La Fraternité Universelle et la Fédération Intergalactique

Publié le par lila

A la demande de mes guides, il m’est recommandé d’expliciter les termes de Fraternité Blanche Universelle d’une part, et de présenter ce que l’on nomme la Fédération Intergalactique.

 

La Fraternité Blanche Universelle fait référence à la réunion des vertus spirituelles qui sont symbolisés par des rayons de lumière.

La Fraternité Blanche Universelle est l’aboutissement de l’œcuménisme : chaque religion place la divinité, « l’Esprit » avant la création du monde visible, de la matière.

La Fraternité Blanche Universelle est un escalier de connaissances et d’applications concrètes des vertus spirituelles dans les mondes visibles et invisibles.

La Fraternité Blanche Universelle est une université spirituelle dont le premier principe est l’Amour et le respect des libertés entre ces membres et entre tous les êtres.

 « Blanche » signifie qui réunit toutes les couleurs de la lumière.

La Lumière dont il s’agit est la Connaissance de Dieu, c’est-à-dire d’un principe spirituel absolu.

Ce n’est pas une organisation visible mais un système de collaboration entre des êtres qui se sont spécialisés dans l’expression d’une vertu, ils en sont devenus les Maîtres, c’est-à-dire des Artistes qui expriment ce qu’ils sont à travers cette vertu.

Ce n’est pas une religion, ni un mouvement sectaire, ni une organisation humaine.

C’est la jonction des esprits qui ont contribué à l’évolution de l’humanité ; qu’ils soient croyants ou non, scientifiques ou philosophes, ils se sont approchés par leur Intelligence d’un principe spirituel à partir duquel ils ont compris « quelque chose de plus ».

La liste des sages, inspirés et guidés par cet esprit de fraternité universelle est longue et place ceux et celles qui désirent compléter le travail déjà accompli en présence de ces Grands Aînés, qui continuent d’exister et d’inspirer depuis des plates-formes de conscience.

 

 Christ-cosmique.jpg

 

La Fédération intergalactique est d’une autre nature, plus concrète.

« Intergalactique » signifie entre les galaxies, et souligne un accord entre des peuples qui vivent sur des planètes et voire même des types de mondes très différents les uns des autres.

La Fédération intergalactique est l’une des ententes qui coexistent dans notre galaxie.

Elle travaille en étroite collaboration avec la Fraternité Blanche Universelle.

De nombreux mondes sont concernés par l’évolution prochaine de notre galaxie vers un autre niveau de conscience et d’énergie.

Evidemment, notre regard sur ces choses dépend de nos connaissances et de nos œillères intérieures : il n’y a pas plus grand aveugle que les gens qui ne veulent pas voir la vérité.

Et parfois, le modèle d’interprétation sur lequel les gens se basent pour analyser les choses n’est pas le bon. Ainsi, lorsque les sciences étaient encore des enfants, la religion était une mère toute puissante et aveugle. Aujourd’hui les sciences ont grandit, ont acquis du respect, et ce sont les sciences de l’intérieures qui viennent compléter l’évolution de l’Homme, apportant des notions de sensibilité, de profondeur sous la surface des choses.

 

A partir de ces nouveaux regards sur le monde qui nous entoure, nous entrerons dans une spirale de prise de conscience où nous rencontrerons des êtres qui ont développé ces aptitudes depuis plus longtemps.

De nouvelles sciences, de nouveaux horizons découleront de cette collaboration.

L’explosion de la notion de « psychisme » est une conséquence directe d’une crise de croissance vers « l’intérieur » de soi ; puisque le monde se crée par la pensée, il nous faut apprendre à mieux utiliser nos pensées, à concentrer notre intention pour manifester le monde d’une manière plus harmonieuse et plus durable.

Notre pensée en tant qu’individu n’est qu’une goutte dans le magma des pensées de la collectivité : nous sommes des collaborateurs les uns des autres.

Mais la Raison n’étant pas tout, il faut également tenir compte de la formidable énergie qui est contenue dans nos émotions : en ayant une pensée concentrée et des émotions positives il est plus facile d’entrer en communication avec ces êtres humains moins agressifs, plus habitués à tolérer les différences de compréhension que nous ne le sommes.

