La Libération des sentiments

Publié le par lila

 

avatar-oeilAttends et Vois ! me dit-on parfois, lorsque je veux écrire et que je ne le peux pas encore.

Chaque texte est le produit d’une énergie, d’un instant énergétique. Certains nomment ce travail le « bulletin météo de l’énergie » alors que j’y mettrais en plus des notions de conscience collective et de travail alchimique, de travail de « renversement » des causes vers de nouvelles interprétations.

Notre planète reçoit sur toute sa surface des rayonnements de lumière invisible, d’ondes variées. Cela a toujours eu lieu mais notre niveau de conscience ayant changé, nous donnons à ces faits une nouvelle interprétation. Désormais nous savons qu’il y a une correspondance entre les ondes stellaires et les fluctuations des ondes électromagnétiques terrestres, nous savons aussi que notre cerveau se synchronise aux ondes terrestres pour créer le sentiment du réel. Donc en résumant un peu, nous pouvons dire que les cycles solaires et les ondes terrestres modulent notre compréhension de la réalité.

Le réel est ce qui est perçu par les sens physiques, par la pensée ou ressenti comme « concret ». Il y a des idées qui structurent notre vie comme des murs, elles ont une réalité aussi épaisse et solide que des murs. Il y a des sentiments qui sont si puissants qu’ils forment des prisons, des abîmes, des chaînes, invisibles mais « réels » pour ceux qui les vivent.  Les comportements sont le produit des habitudes, ils sont consolidés par  l’énergie rayonnant de notre corps et contenant tout ce que nous sommes.

Lorsque le Ciel bouge, notre Conscience le perçoit. En ce moment ces liens invisibles se dissolvent  et se réorganisent, occasionnant des sentiments de vide, de doutes ou de très grande liberté, de joie et de légereté.

colombe.jpg

Pour ceux qui se servaient de leurs prisons intérieures comme de rempart contre l’extérieur, cachant leurs sentiments profonds de haine, de violence par un comportement anodin, indifférent ou simplement hypocrite, les ondes agissent comme déclencheur de comportement auparavant retenus, expliquant peut-être pourquoi aujourd’hui tant de tueries ou d’actes violents sont devenus possibles alors que nous vivons globalement dans la paix urbaine.

Cette époque est un moment de révélation des Intentions et de la Pureté de l’âme. Et de fait, l’âme humaine est pire que celle des animaux puisqu'elle a relié la conscience aux forces destructrices autant qu'aux forces de la vie et que cela ne retire rien à sa puissance d'expression.

Mon travail de révélateur intérieur est d’étudier les intentions qui sont à l’origine de la division entre l’Amour et l’Humain afin de trouver le point d’Unité ou « point d’inversion ».  L'hypothése étant que s' il y eu un point de chute, il existe un point d'élévation, un possible "retournement" puisque les formes-pensées sont de l'énergie, il est possible de changer la polarité. Le "point zéro" existe en toute chose et permet de passer d'un type d'énergie à une autre. Trouver le point de conscience, la forme-pensée qui unit l'humanité à l'amour doit être possible : ce point fut recrée par l'esprit et le coeur du christ, incarné par un être né du peuple élu.

Cette question est le sujet de ma thèse de vie je la résumerais  en une question : pourquoi l’être humain se sent-il indigne d’aimer et d’être aimé ?Pourquoi ce manque de receptivité, de simplicité ?  La réponse est connue néanmoins elle n'a pas encore trouvée de résolution concrète à l'échelle planétaire. On sait que la cause profonde est la culpabilité laquelle provient de l’ignorance de la véritable nature et grandeur de l'Homme. Ce sentiment de honte, d’indignité que ressent l’humain le pousse à s’autodétruire de toutes les manières qu’il peut imaginer. Pour empêcher cette destruction il se construit des lois, des remparts, des comportements de soumission à un ordre plus grand que Lui et contre lequel sporadiquement il se révolte par ignorance et incompréhension des cycles de sa propre croissance.

La soumission à des ordres arbitraires entraînent la barbarie et les tueries. La rigidité amène le sadisme et les discriminations. L'excès est le dépassement de la zone d'équilibre or lui aussi doit passer par un mouvement pour ne pas s'étouffer en stagnation. Donc les évènements difficiles déclenchent des processus d'ouverture et de rassemblement utiles à l'expression de l'énergie des sentiments qui sont le pont entre les mots et les actes, entre l'énergie et la pensée, le point d'attache de l'Homme à ses ressources profondes, à ses aspects cachés. Prendre Conscience des sentiments permet de choisir ceux que l'on va exprimer. Les gens qui ont comprimés leur âme, la soumettant à la violence, abîmant leur innocence, atteindront les autres par là où eux-mêmes sont touchés, sacrifiés.

La frustration s'exprime à travers les actes violents et la trahison comme une tentative de retrouver un pouvoir de création perdu, la possibilité du choix par le chaos. N'oublions pas que nous sommes tous porteurs du désir d'être aimé et que cette attente déçue fait des ravages au sein de l'humanité. Qui ne désirerait être l'Elu? Celui qui reçoit le Bien et le Bon? Celui qui sort de ce monde "inversé" pour aller vivre sur les mondes paradisiaques?  La privation d'amour forge la dureté du coeur et les sentiments en deviennent acides. Si seule la violence attire l'attention, alors la violence deviendra un mode de communication, d'exigence, de tyrannie.

Si le peuple élu est l'exemple choisi pour illustrer les processus et les possibilités offertes à l'Homme, il devient aussi le peuple sur lequel s'exprime la colère lorsque la Conscience Humaine ne renaît pas à elle-même et n'offre plus de choix vers le meilleur de Lui-même.

A-t-on dit que le "peuple élu" est fait de ceux qui s'allient à l'Amour Fraternel (Christianisme), pratiquent la Paix du Coeur (Islam), la Compassion dans les actes (Bouddhisme), la Tolérance entre les êtres (Chamanisme)? Il n'y a pas de religion pour le Peuple élu, il n'y a que le choix d'exprimer ses meilleurs sentiments, ses plus beaux actes, sa plus profonde connaissance et l'amour du Bien. Lila

 

 hart

 

 

 

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article