Le Prisme de la Compassion

Publié le par lila

PRISMEIl n’est pas rare que les meilleures intentions soient interprétées à l’envers.

Ainsi en est-il des actes de Compassion.

Ceux qui en font preuve doivent lutter contre toutes sortes de menaces : la peur de l’autre, le cynisme, l’athéisme, la croyance dans des Lois Naturelles basées sur l’instinct de survie et la cruauté gratuite.

On peut ajouter à cela : l’immoralité, la lâcheté, le goût de la trahison, le jeu du pouvoir pour lui-même, le mensonge, la Loi du retour par réaction sans conscience. (Œil pour œil, dent pour dent)

On pourrait y ajouter d’autres auxquelles je n’aime pas penser, pour ne pas avoir à les vivre.

 

La Compassion mérite que l’on s’y intéresse puisqu’elle est faite de Grâce, d’Amour Inconditionnel redéfini à une action équilibrante. 

La Compassion s’exprime à travers tous les rayons, elle se teinte à chaque fois d’une manière d’Etre différente et appropriée à une action de réparation, de reliance à l’incommensurable Amour Divin ;  la Providence Divine du Père, de la Mère ou de toute autre source capable de donner pour contribuer à l’expansion de l’Amour et de l’équilibre.

 

Des exemples de Compassion sont nombreux : donner à manger à ceux qui ont faim, marcher vers la liberté, écrire des Droits pour les Hommes, les Femmes et les Enfants, les espèces animales et pour la Terre.

Soulager les blessures morales, physiques et spirituelles, recréer les liens affectifs et sociaux dans un monde qui déconstruit l’Humain.

Transmettre les connaissances et les droits à ceux qui n’en avaient plus conscience, produire de la sécurité, des talents, un avenir équitable. 

Donner la vérité, l’aider à s’exprimer, permettre des amitiés et l’entraide.

 

La forme que prend la Compassion est si vaste qu’elle est certainement quelque chose que vous avez déjà donné et reçu. Je ne permettrais pas que l’on minimise la Force et le pouvoir de la Compassion car elle a porté l’espoir et l’abolition de l’esclavage. Sans compassion pas de douceur dans la vérité, pas de tranquillisants  dans la douleur, pas de deuxième chance pour celui qui a menti ou trahi.

 

Toute forme qui comprend l’Esprit créateur finit par entrevoir le pouvoir de la Compassion : à travers elle la vérité s’élance, la pureté est garantie, la loyauté est inscrite, la guérison est donnée, la grâce devient possible. La Compassion efface le sacrifice et le remplace par le Don sans peur et sans regret, car elle affermit la Foi dans l’incommensurable Grâce issu de l’Esprit.

 

Cette grâce qui est la Clé de la liberté, clé de rédemption, clé de compréhension, clé d’intégration de l’amour inconditionnel, clé d’appui lors des moments douloureux, clé de réconfort et de maternance lors des retournements et des initiations. 

Il n’y aura de soulèvement de l’âme vers l’Esprit sans passage par cette minuscule clé de miséricorde. Si petite, et si essentielle pour accepter que votre grandeur n’a de valeur qu’assemblée à la valeur des autres : la compassion est clé d’unité au sein de vos cœurs, au cœur de vos esprits, au centre de vos consciences afin de n’en former qu’Une pour toute l’Humanité.

 

Lila. Rayon de la Compassion pour L’unité et la Liberté.

 

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article