Ressentir la liberté

Publié le par lila

Ca commence comme un petillement léger dans le fond de l'estomac, alors que vous n'avez pas consommé de soda.

 

Le pétillement s'étire sous les poumons, décontracte le diaphragme,

 

Puis s'ouvre un chemin vers le coeur comme une longue main tendue en coupe vers le ciel.

 

La joie renaît de ses cendres, vous jubilez comme un enfant, ça tire un peu sur les bords du plexus, parce que vous l'avez  laisser se tarir mais aujourd'hui , le petit feu de joie reprend ses droits.

 

Cette chaleur  joyeuse, cet étirement des flammes retenues depuis si longtemps vous donne envie de sourire, d'être heureux, ça vous chatouille sous la gorge, vous pleurez? Vous riez?  vous vous soulagez de ces trop grandes tensions accumulées,

Prenez la vie comme elle vient.... respirez et voyez que votre vue s'éclaire, la vie retrouve ses couleurs.

 

Vos épaules larguent les amarres, elles s'ouvrent et vous vous voyez plus grand,

vous revenez à votre unicité, vos pieds bien au sol, vous êtes heureux d'exister parmi les autres.

 

Ami de toi-même et du monde.

 

Tes valeurs intérieures étirent leurs ailes, tu te sens capable d'agir et d'être : ton esprit s'élargit, ton coeur le nourrit.

Cette ouverture te rend ta véritable dignité, celle qui est liée à ton identité profonde et sereine.

 

Cette joie élancée est posée, clairvoyante et douce, elle arrondit les angles de la vie, donne du temps pour anticiper et harmoniser.

Et ensuite quand tout est placé, elle crée une base solide pour à nouveau s' élancer en puissance et ouverture vers de nouvelles possibilités, des horizons purs, incrées.

Regardes, tu surfes sur le vent de la Liberté ! Tu vois la vie n'est plus terne, grâce à toi.  Lila

 

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article