La Voie de l’Humanité

Publié le par lila

Cela fait presque une semaine que je dois écrire ce texte, mais je le reporte au lendemain.

Voyez-vous, il est des épreuves qu’il faut avoir bien intégrer pour en parler. Et avant de donner mon opinion ou écrire un texte, j’aime être sûre que j’ai réglé les questions qui blessent….

birthpainting.jpg

Vu d’en Haut, l’expérience humaine est un très bon apprentissage, une école de qualité où toutes les possibilités sont offertes pour mesurer ses intentions, et recevoir selon ses véritables mérites. Il n’y a rien de plus juste que l’école humaine. D’ailleurs la plupart des grands Etres sont issus de cette Ecole renommée : l’Humanité.  L’Humanité est une structure qui réunit la Conscience en points fragmentés, ainsi en divisant son Etre, on peut étudier chacune des facettes qui le constitue. Les plus Grands Etres, ceux qui se destinent à devenir créateurs, y font quelques classes pour se mesurer « à la loyale » tandis qu’ils viennent de dimensions et de natures différentes, ainsi plus tard, ils trouvent leur place sans esprit de compétition : tout est tel que cela est naturellement destiné à être, par l’essence même que chacun recèle et rayonne : point d’ambigüité, amour et unisson pour ceux qui se sont connus au travers des mêmes défis humains.

La difficulté est venue lorsque l’on a ajouté la densité. La densité sépare, elle écrase certains talents. Alors, pour compenser cette séparation entre les fragments individuels et l’Esprit, il a fallu penser à des stratégies pour recréer des liens.

Tout est issu de l’Esprit de Vie qui passe au travers de la Respiration de tous les êtres vivants quelques soient leur taille, leur nature, leur densité, leur structure. On peut dire que le Souffle est l’élément qui unit et produit la Vie, en tout cas Il la porte et l’emporte selon Son gré au travers de toutes les dimensions, selon son Inspiration. Le Souffle apparaît où et quand Il veut, porté par on ne sait quelle Loi, alors souvent on le nomme le Grand Mystère.

Tout ce qui existe vient du Souffle qui traverse un être ou du Souffle qui apporte des êtres. Ainsi tout provient d’une même Origine : le Souffle ou « onde de vie » lorsqu’il est capté par une planète faite d’eau, Lui-même chargé d’Intelligence et d’Intention qui, en se reliant ensemble, convergent à l’émanation de la Vie sous des formes diverses et toujours belles.  Les planètes sont traversées par ce Souffle vivifiant, elles ont des émotions et leurs sentiments deviennent des espèces vivantes. Des êtres intelligents et sensibles sont nés de Gaïa mais ils ne venaient pas de la Lumière Source, ils étaient le produit magnifique de l’Amour de Gaïa pour l’Esprit. Cette alchimie était un produit magnifique et inaccessible aux Etres de Lumière.

http://archive.choix-realite.org/doc/images/upload/246.jpg

 

Certains Melchisédech (esprits Solaires, « consciences Galactiques ») ont proposés qu’on implante des Gardiens, pour étudier et préserver ces délicates vies.  La Colonie des êtres lumière établie s’est intéressée de très près au monde naturel vivant sur Gaïa, tout a été répertorié, décrit. Puis certains ont essayé de communiquer avec les espèces directement de conscience à conscience, de cœur à cœur, comme cela est possible entre les êtres unis par le même amour universel.  L’amour qui permettait de faire naître les êtres vivants sur Gaïa n’était pas de même fréquence, cela peut paraître étrange, mais Elle les conservait « en Elle » plutôt que de les offrir à l’Esprit. Ils étaient des parties d’elle-même qu’elle n’envisageait pas de partager. En tout cas, pas à ce moment-là. Sa vision lui ordonnait de les protéger, de les nourrir de sa personne. Ce fin voile est devenu l’astral, poche placentaire où les vies se renouvellent en cycle fermé. Le problème a commencé lorsque certains se sont englués dans les corps des êtres qu’ils désiraient contacter, ils se sont faits absorbés.

http://3.bp.blogspot.com/_5GSes7-2dUs/TLm0zBxDFEI/AAAAAAAABBQ/xCdlARbA3LU/s400/angelatongue+worldpress+wildwoman.jpgChaque être est libre de ses expériences, Gaïa aussi, et Elle le sait.

