La pyramide bleue.

Publié le par lila

Il était 16H30, nous venions de rentrer avec les enfants pour goûter.
Tandis que chacun commentait sa journée, autour du réconfort des madeleines au chocolat, j'ai entendu mon corps être appelé de l'intérieur ; appelé à s'aligner immédiatement.
Installée dans le canapé, une tasse de thé à la main, je n'ai eu qu'une minute pour enlever mes bottes et poser ma tasse, prendre ma couverture et tomber dans la semi-conscience.

PYRAMIDE2
Une pyramide bleue survolait mon séjour et traversait les murs, en surimpression, l'énergie de la porte d'élévation m'avait déjà aspirée, mon front était choqué par l'impact et mon esprit était empli d'un ordre bref : go! go! go!
Lorsque les ordres sont si rapides, c'est que nous sommes en mission d'urgence, transportés en âme et conscience dans les différents lieux de la planéte ou des paradis où l'on a besoin de nous.

Une demi-heure de breffing pour nous exposer la situation : nous partions pour soutenir les âmes en transfert et réanimation. Chacun possédait la liste de ses passagers, un pass  avait été distribué  à l' âme  de ces gens durant leur sommeil dans les semaines et les jours qui avaient précédés.

Alignement vertical et vérification des systémes de merkaba, positionnement de la conscience et ouverture du coeur à la bonne ampleur pour être raccord avec les énergies locales. Nous étions parés, et nous avons été largués quelques secondes avant l'impact.
A peine ai-je senti mon énergie se poser sur le sol qu'une énorme vague de terre claquait sous mes pieds, soulevait mon coeur et faisait crier des centaines de consciences apeurées : rester calme, et stabiliser l'ensemble afin d'ouvrir mon âme et recevoir en elle, tel un dôme bleu électrique et lumineux celles de ceux qui venaient de quitter leur corps.

Ma porte était ouverte, j'étais le navigateur et l'engin. Depuis mes hanches s'étiraient de chaque côté une plateforme où s'inscrivaient 16 cercles lumineux ; 8 de chaque côté., un voile transparent et doux comme un manteau finissait de rendre l'aspect intime et accueillant.
Les cercles inscrits sur le sol dans la partie gauche de la plate-forme sont réservées à ceux qui quittent ce plan, chaque place est liée à une vibration particulière, à un paradis particulier . Tandis que ceux situés sur le côté droit permettent de réaligner les âmes sur leur nouveau chemin de vie, leur redonnant la force et la foi pour continuer à vivre après ces durs moments.

Les premières âmes arrivérent bientôt par petits groupes timides, elles trouvaient leur place dans le cercle qui correspondait à leur pass interne, à leur encodage personnel. A peine une seconde et certains s'évaporaient en une intense lumière vers leur paradis parfait. A chaque envol, il me fallait attendre le signal retour qui m'indiquait que le gens étaient arrivés à bon port.

Sur le côté droit, au contraire les âmes prenaient leur temps, se laissaient réconfortées et berçées jusqu'à se remplir complétement d'énergie lumière, cette manne qui nourrit l'âme et permet de traverser le pire avec philosophie et détachement. Et puis elles repartaient s'installer dans leur corps.
En repartant nous savions que nous avions fait ce que nous devions, et que les sauveteurs, les "vrais" feraient eux aussi le meilleur. Que tout était dans l'ordre pour la planéte, et que la faille serait circonscrite.

D'autres tremblements auront lieu dans ces semaines à venir, et les îles de Sainte-Lucie , Marie-Galante et de la Guadeloupe doivent se préparer humainement et spirituellement . Créer des réseaux d'amis qui pourront s'entre-aider dans ces heures de tristesse. Préparer des locaux pour petit groupe d'une trentaine de personnes, nous sommes plus à même de vous offrir une protection celeste et gardez la foi, jamais vous n'êtes abandonné. Ne vous sentez pas coupable de survivre, laissez la Terre vous porter et vous serez sauvegardés, aucun miracle n'est impossible pour Dieu.

A 18h30 j'émergeais de ma semi-conscience, j'ai mis un peu de temps pour me remettre, j'ai remercié et j'ai prié pour ceux qui en auraient besoin : sauveteurs ou victimes, tous peuvent souffrir.
Je ne prétends pas vous convaincre, vos sentiments vous regarde. Votre foi, n'est pas nécessairement comme la mienne. Lila

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article