Reconnaître les énergies spirituelles dans le quotidien

Publié le par lila

image011

Ce solstice de Septembre 2013 a ouvert le bal avec les énergies de la Victoire par la réélection d’Angela Merkel et de la Patience récompensée avec la victoire de l’équipe de France de Basket menée par Tony Parker,  une autre dimension du couple est illustrée par la France et l'Allemagne à travers le couple Hollande/Merkel.

François Hollande  incarne une autre vision de l’autorité et la virilité, un peu plus lunaire et intériorisée que ses prédécesseurs, il est néanmoins présent sur les questions internationales ou les projets que son gouvernement a choisi.  Déterminé et stable lorsque ses objectifs sont clairs, il  représente par sa fonction présidentielle et son style sobre une forme d’évolution des Consciences, dommage qu’il n’intègre pas l’écologie comme une source d’activité économique positive et non simplement un moyen de taxer et limiter la pollution. Il aime les performances intellectuelles, le calme et la maîtrise de soi, l’humour et les ambiances feutrées, la nature.

 Son énergie est claire et concentrée. On pourrait penser que sa tranquillité affichée vient d’un manque de tension intérieure alors que j’aurais tendance à  l’interpréter comme le résultat d’une longue recherche de Justesse, d’une écoute de soi et de l’autre pour ne pas perdre l’essentiel de vue et rester attentif à la gestion de l’objectif. C’est un compétiteur de longue haleine, capable d’accomplir ses rêves et d’obtenir la victoire par une analyse méthodique de la situation et l’élimination systématique de ses concurrents potentiels -qu’il prend soin de déconnecter lorsque l’occasion se présente ; c’est un démineur de formation. Garder une attitude décontractée semble être un moyen de prendre du recul, de conserver un peu d’énergie personnelle dans les situations extrêmes que nous traversons et cela agace certaines personnes habituées à beaucoup de babillages et à des « scoops » qui occupent l’espace médiatique et alimente les polémiques mineures. Le fait d’être impliqué simplement dans son travail donne la sensation qu’il ne « kiffe » pas le job. Pourtant à chaque fois qu’il s’est donné un objectif, il l’a obtenu. Est-ce seulement une question de Chance ?

A ses côtés, Angela Merkel symbolise la femme rayonnante, solaire et victorieuse : ses rêves intimes se sont accomplis, elle est reconnue pour ses compétences et sans ambiguités.On peut critiquer ses choix politiques mais il faut reconnaître sa force de travail, sa rigueur et la fidélité à un style à la fois féminin et simple. Cette victoire acquise pour la 3éme fois semble être une véritable récompense pour Angela Merkel  autant que pour l’Europe qui est passée à travers des tensions dramatiques en évitant  la faillite de l’euro et les révoltes populaires.

Sa première élection était une victoire féministe, une revanche personnelle et l’entrée sur un territoire inconnu où ses compétences restaient à prouver à l’échelle nationale puis européenne. La seconde fois était une occasion de restaurer l’Allemagne dans sa dignité économique, quitte à faire payer les pays qui ne l’avaient pas appuyer naguère. Cette revanche tardive et injuste pour les pays du sud de l’Europe fut le moyen de compenser les prises de risques et les pertes de certaines banques américaines très impliquées dans les marchés internationaux, hélas, eux aussi sont les grands gagnants de cette dérive politico-financière dont on ne voit pas encore quand elle s’arrêtera puisque les créateurs des ennuis ne payent pas vraiment pour leurs crimes contre les Etats et continuent de projeter de nouvelles arnaques.

Cependant, malgré la chute du pouvoir d’achat des masses « consom’actrices », l’atmosphère est apaisée dans la relation franco-allemande ; cette fois tous les représentants politiques sont en place depuis quelques mandats, ils se connaissent et vont encore parcourir un petit bout de chemin ensemble, ce qui devrait augurer des  possibilités d’entente pour tout le monde et une autre relation des pays européens entre eux : la page des conflits ou des revanches s’est définitivement tournée  par la victoire économique de l’Allemagne qui tire son épingle du jeu devant les autres puissances d’une manière pacifique, cette « guerre des monnaies » se termine, les cadavres sont des entreprises et des bilans financiers mais on a évité le pire. Angela Merkel a rendu aux allemands leur égalité psychologique avec les autres pays, ils se sont décompléxés d’être allemands, on est contents pour eux.

