L’Intention et l’Energie

Publié le par lila

 

L'Intention est une énergie, nous l'utilisons pour demander  la manifestation de nos rêves mais au lieu de se projeter  mentalement dans un ailleurs spirituel avec il vaut mieux  l'intégrer à soi,  dans notre corps, pour recevoir la réponse sous la forme de la matérialisation. 

 flamme-violette

L'Intention de l'alignement avec l’âme est une énergie qui s'est déjà mise en place chez tous les chercheurs de lumière. Ce n'est qu'une question de temps pour que l’esprit humain "réalise"/ prenne conscience que l’âme est ce que nous sommes aujourd'hui mais dans une dimension de conscience différente de la réalité humaine. 

Plus on médite mieux on perçoit les nuances de ces séparations crées par notre perception, ces strates superposées les unes aux autres forment des niveaux d’actions séparés par des voiles auto-imposés déterminants ce que nous croyions « possible ». Notre mental n’est pas celui qui détermine nos véritables possibilités, il ne s‘agit pas d’ouvrir sa « croyance » mais d’ouvrir son énergie à de nouvelles vibrations. La partie spirituelle se trouve au centre de notre Etre, il suffit de la développer en se dépouillant des limites imposées par l'éducation et les croyances que nous projetons sur le monde, sur les autres. 

 

L’Intention  -pour se matérialiser- doit s’accompagner d’une action, d’un geste pour devenir un « potentiel de manifestation » puis une « réalisation ». Ce processus commence par la visualisation de ce que l’on aimerait  et se poursuit par l’ancrage de l’Intention dans sa vie, à travers les sens. Le corps, l’énergie, la volonté, les sentiments  doivent s’emboîter  à l’Intention par tous les moyens possibles. On sait que la pensée deviendra réalisation quand on sent vibrer l’énergie autour de soi et que le cercle de cette énergie vibrante souleve l’espace alentour en un cercle différencié : l'aura est perceptible et activée, dés lors il suffit de superposer son rêve à l'Instant présent : d'appliquer l'image mentale à une partie de son corps ou à une situation déjà présente "tout de suite".

L'Univers répond dans les moindres détails à nos visualisations. Les différences sont dûes à nos manques de précisions personnelles, à notre manque de force dans la concentration. Resté focaliser n'est pas toujours facile, d'autant qu'être concentré ne signifie pas être tendu ou obsédé par le résultat. 

 Pour éviter cette tension et prendre du recul par rapport à ce que l'on désire  on peut imaginer  "l'envers du décor", ce à quoi l'on n'a pas pensé et qui fait partie des conséquences du changement. Après la  manifestation du rêve, il faut vivre toutes les parties moins agréables, celles auxquelles on ne voulait pas penser ou qui étaient hors d'imagination. Comme dans le sport : avant la compétition on s'imagine en vainqueur, lorsque l'on gagne on est euphorique, tout est génial mais ensuite, il y a le blues de "et maintenant, je fais quoi?"

On ne peut pas réaliser tous ses rêves car il faut beaucoup d'énergie pour "monter" une matérialisation, donc autant choisir quelque chose qui permet de progresser humainement ou matériellement de manière significative. Lorsque l'on a une Intention très forte, bien droite, les guides mettent en route "l'événement déclencheur" au bon moment pour soi et tous les autres. Ainsi il arrive que l’on doive patienter pour réaliser quelque chose d’important, qui nous touche personnellement  parce que cela aura un impact déclencheur de prises de conscience ou d’évolution pour tous ceux qui nous connaissent. Nous sommes imbriqués les uns aux autres de façon très forte, aucun ne peut s’attribuer des bénédictions sans que cela ait un impact sur l’entourage direct et indirect.

 

L'âme est placée dans le chakra du Cœur pour les êtres humains et plus haut pour les êtres qui viennent d’ailleurs. Pour l'atteindre il faut méditer sans s'arrêter durant 3 jours et 3 nuits (en général). Le corps et l'âme sont réunis par la Conscience de la Continuité, de "l'Unité" entre les différents niveaux. Lorsque l'on trouve le fil de vie qui nous lie à l'essence de notre vie, on devient un éveillé dans le corps, l'âme, la conscience et l'Etre Divin est "appelé" vers le corps humain pour l'englober. Evidemment cela prend du temps pour réussir à établir suffisamment de stabilité émotionnelle, de maturité spirituelle dans la personnalité humaine pour qu'elle supporte le flux d'énergie et de supra-conscience spirituelle dans un corps humain. Il faut que ce corps subisse des modifications et cela entraîne des conséquences pour tous ceux qui sont reliés à ce corps.

On cesse d'être un élève lorsque l'on est capable d'aimer comme une planète, sans discrimination : on se sent responsable du bonheur des autres, au dedans de soi. En quelque sorte, il s'agit d'un "cercle intérieur" d'énergie et de stabilité, comme chez les arbres.

Pour établir cette croissance, il faut renoncer à valoriser la souffrance (la victime en soi) et choisir le vainqueur en soi, le protecteur  afin de devenir le "parent"/créateur de ses propres choix et de leurs conséquences.

Se sentir satisfait de sa vie.  Ne plus chercher à la fuir ou  à s'isoler des gens différents, assumer notre progression là où nous sommes, tels que nous sommes. Cette autosatisfaction va d'abord faire enfler l’égo, mais l'effet secondaire  sera de faire remonter le taux de confiance,  ce qui active l’énergie vers le haut, d’une manière verticale et solide intérieurement. Cette acceptation de soi  « assoie » l’énergie, la module et fait redescendre l’égo qui devient attentif aux autres à travers l'enfant que nous avons tous été. Nous nous sentons comme si nous devenions notre propre père et mère. Parfois nous croissons intérieurement jusqu’à devenir le parent de nos parents ou de nos grands-parents : nous intégrons nos actes quotidiens à l’aspect sacré de la Vie. Nous sommes imprégnés de notre responsabilité, de l'énergie et de ses conséquences. 4441724124 83dd834fda o

Alors, les transformations commencent à apparaître dans les émotions et les sentiments des gens qui nous entourent, ils deviennent plus chaleureux et plus respectueux  car l'amour que l’on se donne en profondeur, nous le recevons des autres et l’on peut le partager également sans se sentir fatigué de donner.

Ces changements extérieurs forment la base pour affermir sa confiance en l’âme et dans le processus d’évolution globale. A partir de cette base il est plus facile de s’engager pour aller plus haut, sans risque de perdre sa Foi. 

L’Amour, la Patience, la Compassion, la Volonté forment les piliers de toute progression. Lila

 

 

 

Commenter cet article

Brigitte 08/07/2013 19:41


Merci Lila de nous montrer le chemin ...

Philippe 08/07/2013 17:55


C'est beau et puissant, intense comme le bruissement du vent dans le feuillage des arbres. C'est terriblement émouvant...


Merci Lila