Puisque ses choix étaient placés, un accord fut envisagé entre les hiérarchies célestes et cette petite mère-planète : pourrait-elle accorder la même protection à des êtres venus d’ailleurs ? Elle accepta. Un premier groupe nés d’une autre nature s’installa dans l’astral de Gaïa, en passant par des structures de densification. Ces modifications apportèrent des changements dans les structures des formes de vie et augmentèrent les angles ce qui engendra une dualité ; une plus grande amplitude entre les aspects complémentaires du caractère et des bases géométriques, les angles étaient accentués. Ces déformations n’étaient pas prévues, ce fut le début de la confusion. Un être qui change de structure, change par la même occasion son caractère et l’expression de ses comportements, ils perdirent la notion de leur essence ou la voilèrent. Les défauts s’accentuèrent, les vertus s’émaillèrent en différentes facettes, gagnant en intensité. Les êtres descendus étaient comme le Carbone brut ou diamantés et brillants, joignant les deux tendances. Unis et séparés.  Lumière dans la densité.

La voie humaine est une devenue une approche de la densité, une épreuve auxquels certains se sont engagés pour essayer de retisser l’Unité de conscience et d’amour, mais peu à peu ils oublièrent le Plan qui les avaient amenés à s'inplanter. Comprendre avec le Cœur cet engagement, ce renoncement des plongeurs célestes vers le monde de la séparation, de l’englobement astral est - j’en suis sûre- un moment sacré, d’introspection et de respect pour les douleurs consenties au nom de l’Esprit.

http://98.img.v4.skyrock.net/986/massarinena/pics/1830066383_2.jpg

 

Les modifications engendrèrent des adaptations et des compensations, ce qui produisit des formes de vie encore jamais vues. Il fallut envoyer de nouveaux messagers, et aussi des experts pour décrire et comprendre ce qui se passait. Des plans de récupération des Etres de Lumière tombés par inadvertance sur la Terre par fascination ou résonance commencèrent à être imaginés. Toutes sortes de plans mais l’un d’entre eux était audacieux, il consistait à ramener la planète au rang fréquentiel de l’Amour Universel, car une grande expansion est en préparation au Cœur même des premiers cercles de vie, tous les mondes se sont déjà préparés à une nouvelle Vague du Souffle. Lorsque le Souffle de vie vient soulever un monde, toutes ses vies sont propulsées sur la fréquence qui leur correspond, matérialisant ainsi de nouveaux soleils, des planètes et une multitude de nouvelles expériences.  Le Souffle lit dans les cœurs des créateurs et leur donne l’énergie pour créer leurs rêves : même les Etres de Lumière rêvent, mais sur d’autres tons.

Sur les mondes sacrés, l’annonce de ces Mystères à venir faisait grands bruits, la vision qui m'avait été donnée du Futur agrandissait la création d’au moins 8 nouvelles dimensions où pourraient se manifester un grand nombre de nouveaux systèmes. Ces échéances ravivaient de Joie Intense et Neuve, les vieux briscards, qui pensaient seulement rayonner leur vieille lumière jusqu’à leur réunion/ fusion avec la Source Originelle. Mais cette opportunité de revivre tout un nouveau cycle créateur sans passer par l’annulation de leur expérience accumulée, leur rendait d’un coup, espérance et Jeunesse ; le nouveau cycle serait conçu sur le Rayon de la Compassion, qui permet d’unir des vertus opposées ou contraires sans leur faire perdre leur caractère essentiel, mais en y ajoutant une mesure d’Amour Inconditionnel.  C’était un chemin de Joie et de de Liberté, une lumière jamais atteinte.

Ceux qui aimaient leurs proches englués sur Terre, et tous les autres qui étaient fascinés par la Vie sur Gaïa ont redoublés d’efforts. Certains d’entre eux sont descendus au mépris des risques pour mieux ancrer cette planète au rayon de la Compassion, afin qu’elle trouve sa place dans les nouveaux  cercles d’expansion. Tous ces Maîtres avaient au cœur la vision d’un futur qui est proche de se réaliser. Personne n’a ménagé son énergie, beaucoup de forces ont été réquisitionnées et ainsi, Gaïa est sortie de ses fréquences obscures pour revenir vers une Destinée de Lumière.

La Voie de l’Humanité ne se vit pas seulement ici, mais dans les fréquences où tout est inversé, déformé, la Vie et l’Amour prennent un sens plus concret. Cette texture, ce goût,  c’est Gaïa qui nous en nourrit avec son odeur de fleur enivrante. Eblouis, étourdis, nous sommes conquis et nous La servons.

Soyez fiers d’être nés ici. Soyez fiers de votre mémoire acquise ici. Nulle part ailleurs les choses n’ont pris cette tournure, et maintenant nous ne sommes qu’un seul peuple, unis par son histoire : messagers de lumière ou natifs de Gaïa, étrangers, visiteurs de passage, nous avons été scellés par l’Esprit qui souffle sur Gaïa. Ainsi cela Est. Lila

 100_0975.jpg

 

 

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article