Les Portes Communes

Publié le par lila

 

Dans les canalisations on nous parle actuellement d’ouverture vers de nouveaux portails.

Les portes en question sont des vortex ou des chakras.

Vous savez que j’utilise beaucoup ce mot « chakras » qui signifie « roue » en sanskrit.

Il s’agit de points de convergence de l’énergie.

Ces points de convergence forment des vortex d’énergie, des tourbillons comme dans un courant autour de nous. Chacun d’eux reçoit un certain type d’énergie.

 EMF_UCL.jpg

Recevoir correspond autant à lire qu’à envoyer de l’énergie et des informations puisque vous savez que tout est fait d’information : vos chakras sont des lecteurs et transmetteurs d’une multitude de choses. Votre rayonnement, votre « aura » est constituée de cette foule de choses, de pensées, rêves, émotions qui forment le bagage que les médiums lisent avec plus ou moins de précision ;

Nous sommes capables de lire les informations avec nos propres chakras parce que nous avons également la connexion avec la partie analytique du cerveau. Chez les médiums et les créatifs il y a une relation entre la partie droite du cerveau, qui est une antenne de l’inconscient et de l’espace et la partie gauche du cerveau qui traite du quotidien et des tâches à accomplir. Cette liaison fonctionne chez tout le monde la nuit, mais chez les voyants et les créatifs elles travaillent aussi le jour, avec des pics lorsque l’on cherche une explication à une situation ou à répondre à une question précise.

 

Actuellement les enfants naissent avec cette connexion d’ici une génération les gens seront plus souvent médiums et créatifs.

 

 

 

Au fil du temps la médiumnité change, elle se déplace sur des points de convergence différents.

C’est-à-dire qu’au début on cherche à lire les chakras du bas du corps (vie sexuelle, vie familiale, vie sociale) puis ensuite quand on arrive à ouvrir son chakra cardiaque (Anahata) on cherche à lire l’âme et ses aspects positifs ou négatifs. Puis avec le développement de la tolérance, de la paix intérieure donc du « non jugement » on exprime des vérités neutres et on cherche à lire si les gens sont en accord avec leurs vérités (vishuda, chakra de la gorge) pour savoir si on peut leur faire confiance.

Lorsque ce n’est pas le cas cela donne l’envie de mettre les choses au point mais on ne peut pas forcer tout le monde à vivre selon nos propres convictions : chacun sa liberté et son rythme d’apprentissage.

 

Reste à ouvrir et à lire avec le chakra frontal c’est-à-dire avec la compréhension de la conscience ; cette ouverture entraîne la vision du futur et du passé et permet de mieux saisir le niveau de conscience et de responsabilité des gens. A ce niveau, on ne se bouscule pas les uns les autres.

On est peu nombreux et souvent il faut commencer à aller chercher des communications avec des intelligences extra planétaires ou non humaines pour ne pas finir ermite !

Enfin quand on ouvre et commence à recevoir/ lire les informations avec le chakra couronne, on devient un channel. On peut devenir channel (canal) parce que le chakra couronne est ouvert, mais sans avoir le fonctionnement adéquat dans les autres chakras.

 

Nous ne sommes pas tous « ouverts » et branchés sur les mêmes vortex.

D’ailleurs c’est la raison pour laquelle nos vies démontrent nos « centres »d’intérêt !

Les circonstances de notre vie s’alignent sur nos vibrations énergétiques lesquelles dépendent de notre vortex principal d’échange d’informations.

Si vous êtes obsédé par la vie sexuelle et l’argent votre aura est branchée sur le chakra Racine et le chakra Sacré.

Si vous êtes investi dans la relation professionnelle, vers la célébrité et l’image que vous donnez aux autres, votre chakra principal est le plexus (l’estomac) si vous comptez gagner de l’argent avec votre image, votre sérieux professionnel, votre énergie se construit sur un triangle dont la pointe est vers le bas.

Si vous pensez donner de vous-même pour échanger avec les autres sur la base de l’entraide et de la générosité, votre énergie forme un triangle dont la pointe est vers le haut.

 

Si on fait la connexion entre la couronne et le cœur, on exprime la vérité du cœur, la vérité christique.

Lorsqu’on fait la connexion couronne (Sushuma) avec le ventre c’est la relation Bouddhique entre soi, les autres humains et l’univers.

En descendant plus bas la connexion, par exemple entre le chakra racine et les chakras supérieurs à la couronne  (étoile de l’âme ou 8éme chakra) on devient un avatar ; c’est-à-dire qu’on relie son énergie angélique avec son corps humain sur un mode de vibrations universelles (assez hautes)

On devient un canal avec un spectre vibratoire plus ample et plus puissant, un vecteur de vertu.

 

En fonction de la manière dont nos chakras se relient, se mettent au diapason les uns des autres, nous progressons ou bien nous régressons.

Parfois la différence entre l’humain et les autres formes de vie dépend de la place des chakras, de la combinaison de leur rayonnement et du niveau total de vibrations.

 

144.000 correspond au niveau vibratoire d’un éveillé….bien que je n’ai aucune idée du type de mesure dont on parle, ni avec quelle sorte d’instrument on prend les mesures !

 

De nouveaux vortex s’ouvrent pour l’humanité. Certains chakras sont communs à nous tous ; c’est pour cela que Christ disait « Je suis la Porte » il est l’ouvreur et le passeur : chacun d’entre nous doit le rencontrer pour véritablement entrer au diapason de l’Amour universel. Et chaque prophète a un rôle de passeur vers l’universel.

 

Lila

 

 

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article