la peur de l'autre

Publié le par lila

Ce qui est différent n'est pas nécessairement mauvais ou inférieur.

De nombreux channels se sentent bléssés lorsque l'on s'interresse à leur travail d'une manière technique plutôt que consensuelle et polie.
Pourtant rien dans la vie, et je dis -dans la vie- et non dans la société polissée et conventionnelle, n'oblige à être gentil.
Le chat qui attrape les oiseaux n'a rien de gentil, pourtant son acte est "juste".

Ma formation au sein de la fraternité blanche m'a montrée que les esprits enseignants possédent des facettes qui les rendent capables de se défendre lorsque cela est nécessaire. Jamais ils n'attaquent, jamais ils ne réduisent l'autre pour reprendre leur dignité ou leur grandeur : ils testent nos faiblesses à travers les actes des gens que nous croisons ou les situations que nous traversons. Ils testent loin et fort pour rompre toutes les résistances.

Dans un monde paranoiaque, les channels doivent renforcer leur confiance et agir de manière positive, à moins qu'ils se sentent menacés par la brise du Printemps? Que dire des tremblements intérieurs qui les attendent?
Ce qui est sûr, c'est que leurs actes de courage ou de retranchement en disent long sur la fragilité de leur Foi et leur loyauté à leur fréres et soeurs en Fraternité : en quelque sorte, c'est "tout pour moi, mais aucun droit pour les autres".

Ne pas supporter les discussions, ne pas savoir se positionner dans ses convictions fait-il de vous des guérisseurs et de bons messagers? Depuis quand la peur est-elle la meilleure conseillère pour agir? Cela me désole de voir combien il est difficile de pouvoir compter sur les gens qui m'appelleraient facilement "soeur " si j'étais fragile, j'en aurais été terrassée de deception.

Mes dernières initiations ont retiré de moi tout esprit de contradiction et d'égoisme, mais j'ai encore le sens de la vérité et de la franchise. Doit-on aussi me les reprocher comme un crime contre le mensonge et l'hypocrisie?
C'est à vous de voir. Bonne continuation. Au service de la Lumière pour Elle-même et non pour une gloire à deux pattes! Lila

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bernard 08/04/2010 11:23



Bonjour en passant je viens de lire tes derniers posts et je vous qu'il y a des commentaires c'est bien, les petites graines poussent et avec le printemps qui arrive elles vont finir par fleurir
et murir.


 


belle journée à toi semeuse de graines


 


bernard



lila 13/04/2010 10:05



Bonjour Bernard, tu as passé de belles Pâques? Sur mon profil Facebook, j'ai laissé des photos de l'Océan.


Quand je séme, je vais poser des questions sur les blogs des autres. J'aime semer au grand vent, mais sur les terres fertiles. Mon blog, c'est plutôt un petit jardin, avec un sentier qui
distribue au fil des mots,  des réflexions et des impressions  tirées de mes voyages. Un lieu de repos pour retrouver le sens et l'amour de la Liberté, qui est lié -pour moi- à la
spiritualité.



Didier 31/03/2010 15:59



Héhé, tu ne réponds pas encore...


Quelle est l'entité que tu channelises ?



lila 01/04/2010 12:26



Ce blog n'est pas un dépôt pour canalisations "d'entités".


C'est le journal intime d'un être en travail d'éveil. Tous les textes sont issus de mes reflexions et de mes analyses. C'est mon lieu d'expression intime et lumineuse puisque la vie extérieure ne
m'en donne pas l'occasion assez souvent. D'ailleurs tous mes textes sont signés Lila, et ceux qui ne sont pas de moi, portent le nom de la personne ou du site dont ils proviennent.


Ce blog est la preuve que la démocratie et la liberté ne sont pas que des mots, et mes textes sont destinés à valoriser ces acquis historiques, et permetre aux lecteurs de se recharger en énergie
positive sans perdre leur lien à leur pays ou à leur acquis terrestres.


La plupart des canalisations enseignent à lâcher prise, à se désinterresser des affaires humaines, à ne prendre en compte que la vie intérieure, ce à quoi j'adhére puisque c'est la meilleure
position pour l'âme, mais une fois acquise une certaine vision, une certaine sagesse, il faut la mettre en pratique si non, les théories sont vides de sens.


Une des façons -parmis les nombreuses autres- que j'ai trouvé pour me rendre utile à la communauté humaine, est de partager mes instants d'autonomie spirituelle et mes cadeaux d'énergie
angéliques avec les autres gens en les transposant sur ce blog, avec mes mots et mes sens.


