La Génération Indigo et l'éveil de la conscience mondiale

Publié le par lila

 

gaia

 

On a beaucoup écris sur le sujet pourtant j’ai l’impression que l’on s’est trompé de « symptômes » pour caractériser la Génération Indigo. Selon mes analyses, la Génération Indigo, génération pionnière d’une autre façon de penser et d’agir est née dans les années 50 mais c’est seulement à partir  des années 1970/ 1980 que les individus se sont construit une personnalité suffisamment forte et structurée pour défendre de nouvelles façons de penser, d’agir, d’aimer au vu de tous.

Depuis les années 1970 les femmes se sont démarquées des comportements traditionnels pour investir les systèmes administratifs et les carrières habituellement réservées aux hommes. Dans toutes les catégories sociales les structures se sont mises à bouger, et la parité, la sexualité, les notions attachées à la famille, au droit des femmes, au droit du travail ont commencé à vraiment devenir des sujets de société qui changeaient la société en même temps que l’on en débattait.

JAMAISseulDes Lois sont apparues pour rendre leur liberté aux femmes et les hommes ont progressivement investis des métiers culturellement réservés aux femmes. Cet échange et cette déstructuration du cadre familial qui accompagne un éclatement de la notion de travail, et des moyens de faire de l’argent, est réellement ce que l’on appelle le travail d’un « indigo ».

Sachant que ce qualificatif est dû à la couleur de l’aura teintée de bleu au niveau de la gorge, chakra de la parole Libérée,  du droit d’expression  devenu androgyne. Que l’on soit homme, femme, bisexué : la parole, le respect et les droits sont les mêmes.

Il reste une chose qui n’a pas encore été bouleversée : les statuts de la pauvreté et de la richesse. L’accès à l’argent et aux strates sociales élevées reste un privilège depuis toujours savamment conservé quelles que soient les révolutions ou les constitutions, le reformatage des structures politiques n’a jamais touché à ce mur de verre qui sépare les riches, des pauvres.

La crise actuelle est certainement l’occasion de faire tomber les murs sociaux qui structurent la façon de penser et justifie que beaucoup travaillent sans que cela leur permettent de réaliser leurs rêves, tandis qu’une minorité s’attribue toutes les fantaisies. Encore une fois, la génération Indigo est à la jonction entre 2 âges : l’âge du travail et celle de la retraite, avec elle, ces concepts sont révisés, remaniés. Allongement du temps de travail, retraite repensée, redistribution des cartes qui reformate la société sur d’autres manières d’être, de vivre, de rêver, de financer le monde.

La génération Indigo nous a ouvert le droit au Jeu, au « je » aussi, droit d’avoir une « personnalité », des goûts différents en cuisine, en couleur, en vêtements et cela toute l’année ! Le droit au plaisir, au bien-être, à l’échange interculturel , aux voyages.

Les Indigos ont ouvert des voies vers la spiritualité mystique : les philosophies orientales, sur l’Inde, sur les mondes premiers, ils ont fait émerger la création d’un mélange de ces tendances  pour une version californienne le « New Age », l’équivalent de la culture Surf, pour une spiritualité « d’ondes vibratoires » : « good Vibrations » !  

Ces comportements d’ouverture alliés aux technologies et nouveaux matériaux apportent une amplitude dans la communication, les transports, les relations, la médecine, les sciences théoriques et appliquées ; chimie, pétrochimie, physiques et astrophysiques, biologie, chirurgie.  En quelques décennies on comprend mieux comment fonctionne l’univers, la lumière, l’électromagnétisme, les échanges de matière, le corps. Que toutes ces informations constituent une nouvelle ressource pour donner à l’Etre Humain plus de responsabilité de ces pouvoirs accumulés.

C’était la voie choisie par les Indigos de renverser les acquis pour finalement ouvrir de nouveaux horizons, ce qui est accompli en tous les domaines et qu’il reste maintenant à continuer de développer. Les bases étant restructurées, les idées étant définies, le travail de la Génération Arc-En-Ciel sera d’établir des ponts entre ces facettes de la connaissance afin de trouver de nouvelles voies industrielles, relationnelles, chimiques, énergétiques en donnant la place à l'âme et à ses besoins. Car les Indigos ont ouverts des voies physiquement vers la redéfinition de ce qu'est la Réalité et la relation avec ce qui est "physique". nous débarquons progréssivement dans un monde "méta-physique", où les capacités du corps, et les limites anciennes sont largement dépassées et redefinies sur l'illimitation et l'immédiateté.

