Les paliers de la Conscience

Publié le par lila

Le tout premier niveau d’éveil de la conscience  donne la sensation d’être le créateur de tout ce qui existe dans sa vie, on est présent à "soi-même" au point de devenir le seul et unique créateur de Tout et de tous.

Si cette notion était vraie, nous serions le seul être vivant tandis que toutes les autres  personnes ne seraient que des projections imaginaires, des hologrammes crées dans le but d’interagir avec nous. C’est un peu égocentrique, hein ? Mais cela a le mérite de nous rendre notre verticalité et notre dignité.

 

Le second niveau de Conscience est l'expérience inverse : notre soi est invisible dans la mer indifférenciée des quantités de vies. Sous cet angle notre vie n’est "rien d'important", rien de majeur, donc on accède au sens de l'humilité : un brin d’herbe nous paraît bien plus courageux que notre petite conscience.

Pour ne pas devenir dépressif ou se laisser envahir par le nihilisme de cet état de conscience il faut savoir que ce stade sert à prendre la vraie mesure de notre lumière, de notre limite de rayonnement.

L’Humilité est l’outil de mesure pour bien saisir où se trouve notre centre, notre fonction réelle dans la multitude d’existences crée par le Tout, c’est un stade où l’on apprend à s’aimer tel que l’on est avec simplicité.

 chemin_de_lumiere_2.jpg

Ensuite il y a un cheminement de conscience un peu plus difficile : il faut rejoindre la Conscience de son minuscule soi avec la conscience phénoménale du Tout Créateur en Soi, sachant que l’un et l’autre sont des facettes parmi d’autres de ce que nous pouvons être.

Cette compréhension du processus d’unification des facettes intérieures produit l'Unité de conscience et le sentiment d’être connecté pour toujours à l’univers, il y a une passerelle de Foi en Soi qui se crée et qui sert à prendre des décisions selon des valeurs spirituelles.

 

Sous l’angle de l’Unité de conscience, on regarde les gens et les situations comme des révélateurs de notre vie : de nos karmas ou de nos intentions, puisque nous sommes créateurs, personne n’est responsables de nos déconvenues ou de nos déboires…La Responsabilité donne le sentiment de notre grandeur intérieure mais également de nos limites de compréhension et d’action car prendre conscience de nos erreurs passées ne nous évite pas d’en refaire !  On s’aperçoit que les gens viennent vers nous pour vivre une expérience commune ou parce que nous sommes déjà pris dans une expérience similaire. Les gens qui partagent les mêmes pensées ou qui traversent les mêmes situations s’attirent comme des aimants.

Cette phase permet de prendre conscience des faits cachés, des comportements inconscients et donc de mieux gérer ses émotions et ses potentialités futures : c’est la phase d’apprentissage du choix conscient.

 

Plus on comprend de choses sur soi-même, mieux on s’accepte à l’intérieur, avec simplicité et plus on découvre des pistes sur les raisons des comportements des autres…Parfois il y a des motivations incompréhensibles chez les autres pour notre Soi, ce qui crée la Conscience de notre singularité : chacun est vraiment unique et même si certaines attitudes mènent aux mêmes tendances, aux situations semblables, le cheminement est unique. Ceci ouvre les perspectives sur la Richesse du monde, la diversité enthousiasmante de la vie dans l’Univers et sur Terre.

 

 

Si on est nombreux et tous différents…comment peut-on croire que l’on est UN ?

 

Le paradoxe et le renversement viennent du choix délibéré de croire en Soi et en ses conclusions personnelles ;

Il y a une part de l’être intérieur qui comprend totalement la notion d’Unicité entre tous, tout en conservant la singularité intérieure, l’identité de chacun.

Mais il y a aussi la part d’ombre qui elle n’y croit pas du tout, et voudrait tout abandonner pour ne pas se faire chahuter dans ses convictions et ses habitudes.

La part d’ombre est narcissique et s’habille de tous les défauts que l’on déteste chez les autres.

Tout ce qui gêne et irrite dans les comportements des gens, fait partie de notre ombre et se montre au moment où les doutes viennent  bousculer notre paix. On ne voit que ce qui nous appartient ou ce que l'on connait. coeur1up1.jpg

 

Pour retrouver la Paix et l’Unité de Conscience en même temps il faut faire descendre son point d’attention vers le Cœur : on doit  apprendre à aimer les autres, puisqu’ils sont également des consciences universelles en devenir. Ne serait-ce que pour Soi, il faut progresser jusqu‘à devenir Conscience Christique afin de retrouver le niveau normal d’une Conscience Universelle.

