Le Hall d'Amenti

Publié le par lila

CONSCIENCELe Conseil de la Terre a lu certains passages de mon histoire, seul Sanat Kumara accédait à toutes les informations, y compris celles en rapport avec les parties mystérieuses et inexplicables pour le Conseil Galactique, qui se trouvait en relation avec nous par holo –vision, à sa demande express.

Ensemble, ils ont pris la décision de m’amener au centre du portail de base de la Matrice Temporelle.

 

Michael était venu en tant qu’ami et Grand Régent Universel, en ce jour il était mon coach.

Il me rassurait constamment parce qu’il savait que mes cicatrices étaient encore profondes.

Il me donnait les instructions par impulsions cristallines dopées au concentré supra-luminique, un Ormuz concentré qu’il avait lui-même apporté de Véga.

 Aidée par la quantité de baume lumière, je décollais de mon soi supérieur pour prendre une identité majeure, en relation avec ma position et mon lignage, je sentais enfin mon être complet s’étirer.

A partir de cette identité qui remplissait toute la matrice du temps, je pouvais m’identifier à la Matrice et sentir les aspects qui pourrissaient son champ morphogénétique à la racine.

Michael s’est branché sur ma plus haute conscience spirituelle à partir de laquelle il pouvait couper les ramifications indésirables. Je lui transmettais mes impressions en synchronie ; lui expliquant à partir de mes connaissances de la psychée humaine les causes psychiques et leurs conséquences physiques. Michael tenait l’épée, moi, je lui disais où et quand couper ; c’était ma capacité de concentration et mon niveau d’humilité alliés qui les avait convaincu de tenter l’expérience.

 

Nous avions fini la phase principale en deux fois moins de temps que prévu, alors les Melchisedek ont donnés leur accord pour procéder à la deuxième phase : couper les tubes qui relient Gaïa au passé et reconnecter de nouveaux tubes sur les portails placés plus hauts reliant à un avenir glorieux et clair. 

L’opération a pris trois heures intra planétaires au bout desquelles j’étais aspirée dans l’âme-esprit de Michaél. Ils m’ont laissés reprendre ma taille ordinaire dans la Matrice sous la surveillance de l’équipe d’Hilarion et de Raphaël. Puis j’ai été ramenée vers la sortie du Coeur-sacré de Gaïa en grande hâte, mon temps de visite était terminé et je risquais d’endommager mon corps physique en restant plus longtemps.

 

Durant les épousailles avec Michael, j’avais aspiré autant d’informations que possible bien que dans nos fréquences cela ne soit pas encore décryptable.

Le sentiment d’infini et la conscience d’appartenir à un plan bien écrit sont devenus des certitudes.

Personne n’a rien à en craindre : ni les hommes, ni aucun autre être. J’aimerais que cela soit entendu et compris : la crainte n’a pas sa place. Rien de mauvais, aucune revanche n’est à craindre. Comprenez-vous ?

 

Ce matin, les Archanges m’envoyaient un cadeau particulier : mon être spirituel se trouvait agenouillé dans une vaste pièce ouverte au dallage blanc et noir. J’étais représentée comme une jeune fille blonde aux cheveux bouclés retenus en un chignon soigné, embelli de fleurs fraîches.

Placés en Carré autour de moi, les Archanges dépliaient au-dessus de ma tête baissée un drap blanc en forme de fleur de lotus.

Ils chantaient et répétaient des mots que je n’entendais pas avec ma conscience d’ici bas, je n’en ai perçu que les vibrations et le sentiment d’Union avec quelque chose de plus haut et plus solennel.

 

Ils m’ont donné un nom Lila d’Amenti An (ou ankh ?) Et comme je n’avais aucune idée de ce que cela signifiait j’ai cherché sur le net. Les informations trouvées m’expliquent les choses que je rêve. Lila

 

 

 

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article