Pour certains cette démarche est "égocentrique", pour d'autres elle représente la sagesse.Ce n'est pas à moi de décider de la définition qu'on donnera à mes textes. Je les écris avec le plus de
soins possibles, avec la meilleure intention possible, au plus proche de la réalité que je vis. Et autant que je peux, je montre "comment" ces choses se manifestent dans mon quotidien. Je n'ai
rien caché, je suis ce que je suis. Lila



Didier 31/03/2010 09:47



Toujours un sentiment mystérieux à te lire tant tu sèmes des petits cailloux, comme si tu attendais qu'on te questionne sur ce dont tu as à la fois trop parlé et pas assez.


Et je me questionne sur ces initiations que tu as passées, et sur la Fraternité blanche...



lila 31/03/2010 15:06



C'est exactement ça.


Tu es le lecteur le plus avisé et réceptif qui soit passé sur ce blog, tu en as compris la fonction essentielle à mes yeux : le dialogue avec le coeur, sans faux-semblants.


je n'écris pas pour me mettre en valeur mais pour être simplement moi-même.


Ma vie quotidienne n'est pas ma vraie vie, non pas que je subisse les choses, mais elles ne sont que le reflet des énergies avec lesquelles je me suis chargée.Ma véritable vie commencera quand
j'aurais éliminer ces résidus, en attendant, je polis et lustre mon âme et ma Conscience pour que ce jour-là je sois au mieux de ce que Je Suis.


Tous les détails comptent et surtout ceux que le quotidien nous améne à vivre.Plus on maîtrise sa vision durant les périodes sombres, plus les périodes lumineuses sont vécues avec gräce et
facilité sans se perdre en superficialité.



mamalilou 29/03/2010 14:10


pourtant ...se dissocier de ceux qui reprochent c'est encore une contradiction puisque l'unité prévaut,...des "deux pattes" parmi tous les autres ...

la réactivité, les reproches, les jugements portés sur soi, sur nous, sur les uns ou les autres, ne sont que fadaises et n'ont pas de poids, ou en tous cas que le poids que l'on consent -ou non- à
leur donner...
chacun suit son chemin à sa vitesse, décidant pour lui d'accepter les apprentissages quand ils se présentent, de les rechercher ou non...
si bien que nous sommes tous en regard des différents états des uns et des autres, dans la continuité des apprentissages...
...bébés spirituels, jeunes, adultes, anciens... :)
combien de fois les bébés testent-ils notre zénitude par leurs réveils nocturenes attachés... que nous croyons inopinés alors qu'ils travaillent à combattre des forces que nous ne soupçonnons pas
...héhé (je ris)
ils sont contrariés sans doute par...tu sais des ptits lutins maléfiques qui leur reproche leur innocence et leur amour inconditionnel...:o))
rires...
c'est ainsi même que certains ont peur de l'idée même d'avoir des enfants, susceptibles de contrarier leurs rythmes ou de les mettre en péril dans l'exercice de la parentalité, et donc dans l'image
d'eux... la peur de la différence, le petit d'homme est un homme différent, dépendant, aimant sans faille, attachiant :o)

puissions-nous être empreints de compassion, toujours...


lila 30/03/2010 12:30


Oui, Mamalilou, j'ose me dissocier des gens qui ont peur des autres.
J'ose affirmer que je préfére l'unité à la division.

Pourtant ce n'est pas l'unité humaine que je suis amenée à vivre.
Je la cherche, mais les gens ont peur de ma différence, invisible et pourtant palpable.

J'ai trouvé l'Unité dans ma vie intérieure, dans l'éffacement des paradoxes, dans l'humilité, dans ce vide intérieur où les questions n'ont plus de raisons d'être, où les sentiments
n'ont que le goût particulier de la vraie paix, et où l'énergie est issue d'une source de bien-être et de vitalité. 


Les opposés se complétent dans une spirale continue, qui crée l'Unité.
Je l'ai constaté plutôt qu'imaginé ou intellectualisé.

Mes connaissances sont venues par mes choix, mes positionements.


Ma philosophie est issu des constats, qui ont façonnés ma manière de ressentir et de traduire la vie.


J'aime. J'aime mais ne suis pas complaisante.


J'ai une grande compassion pour ceux qui traversent des moments difficiles et au lieu de parler je suis là où ils ont besoin de moi et là où je peux vraiment aider.


Par contre, il y a tous ceux qui semblent faire....qui disent....mais quand on leur demande d'appliquer ce qu'ils ont appris, ils sont les premiers à renoncer, à se trouver "autre chose à faire".


Ils le font par peur de s'engager, par peur de se faire abuser, par égoîsme ou par orgueil et supériorité.


Ce texte s'adressaient surtout à ceux qui se croient meilleurs bien qu'ils n'ont rien donné, rien cherché et qui veulent le beurre sans barater. 

Pour faire partie du dessus du panier, il faut le mériter. Et c'est vrai à tous les niveaux d'existence. Parce ce que la vie est plus juste que nous.
Merci pour cette occasion de parler.