela que nous recherchions au coeur des images et des instantanés? Voir l'âme à travers le corps. 

Voilà que grâce à la cohésion des cycles terrestres et célestes avec nos propres cycles personnels, ce chemin prend corps. Nous sommes nés pour nous transformer, et cette époque nous destine à cette transition qui se produit de l’intérieur vers l’extérieur. Il devient plus évident pour chacun qu’aucune résistance n’évitera le processus d’éclaircissement de nos âmes et de nos corps. Cette vague d’ouverture prend le corps et l’allège en révélant les pulsions parce que cela est bon et que toute vie choisit d’aller vers l’amélioration et la libération. La traversée du pire n’est qu’un moyen de fermer le cycle des violences infernales et choisir d’ouvrir un nouveau cercle destiné à l’amélioration collective. Nous participons à cet accomplissement, chacun à notre manière, chacun selon nos fonctions.

Ces prochains mois servirons précisément à révéler ces choix à travers notre rayonnement. La force que nous avons acquise s’est construite en créant, jour après jour, des actions. Certaines nous amènent rapidement vers nos buts, d’autres nous révèlent nos faiblesses, nos lacunes. Quel que soit le chemin, il n’y a rien à regretter, nous progressons vers plus de vérité. http://sphotos-a.xx.fbcdn.net/hphotos-snc7/c10.0.403.403/p403x403/385321_412785192138509_659765447_n.jpg

C’est la découverte issue du retournement : pendant des centaines d’années le mensonge était une forme de force et de courage. Ceux qui étaient capables de s’affranchir des lois collectives semblaient mûs par une conscience supérieure, qui leur donnait des prérogatives et du respect. Cette force donnée aux plus forts psychologiquement est maintenant rendue aux justes. Dans un monde où la vérité est un fait rare, elle devient précieuse et reste un gage de confiance, une base solide de loyauté. Le retournement vers la vérité prend place petit à petit, car aucune mutation ne doit se faire brutalement. Le clair-obscur des années noires et des tensions s’éclaire progressivement et les vies apparaissent pour ce qu’elles sont : des expériences, des tests de la grandeur ou de la bassesse humaine. Il n’y a rien à juger, aucun regret ne pourrait restituer ce qui est perdu, alors il faut ouvrir les yeux sur ce qui Est et continuer de progresser pour acquérir le courage et la force de révéler tout ce qui doit l’être. La Confiance est à ce prix.  Lila

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article