L’Energie de l’Arbre des Ames

Publié le par lila

http://1.bp.blogspot.com/-VTZSfCAxYtI/T2dORu-8Q8I/AAAAAAAAAJM/4rv0dSMahDo/s1600/avatar.jpg

Dans Avatar, le film de James Cameron, il est dit que l’arbre des âmes garde la mémoire vivante des personnes et de leur histoire.

Il s’agit d’une vérité existentielle, d’un niveau de conscience où ce qui est du domaine personnel, de l’intime se mêle à l’histoire de la communauté à travers l’énergie partagée.

Les individus d’un même arbre ne peuvent puiser à cette source en même temps, l’intensité du désir d’être utile n’est pas suffisante, il faut être prêt au sacrifice d’une part de soi-même, car que l’on obtienne ou pas le soutien de l’arbre des âmes, il n’y a plus de retour possible lorsque l’on a lancé son Vœu, il est écouté et une réponse sera envoyée, or avant d’obtenir des récompenses il y a un chemin d’épines qui servent à fortifier le cœur et l’esprit : les récompenses viennent lorsque l’on est immunisé de ce qui nous dégouterait.

Lorsque l’individu se choisit pour être responsable de son énergie, qu’il se met sciemment à la disposition du groupe avec humilité et gratitude, la communauté lui envoie un surplus d’énergie, donnant à son âme la force de plusieurs personnes, multipliant sa créativité, sa volonté, sa force de décision, permettant à cette personne d’incarner un idéal – même temporairement- afin que le collectif retrouve sa dignité ou progresse dans le respect de ses valeurs profondes.

Régulièrement, cette force passe d’une âme à l’autre, d’un individu à l’autre s’incarnant même dans des individus de caractère opposé afin que le collectif transcende les limites des personnes. Cette force est impersonnelle et s’allie à un caractère, si on la demande en ayant un projet intérieur et suffisamment d’amour pour le  mener à bien. Souvent, le prix à payer est la totalité de ses forces personnelles, au profit de l’égrégore du groupe : on perd sa personnalité pour devenir une figure emblématique d’un moment collectif.

Toutes les âmes qui sont nées du même courant de sensibilité sont des flammes jumelles, des êtres teintés des mêmes goûts, d’une sensibilité commune pourtant elles ne vivent pas au même endroit, ne se connaissent pas ni ne se rencontrent, elles s’enracinent là où elles sont les plus utiles à leur véritable communauté, là où elles auront la place de s’épanouir et de faire avancer les idées principales de leur nature. Les semences d’un arbre sont emmenées par le vent, là où elles trouvent refuge, elles deviennent les représentantes de leur espèce et créent à leur tour des myriades de semences alentour.

Tout ce qui existe s’est diffusé de cette manière. Que l’on soit une étoile, un humain ou bien un poisson. L’ensemencement ne crée pas de lien visible, pourtant à la source, on ne peut éviter d’être lié par le même Principe créateur, le Vecteur de vie qui émet puis organise avec intelligence et ordonnancement ce qui pourrait n’être qu’un chaos.

L’ensemble des arbres des âmes se rejoignent dans une énergie commune, une énergie aux facettes variées, à l’Origine unique - inconnaissable, inexplicable- simplement reconnue par le cœur comme chaleureuse, comprise par la conscience sous sa forme infinie complexe, acceptée par l’âme et l’Etre comme toute-puissance et immanente.  A partir du moment où l’on a ressenti le lien qui existe entre notre énergie individuelle et le groupe communautaire auquel on s'identifie, cette liaison énergétique met en valeur la constance du vecteur de vie : on connait  alors le véritable sens de la fraternité universelle.  Ce n’est pas un globiboulga d’individualités  uniformes mais une multitude de vies autonomes produites par le même ordre cosmique, réunis en une unité vivante, une communauté où les deux opposés -profusion et Unité- se fondent en un héritage intime.

 

Nous sommes les fruits de l’Arbre de Vie, puissions-nous en être reconnaissants. Lila 

http://www.voieducoeur.com/anges/images/Arbre_de_Vie_Frat.JPG

Publié dans Développer les Vertus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article