L’Ironie de l’Absolu

Publié le par lila

S’il était possible de décrire l’Absolu, alors nous serions hors des mots et de la pensée.

033.jpg

 

Parler de l’Absolu est une manière d’entrer dans l’ego spirituel et de faire une compétition inutile entre des individus qui revendiquent une « plus haute conscience » que leurs compatriotes humains. S’il s’avérait qu’une telle compétition existe, elle n’engendrerait qu’une perversion de la pensée plutôt qu’une réalité libérée des contraintes de l’exigence de la pensée narcissique. On ne peut-être  dans l'amour et en compétition avec les autres.

Etre vibrant, consiste principalement à ne pas y penser, mais à se sentir relié viscéralement aux molécules de la Vie alentour. Résultat : Moi ou un autre, quelle importance ?

Or l’importance que l'on reçoitde la part des autres est très importante pour celui qui se sent excessivement  important, définition du narcissisme ! (Moi, moi et moi !!!)

Si l’on devait parler de l’Absolu Divin -chose étrange, mais bon !- Donc, si l’on devait énoncer des vérités à ce propos, il faudrait imaginer un fil de conscience qui relierait ensemble - de manière intense et en même temps joyeusement détachée, spontanément allègre, légère-  un point central de l’Univers, d’où émanerait l’Intelligence, l’Amour et l’Action à l'état pur et qui rejoindrait tous les centres, de tous les êtres vivants jusqu’aux noyaux des cellules qui nous composent, et plus loin encore, jusqu’au centres invisibles des particules invisibles de la matière noire (le « vide plein »). Un fil vertical qui enfilerait les cœurs de galaxie et celui des cellules des poissons comme des perles sur un fil invisible, un Souffle imperceptible et imprévisible. Une toile d'araignée gigantesque, qui ne serait pas un fil mais du vide texturisé!

Bref, s’il prenait à quelqu’un –et il faudrait qu’il soit fou ou qu’il prétende le devenir assez vite-  de faire l’expérience de l’Absolu dans une expérience humaine, il n’en verrait qu’une fraction.

Ce que l’on peut faire en revanche est l’expérience du Soi transcendant son propre égo, sa limite intime et s’élançant dans la Vie, tel un nageur face à l’Océan. Alors, le fil d’absolu ne part pas « devant » dans un lointain parcours d’infini perdu vers Nulle part. Ce fil commence dans le chakra solaire, au-dessus de la "couronne" et finit dans la colonne vertébrale, au cœur des os, dans les cellules originelles. Et qu’on le veuille ou pas la Conscience sert de structure pour amener au-delà de la Conscience : passerelle tangible vers l’Invisible Souffle de Vie. Ce court voyage est le seul qui permet de traverser l’Infini et de le convertir en expérience humaine transcendante transformatrice  et explosive au niveau de l’énergie.  Pour ma part, je ne suis pas pressée de faire cette expérience, pour plusieurs raisons : j’aime mon corps. J’aime manger et faire partie d’une famille. Mes liens ne sont pas une charge, et je ne vois pas l’intérêt d’abandonner ce qui est rare et précieux dans l’Univers.

Tous les mondes ont leur part d’illusion, d’erreurs et de limitations. Les plus beaux mondes ressemblent parfois à des prisons pour celui qui attend une âme sœur, sa flamme jumelle, ou sa famille d’appartenance essentielle (arbre lumière). Ceux qui désirent s’expanser, que veulent-ils quitter ? Que désirent-ils fuir ? L’intimité, l’attache ? Le désir ? Les frustrations de leurs désirs ?  Connaître Dieu ? La vérité ? Vivre en Intégrité ?Avoir de saines relations avec les autres ? Ou plus du tout de relation avec personne ? Que cherchent-ils ces « chercheurs d’absolus » qu’ils ne veulent plus de notre « ici bas » ? En quoi prétendent-ils se fourvoyer pour éviter de voir que la vie d’ICI est tout aussi bien qu’une autre, lorsque l’on sait bien vivre, en harmonie avec SOI.

soleil 001L’Appel d’un « toujours plus » n’est pas la marque de la croissance spirituelle mais du caprice, de l’impatience, du narcissisme voilé en extase mystique. Dieu est une multitude de Principes qui vibrent en harmonie, et, vous ne le croirez peut-être pas, mais en cherchant à intégrer l’Harmonie à sa vie quotidienne, il arrive qu’on touche au sentiment d’éternité presqu’absolu !  Ces perles de lumière valent un billet pour l'Infinité.  Lila

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article

Bernard Willy 31/05/2012 16:57


"le chakra solaire au-dessus de la couronne...." ,je pense qu'il y a une petite erreur ds le texte ou alors je ne connais pas tous les noms des chakras situés au-dessus de la couronne
(?) ...


Expliquez-moi si je suis ds l'ignorance : peut-être par une de vos parfois si belles illustrations (dessins - peintures - photos ) que vous devez avoir en réserve sur le sujet .


Merci d'avance .


Amitiés . BWK .

lila 01/06/2012 10:03



Le chakra solaire est le 8éme chakra, chez les Egyptiens il est représenté comme un soleil au-dessus de la tête des Dieux. Il sert à faire la transition entre l'énergie éthérique et
l'énergie solaire. Il est aussi appelé "l'étoile de David" ou dans le langage habituel "avoir une bonne étoile", avoir du charisme".


Car les gens qui posséde ce chakra ouvert sont "visibles" comme s'ils étaient éclairés par un spot au-dessus d'eux. Ce qui leur donne de la chance, et une vie intense, avec de l'abondance. Ou des
problèmes parce qu'on ne "voit" qu'eux!



Michka 27/05/2012 07:21


Merci lila pour cet écrit magnifique, avec tes mots qui résonnent fort en moi.