Les symptômes physiques et psychiques des changements vibratoires.

Publié le par lila

Je vais d’abord décrire les symptômes physiques, sachant que la plupart des gens donnent plus d’importance à la douleur physique qu’à la souffrance psychologique qui est souvent à l’origine des perturbations physiques.

Au début, les changements vibratoires se traduisent par un manque d’appétit qui peut aller jusqu’au dégoût pour certains aliments, entrainer des vertiges, des crampes musculaires et des douleurs types « aiguilles » dans les articulations ou les organes (foie, rate, pancréas, thyroïde, à l’arrière des globes oculaires, dans les tympans, au bout des doigts, le fond des poumons, les organes génitaux et l'intestin)  Il peut y avoir également des sensations dans des zones de vide physique, par exemple entre les omoplates mais pas dans le dos, à 10 au 20 cms à l’arrière du corps ou bien des douleurs, des vibrations, des « appels » (tambourinements réguliers 3 fois de suite) dans le thymus (au centre de la poitrine). Ces vibrations et douleurs sont les conséquences des adaptations physiologiques de notre corps physique à notre corps d’énergie : l’un parle à l’autre.

http://www.spiritualresearchfoundation.org/userfiles/image/003%20french%20pic/what%20are%20human%20comprised%20of/FR-What-we-are-comprised-off_00.gif

Si l’on respecte son corps, il nous montre comment mieux se nourrir selon ses goûts et non nos croyances sur le sujet. On ne meurt pas de ne pas manger en outre on meurt de mal manger et l’on meurt d’être sous-alimenté en vitalité. Or, la nourriture n’est pas seulement faite d’aliments solides et comestibles par l’estomac : la musique, la convivialité et l’amour, l’énergie d’un lieu sont aussi des nourritures qui valent tout autant que ce que l’on met dans son estomac. Prendre le temps de vérifier si l’on a faim et de quoi on a faim fait partie de l’hygiène corporelle intuitive. Choisir ses aliments et les préparer pour conserver leur vitalité est très utile pour réduire les quantités nécessaires à notre bien-être. On mange « plus » quand les oligo-éléments et les nutriments vitaux sont absents, on a d’abord besoin d’énergie « de vie », or normalement elle se trouve dans les fruits et légumes ou la viande et les laitages fraîchement récoltés. Le temps qui s’allonge entre la récolte et la consommation neutralise la vie, ce que nous mangeons est « mort », donc notre système vital en souffre et nous compensons en mangeant plus. Mangez au plus près de chez vous, des aliments dont vous connaissez la provenance, c’est mieux.

Les dégagements de l’aura sont une conséquence de cette première aptitude à écouter son corps. Le corps bien équilibré se purifie seul, nous sommes autonettoyants mais si vous ressentez beaucoup de fatigue, des lassitudes morales et psychologiques il est recommander de chercher de l’aide car le corps donne l’alerte, il demande de l’aide. Choisissez des gens dont vous ressentez qu’ils sont positifs, écoutez vos doutes. Mieux vaut éviter les précipitations et les mauvaises rencontres. Prenez le temps de méditer, de vous revitaliser et suivez les conseils de votre voix intérieure. Les Fleurs de Bach, les soins Reiki sont de bonnes méthodes, simples et non invasives.

Un dégagement peut être douloureux car il s’agit de l’expulsion d’un morceau de « quelque chose » avec lequel nous nous sentions habitués à vivre (une émotion, un souvenir, une pensée qui remonte à très loin, une petite phrase bien ou mal intentionnée, qui nous a blessé ou formaté à réagir d’une certaine façon à l’existence). Lorsque cette cristallisation est retirée, on en ressent du soulagement, un allégement physique, émotionnel, psychologique, un sentiment de nouvel horizon, une plus grande clarté  mais aussi un sentiment de regret pour le temps et l’énergie perdus, le soulagement émotionnel implique parfois un deuil psychique. Ces fortes sensations créent des fourmillements corporels là où la zone aurique est dégagée, on ressent de la vitalité revenir en soi et autour de soi, on sent également des vertiges ou un déséquilibre lorsque l’énergie que l’on a portée est très lourde : le corps compense les charges physiques et énergétiques - c’est d’ailleurs ce qui crée des maladies physiologiquement - le système endocrinien et le système nerveux sont les premiers touchés. Evidemment, la médecine ne prend pas en considération ces causes et cela ne sert à rien de parler avec votre médecin de votre aura, il ne comprendrait pas, dans quelques années ce sera un peu différent. Chacun interprète les choses selon l’endroit où il place la conscience du réel.

