Le Rôle des Fraternités

Publié le par lila

 On prend un risque subtil à parler des Fraternités, pourtant il est nécessaire de clarifier leurs rôles afin de les différencier des autres influences.

La Loge Blanche ou Fraternité Blanche Universelle s’appuie sur l’Intention de la Lumière, de l’Amour, de la Guérison, de la Compassion par la Volonté d’aimer et de pardonner en toutes circonstances et quelques soient les errances du comportement : c’est l’absolution, le non jugement et la bienveillance qui sont données.

 

Pourtant, lorsque nous subissons des attaques ou que les circonstances se montrent trop cruelles, notre capacité d’aimer n’est pas  toujours suffisante pour effacer la souffrance ou l’incompréhension que nous ressentons. Alors, il arrive à chaque être -  quelque soit le niveau de conscience et d’amour dont il est capable- de trouver ses limites et de désirer infliger la douleur à celui qui la lui a donnée.

 

Dans ce cas, le besoin de comprendre les causes du mal demande un autre type d’entraînement.

C’est la Loge Noire qui se charge d’encadrer la transmutation des blocages par l’expérience de la vengeance, de la colère et des sentiments qui poussent à la destruction.

L’Intention qui soutient la Fraternité noire est la pratique du retour vers la Lumière en connaissant les aspects sombres, leur puissance et leurs limites en nous. Au sein de la Fraternité noire les sentiments sombres sont la matière à étudier aux fins de leur trouver une application de rédemption et de renforcement de la structure de la Lumière Intérieure. Confronté à la douleur et à l’injustice on trouve sa limite de résistance ; on expérimente le lâcher prise de la colère, de la haine, des mensonges et des trahisons. Il y a finalement un Appel de l’Essence vers ce qu’elle Est.

  image 020

 

Toute énergie est issue de La Source. Il n’y a que des intentions de lumière mais parfois nous passons par des instants d’ignorance et d’oubli de l’Amour inconditionnel parce que nous nous concentrons sur notre douleur au lieu de voir au-delà de nous-même. Lorsque l’on est allé jusqu’au bout de tous ses espoirs, résistances et attentes personnelles, au bout de sa capacité de colère, d’Amour, de moralité ou d’Intégrité, il reste une particule de Lumière où réside la Compassion Pure, l’Amour Pur, la Lumière Pure.

Ceux qui ne sont plus capables de ce retour vers la Lumière s’éliminent d’eux-mêmes des Univers de Lumière.

 

J’ai été entraînée par la Loge Blanche et livrée à la Loge Noire durant des années.

Je connais les aspects sombres et ceux qui les pratiquent comme règle de vie pourtant, je continue à dire que la douceur est la Voie choisie par la Terre. Ce blog par bien des aspects témoigne de mon expérience.

Les Maîtres de la Fraternité Blanche ont recours à des porteurs de Conscience et de Compassion pour les aider à intégrer ce qu’ils ne peuvent pas transformer en eux-mêmes par leur Rayon.

 

Etre lié à sa Présence Divine et se reconnaître comme une parcelle de l’Univers Intelligent suivant un certain chemin (rayon, nature primordiale) ne fait pas de vous un être totalement parfait et accompli. Vous avez parcouru une étape, réussi à reconnecter votre Lumière, il vous reste à l’assumer dans le cheminement quotidien. Croire que cela efface toutes les déceptions est bien naïf.

Les Maîtres doivent se requalifiés régulièrement. Leurs erreurs deviennent la charge de leurs assistants, de leurs disciples, de leurs aspirants ou bien des porteurs boddhisattvas qui peuvent avoir un niveau plus élevé mais qui renoncent à leurs énergies pour soulever celles des autres.

 

Tous les êtres Vivants sont respectés, mais puisque leurs chemins sont différents, le respect s’exprime également différemment.

Sur Gaia, la lumière aspire à la Lumière par la douceur et l’expression de l’Amour, la lumière noire aspire à la douleur pour finalement accepter le chemin de la douceur quand tout esprit de révolte s’est dissout dans le vortex du Néant.

  ascension

 

Devenir Maître implique de se consacrer à sa charge sans se préoccuper des incompréhensions que ce choix génère et de s’en tenir à ses caractéristiques divines en puisant la sagesse, la volonté, la foi (etcetera…,) dans toutes les expériences vécues.

 

 

Chaque Rayon est une vertu qui évolue séparément des autres, cependant elles se combinent à travers les parcours et les intentions de chaque personne. L’Esprit est le Point d’Unité reconnu et essentiel.

Ceux qui ne trouvent plus le point d’Unité, ne sont pas encore capables de conscience et ne sont pas considérés comme Vivants (Quelque soit leur niveau de technologie, de connaissances ou de savoirs.)

 

 

 

 

 

Lila, Paramahansa Lila Swami.

 

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article

leun 07/09/2011 12:12



il me semble que vous parlez d shamballah, organisation des maîtres et de leurs rayons correspondants liés à l'astral et dissoute en octobre ou novembre 2010, demander confirmation à jean-luc
ayoun du site autresdimensions.com ou rechercher une des canalisations


ceci concerne donc la lumière luciférienne inversée....


je viens de demander par mail la canalisation en question et je la transmettrai dès que j'ai les infos


 





 



lila 08/09/2011 11:03



Monsieur, le but des fraternités ne changent pas avec notre perception de l'évolution en cours. La Fédération intergalactique et la Fraternité Blanche universelle travaillent conjointement depuis
tant d'éons...au mieux, il y a réguliérement des repositionnement des maîtres au sein de la fraternité : certains d'entre eux reviennent dans des corps humains afin de réaliser un projet
particulier. les archanges sont également soumis à ce type d'exercice. il est possible qu'un plus grand nombre de maîtres soient en train de préparer leur future incarnation et temporairement ils
sont absents des lieux où on les rencontre habituellement. Mais la structure évolue effectivement, elle s'amplifie, prend de la profondeur et de la subtilité ce qui signifie que les plates-formes
utilisées jusqu'ici sont dissoutes et reconstituées sur d'autres bases : le sentiment d'Unité universel, l'Amour Inconditionnel vécu énergétiquement et ce sera à chacun de trouver sa passerelle
vers Shamballah. La Fraternité n'est pas une structure fixe, elle s'adapte aux besoins de chaque monde, pour incorporer les nouveaux maîtres.