Le Processus Jésus

Publié le par lila

Je ne choisis pas le mot « processus » par hasard ou par provocation.

Jésus, avant d’être une personne est un exemple et un porteur de rayon, un Maître de rayon.

Qu’il ait existé ne fait aucun doute puisque ses traces sont partout pour quiconque suit le chemin de l’initiation avec sincérité. A chaque palier initiatique de l’Amour il y a un choix à faire : le sien ou celui de notre bête intérieure.

 

L’énergie dont il était doté a permis l’avènement d’actions de clémence, d’entraide et de justice tout au long des siècles. De grandes forces ont pu être mises à jour chez les êtres qui suivaient son exemple de courage et d’autonomie.

Son exemple a sauvé de nombreuses vies.

 

Une chose peut-être n’a pas bien été comprise : il n’était pas venu pour mourir ni être sacrifié.

Il se trouve que la nature humaine lorsque la conscience est basée sur les chakras inférieurs (sous la poitrine) n’est pas disposée à se montrer sereine, compatissante et tolérante.

Un homme dégageant autant d’énergie sur toute son aura, alimentée par le chakra cardiaque, habité par la majesté de son propre couronnement angélique représentait une menace énergétique, il « abaissait »  l’énergie de ceux dont les circuits énergétiques n’étaient pas développés, entraînant un comportement agressif chez ceux qui interprétaient son niveau énergétique comme une menace ou une prétention.

 

Sa simplicité de Cœur faisait de lui « une bombe d’amour pur », renvoyant à ceux qui le rencontraient une sensation de ce qui leur manquait. La prise de conscience de ce qu’est l’Amour fait mal, non parce que l’Amour est douloureux mais parce que l’on mesure sa vie à l’aune de l’Amour et que cela est extrêmement pénible de constater la misère humaine dans laquelle nous vivons.

 

L’Amour est riche de sensations, de subtilités, de détails qui rendent la vie magnifique.

Et la rudesse qui trône dans le quotidien flétrit immédiatement toute tentative d’aimer vraiment, d’aimer avec son cœur et l’énergie subtile qui y habite.

Alors, on vous parle d’ouvrir son cœur à toutes les sauces, sur tous les tons et pas toujours les plus glorieux… le drame humain commence là où il n’y a pas assez d’Amour.

 

Lorsque Jésus a ouvert son cœur son énergie a été rejetée. C’est pour castrer et lapider cette énergie qu’il a subit des douleurs. C’est pour effacer son Souffle et humilier son âme qu’il a été condamné et crucifié.

Si de nouvelles personnes viennent avec l’Amour au Cœur : que ferez-vous ?

Allez-vous faire de la place dans le vôtre, ou bien allez-vous condamner et mépriser comme ce fût le cas auparavant ?

 

Si tant de messages vous ont été transmis, si tant de mots et d’énergie ont été envoyés, canalisés et laissés à votre disposition c’est aux fins de vous habituer à l’immensité de l’Amour, à ses pétillements, ses frémissements, ses envolées de feu, sa Vérité intense sur vos actes, sur vos pensées. 

Et pour que vous renonciez à sacrifier ceux qui viendront en Son nom.

 

Vous n’imaginez pas la honte de cet homme, magnifique et courageux, qui traîne une infinie responsabilité pour tous les sacrifices que vous faites en son nom. Des barbaries, des privations, des guerres. Tandis que Lui désirait porter à votre conscience le besoin d’Amour qui vous tenaillait.

Un besoin si impérieux que vous devenez violents, irascibles, capricieux, mal traitants.

 

Tant que l’on n’est pas rassasié d’Amour, on ne peut pas accepter l’Unité avec la conscience majestueuse de l’Ange en Soi. Il faut être bien nourri d’énergie étherique, de sensations de paradis pour entrevoir les desseins de l’Univers et votre place dans tout cela.

Ces instants précieux ne sont pas si nombreux dans le magma d’énergie de cette densité.

 

Honorez-les. Préservez-les. Et rendez à l’être humain son droit d’être heureux. Lila

 

                                                                                           VAINCRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article

Stéphanie 01/04/2012 14:48


Merci infiniment Lila pour ce merveilleux texte qui vibre intensément en moi.