Par exemple, l’interprétation que l’on donne aux changements  du climat n’est pas la même pour un agriculteur, un astronome ou un archéologue, selon le degré des connaissances on voit et interprète le monde avec des réponses différentes. Je ne prétends pas qu’il faut transgresser cela, je sais qu’il faut simplement laisser la matrice psychique, c’est-à-dire notre formatage intellectuel de côté et se laisser glisser dans la matrice originelle où la Terre et le Ciel se retrouvent connectés à nos cellules par l’énergie. L’une et l’autre matrice coexiste pour l’instant, et nous nous nourrissons à travers les 2. Passer de l’une à l’autre EST déstabilisant pour ceux qui n’y sont pas préparés intellectuellement. Même en étant préparés d’ailleurs, l’effet est choquant, car là où nous posions notre conscience « je », se trouve du vide, une impression d’illusion, de mensonge, de duperie de l’Etre intérieur et la nouvelle identité qui se présente n’est pas possible  en terme humain :  je suis  s’accompagne (tout à fait logiquement et avec une grande joie) des mots un être vivant de lumière, chose tout à fait concrète, tout à fait réelle mais impossible dans la compréhension normale, le pire est que la normalité devient un niveau de conscience pré-humain, transitoire. Rien n’est mauvais, tout au plus existe-t-il des niveaux de conscience reliés à certaines réactions intégrées à notre âme par des situations à travers lesquelles nous nous retrouvons tatoués sur notre énergie, ces tatouages rayonnent et nous amènent à vivre certaines situations jusqu’à la nausée ou jusqu’à la compréhension : cette visualisation/compréhension des faits énergétiques donnent l’impression de sortir d’un carcan mental pour retrouver de la liberté, de l’autonomie spirituelle. Or, sur Terre toute autonomie est encadrée !

ELEVATION

 

Sortir d’une identité humaine et entrer dans une autre est une expérience fascinante autant qu’étrange.  

La première chose est la sensation qu’on vous tire d’un immense papier cellophane, dans lequel vous étiez habitué à vivre, à respirer. Couche après couche les vibrations que vous recevez chaque matin et chaque soir vous font pétiller, vous rendant de plus en plus sensible à des choses qui auparavant vous laissaient indifférents. Mais il arrive que votre vie soit si décousue au niveau des horaires, trop intense, alors la découpe est « franche », et d’un coup –comme au couteau ou à l’épée- votre ange vous sort de votre aura petite, tristounette, cristallisée pour en recevoir une autre, fluide comme du lait, sucrée comme le miel, dorée et brillante autour de vous. Ce corps-là vous donne la sensation d’être fraîchement né en harmonie et reconnectés à toutes les choses, les personnes que vous aimez, que vous avez aimés et que vous aimerez. En réalité vous voyez que le futur est déjà écrit mais interchangeable avec des possibilités « inférieures » ou « supérieures » en vibrations : c’est l’intensité de vos émotions et de vos idéaux qui vous amènent à vivre les situations. L’amour devient le support tangible de votre énergie vitale corporelle, elle-même reliée à l’énergie planétaire qui est une bulle avec sa propre fréquence, la planète terre est ressentie comme une frontière vibratoire.

D’autre part, cette énergie nouvelle que vous ressentez comme un vêtement mieux taillé à vos mesures sensibles, à votre âme, à vos besoins n’est pas perceptible par les autres, vous êtes le seul à le voir et à sentir les différences, les gens en revanche ressentent une déconnexion d’avec vous : vous n’existez plus pour eux, leurs émotions, leur énergie, leurs désirs sont restés alignés sur votre ancienne identité, le changement vibratoire vous efface de leurs habitudes, de leurs mémoires et votre nouvelle identité devient un « phénomène », un sentiment d’étrangeté, comme si vous étiez devenu un extra-terrestre parce que vos vibrations sont alignées sur une autre fréquence. Votre nouvelle perception et cette connexion plus légère, plus douce et pénétrante, vous rend « invasif » pour les gens qui se sentent «mis à nus », dévoilés et mal à l’aise face à vous. En vérité l’on ne voit plus les gens comme des personnes mais des personnages qui jouent dans une pièce de leur création dont ils ne sont plus conscients d'être les créateurs/victimes. Ils se prennent pour leur personnage en quelque sorte.

Vous savez que vous passez dans une dimension vibratoire différente lorsque les gens avec lesquels vous aviez des  relations vous quittent. C’est un détachement émotionnel difficile et très fréquent quel que soit le type de relation ou l’intimité de la relation : cela peut-être une rupture avec les parents, dans les fratries (entre les frères et sœurs), avec les meilleurs amis ou dans les couples. Ce peut également être un changement d’âme : vous devenez « quelqu’un d’autre » avec de nouveaux hobbies, des talents que vous découvrez, des goûts impossibles auparavant qui deviennent tout à fait naturels et apportent un plaisir bien plus profond, plus joyeux. Vous vous approchez d’une autre facette de votre moi profond, parfois ce moi est très élevé, connecté à des étoiles lointaines, à des manières de comprendre la vie très éloignées de notre vie humaine actuelle. Comprenez que ce qui est en vous ne peut pas être mauvais pour vous, mais ne correspond pas forcément aux besoins des autres, la tolérance est requise durant ce processus de redécouverte : ce qui est vrai pour vous, ne l’est pas toujours pour Tous. Le temps fait partie du processus et chacun à « son heure »… et quelques-unes sont programmés pour les lire ! Lila

 ange-lila003

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article

Hubert 16/06/2015 09:27

Bonjour,

Je m’appelle Hubert Arquillière. Je suis « magnétiseur-énergéticien » et viens de « mettre au point » un dessin vibratoire apte à harmoniser et régénérer tout aliment ou autre objet que l’on poserait dessus.