Le travail de la génération suivante, les Crystal, sera d’établir des bases cristallines, des structures non-visibles avec les yeux mais tout à fait réelles et tangibles selon les Lois du Coeur, rendant actives les lois de l'énergie universelle.

On voit que l’Esprit qui guide cette redéfinition globale du Réel ne s’est pas trompé, que les bouleversements ont eu lieu, et continueront de se développer pour le plus grand bien de tous. Le monde d’avant 1968 est mort, les concepts, la technologie, la vie en société s’organise autour de l’Idée de PAIX MONDIALE, d’échanges politiques et sereins entre les peuples, d’équivalence entre les administrations et les universités, les normes industrielles. Petit à petit le monde se construit sur le concept de « planète » plutôt que celui de continent ou de pouvoirs localisés. On ne passe pas d’un monde en guerre vers un monde de Paix d’une journée à l’autre. Les mentalités, les structures, les accords politiques et économiques s’inscrivent au fur et à mesure des besoins et des connexions et des paliers de prises de consciences, permettant d'ouvrir les yeux et les coeurs pour un monde différent.

Il y aura encore des mécontents, des révoltés. La compétition entre les pays et les individus existe surtout parce que les pays n’offrent qu’un seul type d’industrialisation. Avec le développement des Services, la place donnée au bien-être, à l’éducation , à la spiritualité qui vont s’imposer comme des sujets majeurs et un véritable besoin de l'âme, une nouvelle échelle de travail sera ouverte : les facilitateurs d’énergies, les lieux de Bien-être et un certains nombres de technologies extérieures à notre planète aujourd’hui vont faire surface, amenant d’autres horizons.  

Le piège à éviter est de croire que le contrôle protège : les comportements rigides sont souvent ceux qui disparaissent en premier. L’autoritarisme, l’excès de contrôle et « l’hygiénisation » à outrance, façon « Bienvenu à Gattaca » présente un risque d’émergence, par peur du chaos. Cependant, au même titre que les manifestations de Mai 68 n’ont pas détruit la société mais apporté des progrès visibles 20 ou 30 ans plus tard, l’ascension de la Conscience humaine vers l’Unité planétaire, n’est pas dangereuse, ni menaçante tant que l’on permet qu’elle ait lieu à son rythme.  On a vu par les mouvements d’ouverture des pays méditerranéens, que la violence naît du contrôle et d’une attitude rigide. La Vague Indigo continuera son action dans tous les pays, selon un calendrier cosmique !  Lila

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laurent 11/08/2012 18:58


merci

MagdaRita 25/05/2012 13:51


Bonjour Luz,


En 1948, nombre maître 22, une vague d'indigos a vu le jour (dont je fais partie) - nous avions 20 ans en 68 - mon travail, maintenant consiste à former des tuteurs pour les Nouveaux Enfant qui
arrivent en nombre.


Merci pour ce très bel  article qui retrace le parcours des Indigos et suivants..


Que les anges vous acompagnent,

lila 25/05/2012 14:45



Nous faisons tous notre possible pour que les prochaines générations puissent comprendre les gestes énergétiques à faire pour retrouver leur unité avec leur projet originel le plus vite possible.
On oublie trop souvent que ceux qui ne sont pas nés en âme sur Terre, doivent d'abord faire le retournement "vers le haut", avant de retrouver leur verticalité et faire l'ascension énergétique
puisque l'ascension en Conscience est déjà avancée. Faire comprendre aux énergéticiens qu'il ne faut pas nous "ancrer" et donc nous abaisser en fréquences, mais simplement remettre nos chakras
dans le bon sens giratoire, c'est toute une difficulté. Et souvent, nous mourrons en essayant un énergéticien, qui en nous abaissant entraîne à nous une augmentation des karmas que nous attirons
à nous.  Tous les jeunes que j'ai vu souffrir s'étouffaient sous l'amas karmique dont ils n'étaient que des porteurs essoufflés. Combien d'entre nous sont morts d'avoir porter les erreurs
des autres, qui eux fanfaronnent et continuer d'abuser, faute de vivre les conséquences de leurs actes. Il y a beaucoup de travail pour éviter l'obésité, les insécurités énergétiques,
la peur émotionnelle qui les touche par vague. Ce n'est pas un mince travail. Et si peu sont informés, par ce blog je fais à ma mesure. Merci de votre témoignage.