L'oeuvre au noir

Publié le par lila

Dans le blog de Luce/Loriel ; la Vie-Providence, il la nomme "fée des 3 jours", dans certains films on la représente comme une Ombre gigantesque ou un papillon géant anonciateur de catastrophes.

Quelque soit la représentation qu'on lui donne, l'oeuvre au noir donne la forme à notre lumière, elle est le tamis dans lequel notre être se transforme.

A chaque bilan iniatique, à chaque dégré de maîtrise il faut traverser ce passage dans la ténébre pour séparer l'ombre de ceux qui nous enseignent,  afin de reprendre possession de notre Etre -quel qu'il soit.

Ce bilan ne dure que 3 jours à chaque étape : 3 jours pour évacuer toutes les larmes et les conflits du Coeur, 
                                                                                     3 jours pour cerner nos peurs et comprendre leur origine.
                                                                                     3 jours pour reconnaître nos racines énergétiques et remercier pour tout ce qui nous a nourri. 
                                                                                     3 jours pour reconstruire notre énergie sur la fréquence spirituelle.
                                                                                     3 jours pour reconstruire notre âme,
                                                                                     3 jours pour sortir du tombeau en "vivant".

3 jours pour chaque problème à résoudre. Strate par strate
Et des années, pour ceux qui résolvent les problèmes "en boddhisattvas" (en service pour l'évolution globale).
On peut prendre sur Soi - c'est le rôle du guérisseur de prendre sur lui- et de donner sa voie, sa compréhension en offrande. Il n'y a pas d'esprit de sacrifice dans cet acte gratuit d'amour -compassion.
Telle est le résultat de la maîtrise : la maîtrise elle-même.

Une voie se dessine, qui est la vôtre, non celle que quelqu'un d'autre à emprunter devant vous mais celle que vous créez pour les autres, à travers les mouvements de votre conscience, de votre sagesse, de votre capacité d'aimer et de votre limite.
Un rayonnement qui part de vous et décrit ce que vous êtes, en même temps qu'il dit ce que vous n'êtes pas.

Vous n'êtes maître que de la part qui vous revient. Et nous ne sommes pas maîtres en tout, mais pour notre "spécialité" ; ce fil d'Ariane qui vous guide dans les méandres iniatiques et vous raméne chaque fois à constater l'approfondissement de votre talent. 
 
Qu'amenez-vous aux autres? Quel est votre Nature? Reconnaissez-la et soyez-en dignes. Lila

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article