 

Ce sont ces minuscules sauts de puces qui mènent à l'ascension vibratoire. Lila

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alcidejet 28/10/2011 19:25



Merci pour ce riche partage !

J'ai eu envie de partager mes idées notamment d'avec la fin :
Selon moi, notre "part" qui ne veut pas se faire chahuter est juste le fruit de notre ignorance. Si nous voyons de l'ombre c'est que la lumière ne parvient pas "visiblement" dans cette zone; elle
est donc ignorée (dans sa claire expression).

Heureusement nous vivons des temps d'apocalypses qui nous obligent à une totale honnêteté ou "transparence" avec nous-même; et il me semble que ce processus tend en partie à dissoudre cette
"ignorance", nous rappelant que nous savons "tout", donc que nous sommes responsables face à tout ce que nous expérimentons. (comme si bien expliqué au début de l'article)

J'ai partagé une reflexion de cet ordre sur mon blog, peut être y trouverez-vous à votre tour un écho... http://alcidejet.blogspot.com/2011/10/evoluer-vers-lunite-au-dela-de.html

Merci



lila 28/10/2011 19:30



Bonsoir Alcidejet,


Merci de votre participation et de votre visite.



regine 24/10/2011 20:47



Merci d'avoir pris le temps de répondre à mon message fort court et qui me semblait "décousu" par manque de clarté en ce qui me concerne .



lila 25/10/2011 11:16



Bonjour Régine,  répondre aux questions posées clairement ou non fait actuellement partie de mon travail d'éclaireuse du chemin.


Le texte d'aujourd'hui vous donnera j'en suis sûre de vrais motifs pour choisir et reconnaître ce qui est nécessaire pour vous maintenant. A bientôt. Lila



regine 21/10/2011 13:02



Bonjour Lila,
Deux articles parus sur ce site parlant des cristaux de la glande pinéale et du point ER me laisse dans la confusion:
Doit-on stimuler la région endocrinienne »sensible à la lumière falsifiée » par le son comme le propose actuellement Tom Kyneon ou au contraire, vaut-t-il mieux ne pas le faire selon
l’article de Sergio Machado (les cristaux de la glande pinéale) à l’avantage du point ER « sensible à la lumière vibrale »?



lila 24/10/2011 16:52



Pour être juste avec vous, je ne fais pas d'activation pour "stimuler" ma glande pinéale. Mais depuis toujours je sais que la glande pinéale est le point de sortie de l'âme qui cherche la
lumière. Que la glande pinéale forme une pyramide avec les autres glandes du cerveau et que chacunes de ces glandes sont représentées par des "chambres" dans la pyramide de Khéops.


La stimulation du 3éme Oeil est destiné à ceux qui se sentent capables de "voir" la vérité et la réalité. On peut vivre sans éveiller cette partie. Et on peut éveiller son coeur à l'amour
inconditionnel sans avoir besoin de stimuler tous les chakras.


La lumière falsifiée est la lumière que nous percevons du Soleil. Lorsque nos sens s'éveillent, nous voyions le monde sans filtre, le monde nous traverse et nous traversons le monde avec notre
énergie. Nous faisons partie du paysage et nous ressentons cela au niveau intérieur profond, et au niveau des sensations physiques et subtiles. Nous recevons les pensées des autres comme la pluie
ou la chaleur du soleil. Les pierres et toutes les choses rayonnent et transmettent des informations à différents niveaux de profondeur en nous. Donc la lumière devient la "positivité", la force
de l'aura vibratoire des choses et des gens et n'a plus rien à voir avec la lumière solaire ou électrique.


Faire ou pas une activation du point ER, sincérement je ne sais pas. Si vous doutez, le mieux est d'attendre que cela devienne nécessaire. On ne doit pas faire de protocole si l'on n'est pas
convaincu qu'il est valable. Tant que l'on est réticent, il faut suivre son ressenti et rester sur ses gardes. Aller trop vite et brûler les étapes n'a jamais fait progresser plus vite, on
retombe plus facilement en arrière. Le vrai progrés est d'écouter son intuition et de se faire confiance. 


Mais  j'aime bien la sensation que donne l'écoute de la bande son de Tom Kenyon, nous avons tous trouvé cela bienfaisant dans la famille.


Tout comme j'aime bien la méditation de la Connexion à la Source Divine de Caroline Cory, cela ressemble à peu de chose prés à mes propres souvenirs et expériences...


Nous avons accés à ces expériences parce que nous sommes venues pour transmettre cela et créer la passerelle entre un monde 3D et la base du monde 8D.