Désormais l’ennemi de notre paix intérieure collective est désigné : c’est le djihad. Cela fait 20 ans qu’il existe mais il est devenu un thème d’union entre des peuples et des continents qui partagent le même mode de vie. Les modalités des conflits à venir se tracent sur une nouvelle ligne, un peu plus bas que la mer méditerranée, reste à en définir le cadre d’intervention et les possibles acquis car toute guerre doit rapporter quelque chose, à ceux qui la financent.

J’aurais préféré parler de développement économique et écologique en Afrique, en Asie, de partenariat scientifique entre des laboratoires très pointus pour éradiquer des pandémies ou des parasites en voie d’augmentation, voir se créer des commissions internationales pour poursuivre les délinquants de la haute-finance, traîtres à leur propre monde, à leur origines, à leur planète ! J’aurais préféré… mais seuls mes rêves personnels se déroulent comme je l’entends, ne dit-on pas que « l’Enfer, c’est les autres ? » Lila

 

 

 

 

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anatole 31/10/2013 22:17


Beh!  Tien, Lila juste pour te dire : Merci pour cette belle analyse qui bien que brossée à la lecture m'a fait voir beaucoup de choses. J'aurai bien voulu la faire lire un certain
"conseiller de Mr F. Hollande, qui prendrait certes quelques bonne notes utiles.Mais...

lila 01/11/2013 14:04



Bonjour Anatole...


J'ai bien essayé d'aller leur donner mon point de vue avant les élections de 2006, mais ils m'ont jugés sur mon apparence, et c'est la dernière des choses à faire avec moi! J'ai horreur d'entrer
dans les protocoles et les cases mentales des petits penseurs sans imagination. Avoir l'air de ce que l'on est, c'est la pire des choses, non? 


D'ailleurs on le voit avec F. Hollande, il n'y a pas besoin d'avoir l'air d'un homme d'état pour occuper un poste de Président, ni même de faire quelque chose d'exceptionnel de sa vie pour
grimper jusqu'aux plus hautes marches, il suffit d'éliminer les adversaires et de se laisser porter par la vague, tôt ou tard on arrive quelque part! Trahir et hésiter, voilà la nouvelle
politique. Avant ça marchait déjà mais on essayait de le cacher, maintenant tout se sait en temps réel, alors c'est plus blessant pour les peuples quand ils s'aperçoivent qu'on les prend pour des
abrutis. 


Ce qui est sûr en revanche, une révolution de fond est en marche où aucun homme politique ne sauvera son image. 2016 est l'avênement d'un grand chaos, qui aura de profondes conséquences sur
l'organisation de la Société française et sur le mode de vie. Aujourd'hui les gens grognent, demain ils agiront légalement mais sans état d'âmes et ce sera vraiment un changement radical et assez
normal bien qu'effrayant pour de nombreuses personnes privilègiées.


Cela s'apparente à un "retournement moral des âmes". Un affrontement sans combats physiques mais des batailles juridiques à tous les étages contre les administrations et l'état, contre les
sociétés ou les villes. 10 à 15 ans de guerres légales et létales pour un nombre impressionnant de gens démunis, dépossédés par des lois écrites par de très jeunes gens très déterminés et souvent
incorruptibles. Ce sera quelque chose de cohérent et étrange de se faire corriger moralement par des plus jeunes, pour certains ce sera une longue suite d'humiliations justifiées et tout à fait
légales avec des lois qu'eux ne maîtrisent pas.


Hélas dans beaucoup de cas ce sera un peu trop tard pour changer la donne climatique. Les cataclysmes ne vont plus tarder, quoi que l'on fasse nous allons vivre des pertes importantes et
inattendues dans des zones actuellement protégées. C'est dommage qu'ils ne nous aient pas pris au sérieux il y a 20 ans, le monde se serait amélioré pour tout le monde et non seulement pour une
élite en sursis. 


Je ne vais pas vous affoler, vivez, tant que vous pouvez, profitez ! Yolo!