Or, quelque soit la culture, notre tendance humaine sur la Terre est de valoriser les émotions impulsives négatives : la tristesse, la colère, la rancune, l’esprit de vengeance, la jalousie sont familières et compréhensibles ; il n’y a pas de film, de série télé, de première page de journal qui ne mette en valeur les problèmes et les émotions dramatiques qui alimentent nos peurs.

Tandis que les êtres optimistes sont ridiculisés que la sérénité, le bonheur, la joie, la réussite sont méprisées ou bien considérées comme des mythes inaccessibles et naïfs.

Comment entrer en contact avec de nouveaux peuples si nous n’avons pas ordonné notre monde sur des bases communes ?

 

La Fédération intergalactique attend que nous nous sentions en paix entre nous et avec l’idée de l’existence d’autres vies.

Ces êtres dégagent une énergie intense d’amour et d’empathie qui semble imposante  puisqu’elle retourne la peur et les doutes vers celui qui les émet.

Les Hommes de la Terre étant anxieux par habitude, il a fallut attendre que le niveau d’inquiétude s’abaisse pour que la Fédération puisse apparaître sans imposer de contraintes sur le psychisme des humains de la Terre.

Petit à petit, des gens d’ici sont mis en relation avec des gens d’ailleurs.

Ces contacts qui ont lieu physiquement ou psychiquement (dans l’état de rêve, durant la méditation, selon le degré de tolérance et d’évolution des personnes) sont destinés à rassurer, protéger et guider l’humanité vers une transition de sa conscience mammifère à une conscience universelle, c’est-à-dire basée sur des aspirations complètement différentes.

 

Pour l’instant nous désirons des choses pour couvrir et alimenter notre corps (logement, véhicule, aliments, partenaires et enfants) quelques êtres d’exception sont capables de désirer agir pour le mieux-être de la collectivité : des religieux, des politiques, des scientifiques, des gens qui s’engagent dans des actions humanitaires ou écologiques variées. Mais nos interactions restent bloquées par l’argent et les préjugés raciaux, sexistes ou sociaux.

Prochainement, nos désirs se baseront sur l’expression de nos compétences spirituelles.

 

Entre ces deux manières d’envisager le monde, il y a un temps de transition de plusieurs décennies durant lesquelles nous serons amenés à recevoir une énergie spirituelle qui nous obligera à voir ce que nous transportons en nous-mêmes. Cette mise au monde d’une conscience unifiée fait partie d’un processus plus vaste et chacun sera amené à prendre position. Ce glissement des préoccupations a déjà commencé, on ne peut que constater les effets de tiraillements entre les extrêmes. 2012 est la première partie de ces retrouvailles avec des aspirations impersonnelles et universelles. Lila

  

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

natemchantsem 16/02/2011 09:37


Bonjour et merci pour vos articles. Cela dit ça a beau faire 6 ans que je suis entré de plein coeur dans la federation galactique il n en reste pas moins une grande exclusion sociale que je subis,
menant parfois à d intenses envies suicidaires, la raison karmique me retenant, cest bien la seule. j ai beau aimer et rechercher la pureté, j ai souvent la sensation d etre un laissé pour compte
galactique, bien seul avec mon savoir. c est tout ce que j ai de beau à raconter pour me sentir exister, et pour ceux et celles qui ne peuvent pas l exprimer. tcho


lila 16/02/2011 16:32



Vous faites partie du même club que moi! Lorsque l'on choisi d'aimer au-dessus des attachements et de l'égocentrisme, on ne peut plus faire partie de la masse populaire.Il faut comprendre que le
mot "guerrier de lumière", ou "pionniers" sous-entend être seul et dans une attitude combative pour s'implanter. Je ne pense pas qu'il y ait plus à partager en faisant partie d'un groupe, la
plupart du temps les gens ne désirent de la part des autres que leur attention ou leur argent. Viendra un temps où les conditions sociales seront libres des préjugés. Pour le moment, c'est le
temps de la vanité, des obcénités et de la vantardise. Avant chaque saut de connaissances, il faut rassembler ses forces et nettoyer les impuretés pour de nouveau avancer. Nous vivons la fin
d'une civilisation et le début d'une autre, avec les difficultés que cela entraîne. Merci pour votre commentaire.