Je vous contacte car je suis un bio dans l’âme, conscient que la première pollution que j’offre à mon corps via mon alimentation est avant tout vibratoire. Manger naturel est une base d’évolution saine et peut trouver sa pleine efficience si les aliments ingérés ne vibrent pas de pollutions énergétiques comme on en trouve dans leur grande majorité.

Je diffuse librement ce dessin afin qu’un nombre croissant de personnes puissent profiter de ses bienfaits. Vous pourrez trouver son descriptif ainsi que les pages recto-verso de son impression sur http://www.atramenta.net/lire/harmoniser-et-regenerer/52606.
Ce dessin possède la particularité, contrairement à la grande majorité de ceux utilisés dans ce domaine, de n’exprimer aucune religion ni tradition spirituelle en vigueur. Il est libre de droit comme d’efficience naturelle (en tout cas dans mes perceptions).

Belle journée

mesnet 23/02/2014 17:08

Voici l'adresse de mon article
http://cellequiregardaitlesoleil.eklablog.com/14-j-affirme-mon-integrite-a106650638

mesnet 23/02/2014 14:47

Bonjour,
j'avais gardé trace de cet article.
je me permets de le citer sur mon blog aujourd'hui.
Merci.

César 24/02/2013 00:19


merci pour se message, par experience, je sais que quand on est pas bien dans sa tete,ou dans sa peau, on peu ressentir des douleur physique ou des sensations pas tres sympathiques! alors,svp,
fait attention a votre moral!, soyez positif, et fait aussi attention a vos peurs, ne les laisser pas vous domptez. merci encore!!

lila 24/02/2013 14:49



Je vous remercie César de ce judicieux conseil que vous me partagez. Je vous rassure, l'eveil n'est pas douloureux pour chaque niveau de conscience, nous avons tous un chakra plus coincé que
les autres, donc un niveau de conscience et de réalité plus "chargé" négativement.


Les zones inférieures du corps et de la conscience sont plus chargées puisque la société s'appuie sur les réseaux énergétiques des chakras inférieurs (jusqu'à l'estomac) et
physiquement ces zones sont reliées au ressenti physique, émotionnel et psychique inférieur, donc aux peurs.


Lorsque l'on atteint à l'éveil du coeur, il n'y a plus les mêmes enjeux : les peurs sont celles de l'âme, qui a besoin d'être aimée, respectée, reconnue et de partagée ce qu'elle aime avec des
âmes semblables. Les peurs se déplacent alors sur les sentiments : de solitude, d'abandon, de rejet ou de méfiance, de peur de ne pas recevoir d'amour, de ne pas être digne, de ne pas être assez
pur ou beau ou spirituel...


L'éveil de la conscience sert à relativiser ces sentiments par la compréhension détachée des scénarios et des causes qui sont à la base des peurs ou des impressions. Lorsque la conscience peut se
promener à travers tous les chakras sans obstacles, sans sentiments extrêmes ou distorsions mentales, on se prépare à entrer dans l'Unité de Conscience avec les autres, puis quand tout ce qui
fait les points communs avec les souffrances vécues par les autres est compris et libéré, on passe au niveau de l'Intégration de la Conscience Divine en Soi dans le corps mental, puis le coeur et
le corps énergétique pour compléter l'intégration.


Le texte raconte les perturbations que j'ai senti, que j'ai ressenti à travers l'expansion de ma conscience, que j'ai traversé mais maintenant, ces pertubations sont abaissées au point zéro pour
moi, et tous ceux que j'ai accompagné vers leur chemin de liberté. Ce chemin n'est pas encore totalement achevé et d'autres paliers restent à faire. Ils le seront. C'est ainsi que je
travaille et que je réussis. Cela se verra lorsque tout sera accompli. Toute peur porte une attache : cette attache est le point de force que votre Ange posséde. Reconnaître l'Ange en soi, sa
force c'est se détacher de cette peur et mettre la stabilité au centre de soi. Au fil des détachements, se trouve la vérité sur Soi et l'accueil de tous ceux qui ont contribués à cette
révélation par leurs actes, bons ou méchants. Ce qui nous touche fait notre force. Lila



Aurélia 21/02/2013 21:10


Merci beaucoup, j'aime vraiment votre article parce qu'il décrit tout ce que j'ai vécu durant une année ( 2012 ) laquelle s'est terminée brusquement le 21 décembre 2012 (tiens tiens hihi ) date à
laquelle j'avais achevé mon changement vibratoire .


Une amitié s'est éteinte; comme vous le dîtes il arrive que les relations se défassent, certains individus réagissent par le rejet parce qu'ils ne comprennent pas ce changement ils le perçoivent
comme un "désaccord" .


Oui il y a désaccord c'est vrai mais ce qui rend douloureux c'est la façon dont l'ego de l'autre peut réagir : rejet, accusation, éloignement, ignorance etc ....


 


Chacun avance à petit pas :) 


 


Bonne soirée