La reconnaissance

Publié le par lila

Et si Dieu n'existait pas et qu'au bout du compte, rien ne vous sauve de vous-même?
Et si les déités n'étaient que des inventions de nos anciens pour se raconter des histoires et avoir moins peur de leur mort?
Cette opinion est partagée par ceux qui estiment que les actes de foi ne valent rien, que ce sont des abérrations issues de cerveaux amoindris, de monarques avides de pouvoir sur leur peuple ; ainsi les pyramides qui parsément le monde, les pélerinages et les actes d'humanité ne seraient qu'une vaste fumisterie pour tenir sous le joug de la peur des peuples à qui l'on promettait pour demain une vie pire encore, après celle-ci.
Peut-on croire que durant des siécles et quelque soit leur niveau intellectuel ou social, des hommes -souvent très ingénieux et philosophes- puissent s'être montrés bêtes et asservis par les coutumes de leur époque au point de se lancer dans des constructions monumentales juste pour s'assurer que la mort n'existerait plus, et qu'inspirés par leur naïveté ils imaginaient qu'un Dieu viendrait redonner à leur âme un nouveau souffle?
Peut-on vraiment croire que nos Ancêtres  étaient des cons....sans se sentir soi-même amoindri?

Fait encore plus curieux : depuis que Dieu est mort dans l'esprit libertaire des philosophes afin de donner plus de liberté à l'imagination humaine, depuis, donc, notre culture et notre société occidentale se cherchent de nouveaux Dieux à l'autre bout du monde, et la Nature s'est vue asservie à l'imagination destructrice et sans pitié des faiseurs d'Or. Ces nouveaux alchimistes qui transforment les liquides les plus noirs en Golden Values. Nous achetons l'eau, l'air et le feu en bouteille, nous achetons la terre en sacs plastique, nous sommes devenus des femmes et des hommes-objets, nos droits fondamentaux ont dûs être écrits pour ne pas disparaître : le droit à l'eau, le droit à la vie, le droit à la liberté....ce qui est étonnant, lorsque les Hommes luttaient pour se construire, toutes ces choses étaient données à profusion. Et maintenant que nous sommes plus évolués technologiquement, Tout est remis en question, notre nature d'être humain est elle-même compromise : Science sans Conscience n'est que ruine de l'âme....et une nature qui n'est plus sacrée c'est la ruine de l'Humanité, pourrait-on ajouter....
Notre mode de vie occidental est libéré des croyances anciennes, alors pourquoi s'inventer des fins du monde, pourquoi recréer l'allégeance au Veau d'Or, pourquoi craindre que demain le Soleil ne revienne plus?

Quelle trahison coupable nous fait baisser les yeux et nous détourner de nos plus chères valeurs : le besoin de dignité, le droit de se déplacer, la reconnaissance de notre humanité.
Cette minuscule conscience qui nous habite parfois et qui nous donne ce sentiment extra d'être à la fois vulnérable et puissant, inconnu et reconnu, insoumi et malgré tout parmi vous.
Humains, vous vous reconnaissez à peine entre vous.
Humain qu'est-ce que ça veut dire aujourd'hui?

Autrefois, pour un acte de bravoure on mettait son empreinte colorée sur le mur d'une caverne ou bien on laissait son nom sur une stéle. Aujourd'hui  que les supports sont numériques, nous vivons dans l'abstraction, mais sommes-nous encore vivants? Lila

Publié dans philosophie

Commenter cet article