S’ouvrir à la Confiance (version 1)

Publié le par lila

Ce texte est destiné à ceux qui  sont victimes du doute, torturés avec le long pic de la peur jusques dans leurs entrailles, hébétés par la confusion, essayant de s’accrocher à une certitude, un saint, un semblant de soutien tant leur vie leur semble vide, dénuée de sens, au bord de l’abîme. Si vous êtes confiant, passez votre chemin et allez à la version 2, directement!

 

 

 

D’où venez-vous ?

D’un ventre, d’un ovule, et d’une moitié de spermatozoïde.

Pourtant, de ces minuscules cellules vous voilà développé, au fil des étapes de croissance, échappant maintes fois à la mort et aux accidents : affaibli certes, mais vivant.

 

Si vous croyez à la chance, alors vous êtes sacrément chanceux !

Et si vous croyez au hasard, avouez qu’il vous veut du Bien !

Pour les heureux qui pensent qu’il existe des Anges, ils vous ont prouvé qu’ils savaient vous protéger !

 

Vous faut-il des preuves que l’on peut tout surmonter ?

Regardez à la télé, les exemples de courage ne vont pas manquer.

Inspirez-vous des livres pour ne pas flancher.

Après toutes ces Histoires, comment pouvez-vous imaginer que la vie peut manquer de souffle, de vitalité?

 

Au pire, vous perdrez quelques plumes, vous serez amené à révéler vos pêchés et si chacun y va de sa rengaine, cela va vite devenir la compil’ des bêtises humaines !

Croyez-vous que vos drames aient plus de valeurs que ceux des autres ?

Quel Orgueil, vanité jusque dans le « pêché » !?

 

A toutes les époques les mêmes choses ont existé, maintenant c’est la Nature humaine qui est en train de changer…ça vous fait peur ? Et pourquoi donc ? Qu’auriez-vous à regretter ? Vos petits mensonges ? Les masques qui vous rongent ? Les habitudes de voler l’énergie, l’argent ou les droits ?

Mais ça fait déjà longtemps que tout le monde vous voit !

 

Il n’y avait que vous qui pensiez être caché !

D’ailleurs, accepter la vérité c’est être moins ridicule que de nier.

Ce n’est pas à votre honneur que l’on touche ; vous n’en aviez pas.

Se voir tel que l’on est est-ce si terrible ? Vous jugeriez-vous plus mal que ceux qui vous regardent sans jamais vous juger, ni rien vous reprocher ?

 

Donc, ce n’est pas tant Dieu que vous craignez…c’est simplement votre vérité.

Et qu’y pouvons-nous si vous vous enfermez tout seul dans la peur d’être jugé, dans l’horreur de n’avoir pas su respecter?

Votre orgueil vaut-il plus que le bonheur ? C’est à vous de décider.

De conneries et de faiblesses le monde est rempli ; ce n’est pas grâce à cela que nous avançons !

En réalité, il suffit qu’un seul être ait une bonne idée, un geste élevé, un idéal à honorer pour rendre à toute la communauté sa dignité.

Serez-vous celui-là ?    Lila

Commenter cet article

Noko 29/10/2011 11:16



Ce texte me touche beaucoup!