Les Bénédictions incommensurables

Publié le par lila

Toujours à travers cette lecture du Sûtra du Diamant, il m'est venu une floppée de sensations, déposées sur mon sol intérieur comme des pelotes de mots emmêlés et qu'il faut dérouler ou "ouvrir" pour mieux accéder à leur sens.

Eparses, ces boules de mots incompréhensibles d'abord, deviennent des bénédictions qui en annoncent d'autres, encore plus nombreuses. Voilà, ce que j'ai compris :

 

Chaque personne qui prie produit une énergie lumineuse. Cette énergie s'accumule à celle qui préexiste. Au fil des générations d'éveillés, les derniers venus reçoivent leur éveil plus rapidement, car les questions les plus courantes qui séparent l'être humain de l'Esprit ont été répondues. Il n'y a plus de place pour l'ignorance. Et lorsque l'ignorance s'éloigne, le besoin de prier est plus fervent car on sait pourquoi on doit le faire. La prière n'est plus une contrainte ou un rituel vide de sens : c'est un moyen technique de partager et de produire les bénédictions qui sont une nourriture pour la Conscience et l'Etre en devenir. La prière renforce sa puissance avec une intention confiante et libre de peurs. 

 

Ainsi, plus on prie, plus on aime cela, et plus on aime ce que l'on fait, mieux on le fait, alors le produit est excellent et rend encore plus de bénédictions. Plus il y a de bénédictions, plus on en produit, mieux on comprend la Nature de l'Esprit et du processus d'Eveil, alors, ce que l'on fait pour Soi, devient ce que l'on fait pour tous les autres Soi, qui sont partie de la conscience plus vaste et individuelle à laquelle chacun -individuellement- participe.

 

Les bénédictions m'ont retiré la peur d'être dissoute dans la vastitude d'un grand Soi qui m'absorberait.

Mon premier Soi est simplement devenu perméable aux autres Soi, ma conscience individuelle s'est affirmée dans une image d'elle-même qui englobe les autres comme partie intégrante d'un Soi dont la taille est plus grosse. C'est un collectif, qui garde la notion des individualités hiérarchisées qui le construisent du plus impalpable vers le plus dense. Les différents niveaux de conscience s'imbriquent les uns aux dessus des autres sans que l'on perde sa Conscience quotidienne humaine, simplement on ajoute des "cerveaux" au-dessus de celui qui existe déjà.

 

Et les maîtres de sagesse sortent de cette masse de structure hiérarchisée selon le degré de conscience et d'éveil comme une sorte de couronne de pétales. C'est à partir de cette estrade que les Bénédictions sont reçues d'en-haut et envoyées vers toute la structure. On pourrait donc dire que les maîtres sont à la fois receveurs de bénédictions et distributeurs de Bénédictions en même temps qu'ils continuent d'en produire eux-mêmes. Ainsi, les Bénédictions sont incommensurables et procurent l'extase, la compréhension, la délivrance des maux interieurs, la guérison de l'âme, de la Conscience, nourrissent et lavent. Ce sont l'état d'Acceptation (le Pardon, la compassion) et  l'état de Béatitude ( la vacuité bienheureuse, la joie sans motif) qui permettent de ressentir les Bénédictions comme une Grâce infinie.

 

Je vous souhaite des milliers de bénédictions, que votre être soit nourrit et produise à son tour des bénédictions. Que cela soit! Lila

 

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bernard 12/05/2010 18:06



je te souhaite aussi des milliers de bénédictions et cela est