Structure et Fonctionnement du Pardon

Publié le par lila

Le Pardon est considéré habituellement comme un sentiment, pourtant c’est d’abord un outil de libération et d’homogénéisation des fréquences entre elles : il agit à la façon d’une épée, d’un bouclier ou d’un baume guérisseur, d’un manteau de compréhension.

 

Le Pardon ne s’offre pas d’une personne à une autre. Ce serait prétentieux de croire que nous pouvons produire le Pardon. En fait nous sommes capables de le demander à notre Ange, qui nous l’accorde et cela devient de la Miséricorde Divine : le mal qui nous atteint l’âme est éloigné jusqu’au moment de notre guérison intérieure.

La structure du Pardon est verticale, ce qui signifie que le Pardon est une énergie qui descend vers le mal. Cela semble étrange de parler du Pardon comme d’un élixir merveilleux, pourtant c’est ce qu’il est. Il est l’outil qui retranche de la douleur. Il est le baume qui apaise les brûlures de l’âme.

 

Lorsque nous demandons que le Pardon soit accordé à de nombreuses âmes ou bien à la Terre et ses habitants : cela devient de la Compassion.

La Compassion est l’acte d’être touché au cœur par l’Amour et la Compréhension des maux des autres, de la Condition des autres et de demander pour eux (qui n’ont pas la compréhension ou la capacité) la Miséricorde Divine. C’est une forme d’empathie spirituelle.

 

 JAMAISseul

 

 

 

Cet acte bénévole de Compassion est rendu pour celui qui prie en Bénédictions pour sa famille, ou pour son Ange, de sorte à évoluer vers des cieux apaisés en toute quiétude. Plus on évolue en Amour et Sagesse, plus on ressent le besoin d’épargner aux autres la douleur, et plus on prend plaisir au service de compassion.

 

La Compassion permet de comprendre, c’est à dire de faire le tour du problème douloureux selon les différentes faces du problème, et même en percevant les différentes dimensions de la question.

Marcher dans les mocassins des autres est réellement édifiant, cela construit la tolérance et surtout la notion de la diversité des ressentis : nous naissons chacun avec des nuances de sentiments et de visions du monde ; chacun est unique, donc nécessairement seul s’il n’apprend pas à vivre avec les autres sans se sentir blesser. La compassion est utile pour vivre sa vérité sans blesser celle des autres.

 

Le Pardon est un mélange de fréquences ou « rayons spirituels » : sa base est Amour.

 

Lorsque l’Amour est teinté de Volonté : il est outil de libération, authenticité des sentiments, de vérité exprimée pacifiquement. (violet foncé)

Lorsque l’Amour est teinté de Sagesse : il est compréhension et empathie, compassion et patience.(mauve)

Lorsque l’Amour est teinté de Guérison : il est baume apaisant, retour à la Paix de l’âme. Régénération. (doré et violet)

 

Lorsque le Pardon est accepté, qu’il a donné ses fruits de libération et d’apaisement à celui qui en avait besoin, la reconnaissance qui vient du résultat du Pardon est un nectar sucré qui nourrit l’âme et l’Etre spirituel tout entier.

 

Car à chaque niveau de fréquences nous pouvons ressentir des trahisons ou des manques. Il est naïf de croire que les niveaux supérieurs en fréquences sont paradisiaques pour toujours. Certes, leurs maux ne sont pas les nôtres, mais leur sensibilité, leurs responsabilités et leur capacité d’interaction étant plus larges que les nôtres, leurs besoins sont aussi bien plus grands en Amour, en Energie et en Compréhension. Alors, puisque l’énergie du pardon est verticale, nous pouvons la demander pour ceux qui nous la transmettent, afin que les bénédictions soient abondantes pour nos aides aussi bien que pour nous.

 

Bénis soient nos Maîtres, Guides, Anges Archanges et que l’Esprit qui nous habite soit béni ! Amen, Amen, Amen. Lila

 

 

Commenter cet article

Rébecca 08/12/2010 03:57



Merci, merci pour ce beau texte !