L’Arbre des Séphirots ou le fonctionnement de la MerKaBA

Publié le par lila

L’Arbre des Séphirots est un dessin qui représente en une seule planche plusieurs étapes du développement de la conscience de l’Homme afin d’atteindre l’ultime degré c’est-à-dire la mise en route du véhicule de lumière ou MerKaBA, selon les mots utilisés par les Initiés Egyptiens.

Ka signifie énergie (comme « mana » ou « chi » ou « éther » selon la religion),

Bâ signifie âme lumineuse, (ou ange).

 

arbosceau1Le triangle de l’Intelligence, de la Volonté et de la Sagesse symbolise l’éveil de la conscience.

L’enthousiasme et la capacité d’entreprendre du Bateleur sont utilisés pour relier l’Ordre Divin contenu dans l’Intelligence à la Volonté de faire le Bien, puis la Foi écarte le Fou des conventions humaines, des usages sociaux afin de mettre à jour la connaissance du Bien qui mène à la Sagesse (l’équilibre entre volonté personnelle et volonté divine).

Entre l’Intelligence et la Sagesse se trouve l’humilité qui fait de l’Impératrice (l’intellect) une coupe vide, prête à se remplir d’Esprit (de liberté, de joie, de force positive).

 

Les cercles reliés entre eux sont les chakras (roues d’énergies) vus sous différents angles et présentés sur la même planche à dessin.

 

Les Colonnes  symbolisent les épaules, droite et gauche.

La Miséricorde se place sur l’épaule gauche des hommes, et l’épaule droite des femmes.

Le pilier du jugement se trouve sur l’épaule droite des hommes et l’épaule gauche des femmes.

Si cet ordre n’est pas respecté, cela produit des déséquilibres dans la polarité (des catastrophes ou des désillusions).

 

Les triangles emmêlés signifient le genre (homme ou femme)  

Pour les hommes, il se présente pointe en haut, pour les femmes, il se présente pointe en bas.

 

Les cercles placés en cercle autour d’un centre (6) montrent les chemins de force de l’énergie.

Le dessin se lit dans deux sens différents qui se complètent.

 

Dans le sens vertical  le (10) Malkut, est l’Etoile de la Terre, placée sous la plante des pieds, symbolisant la porte du karma (loi de cause à effet), l’inconscient, les Enfers (selon les époques de l’Histoire, le mot est différent)

Le (1) la couronne est le sommet du crâne  (l’innocence)

Le (3), (5), (8) sont les chakras du devant du corps et les (2), (4), (7) sont la partie du dos, mais parfois c’est l’inverse car cela dépend de notre chemin de vie.

C’est à chacun de lire sa vie et ses choix selon les vertus qui se sont trouvées devant lui, afin d’être acquises ou approfondies.

 

Chaque cercle porte le nom de la vertu à développer afin de faire vibrer la roue (le chakra) à son optimum. Les chemins de force sont la position intérieure (corps, esprit, émotions) à adopter pour obtenir la mise en valeur des vertus.

 

Le (6) est le centre d’énergie, le Hara  (lieu de l’énergie de l’âme), c’est le centre depuis lequel nous allons lire le schéma dans le sens du rayonnement autour de ce centre.

 

 

Les cercles doivent tous se déplier autour du (6), qui est la position de l’énergie du Bouddha.

Il s’agit de la rencontre des opposés dans une position d’équilibre pour créer un sol solide.

Une fois que l’on déplie chaque vertu en la plaçant consciemment à son niveau maximum, les cercles qui les symbolisent se mettent à tourner à une vitesse particulière, propre à chaque personne selon son niveau vibratoire et ses acquis.

Une fois en mouvement, les roues s’associent par 3, afin de créer 3 centres d’énergies superposés en une colonne de feu.

 

La puissance est produite par le Hara (6) qui devient le centre d’inertie stable.

Le (10) Malkut, au départ fait comme le pied d’une toupie, il sert de point de rotation entre la Terre, notre corps et notre âme. Puis, il se replie tel un train d’atterrissage sur le chakra couronne (1) afin de créer une sphère qui va s’étirer sur les côtés pour prendre une forme ovoïde luminescente

 

Le cercle rose est le chakra du Cœur qui sert de cabine de pilotage à l’âme qui doit s’aligner sur l’âme planétaire, puis l’âme de la zone de destination : c’est le cœur qui gouverne en donnant l’intensité et la qualité du voyage.

Le chakra du cœur sert d’amplificateur, de stabilisateur et co-pilote de la Conscience divine individualisée (cellule holon).

 

La Conscience du cœur est située dans le Temple du Cœur, lui-même est une dimension spirituelle qui s’active lorsque l’on entre avec sa conscience humaine en désir d’éveil dans l’organe du cœur. Il faut « visiter » son cœur afin d’activer la particule lumière qui s’y trouve, car cette particule contient l’Intelligence pour piloter avec sagesse hors de l’espace et du temps sans risques.

Cette particule fait partie intégrante du Cosmos elle en connaît les Lois et elle est programmée pour retrouver notre destination spirituelle optimale, avec l’aide de la conscience de l’âme.

 

Une fois que le tandem est réalisé, l’ensemble de l’évolution énergétique se poursuit par l’Intuition spirituelle (le triangle supérieur). Les ordres doivent être ressentis au plus profond de nos cellules, et toucher l’Adn pour créer un nouvel ordre intérieur, une réorganisation.

Ce mariage entre l’énergie de notre âme et l’énergie qui provient de notre Conscience supérieure qui puise dans l’Ether  produit une ionisation différente, un allégement de la densité. L’éther (appelé également la Manne, le Mana) désolidarise les molécules et l’effet est renforcé par la rotation des chakras grâce à une polarité magnétique très forte.

La force magnétique émise repousse la polarité négative contenue dans l’atmosphére terrestre et aspire la polarité positive contenue dans les alentours, ce qui fait monter la personne liée à sa conscience supérieure et à son Coeur dans la colonne comme dans un ascenseur de lumière.

 

Ensuite, il faut demander la connexion de notre aura (au point du chakra couronne, c’est-à-dire la fontanelle) avec l’énergie Métatronique, qui est l’énergie qui sert dans toutes les strates universelles et cosmiques (la sève cosmique ou Ormus). Une fois qu’il y a mise en tension, une très grande quantité d’énergie est donnée pour renforcer la structure de l’aura et la solidifier.

Le coussin magnétique est activé entre le sol et l’être physique, les roues de lumières prennent des couleurs arc-en-ciel, qui correspondent aux vertus développées par la Conscience spirituelle.

 

Le Cercle qui rejoint tous les autres, représente l’aura et aussi le rayonnement magnétique.

Le rayonnement magnétique crée un vent qui descend du haut de l’aura vers le bas et repousse le sol en passant par la colonne de feu (le corps énergétique monte en température, devient lumineux) et le corps ressent physiquement ces changements qui vont du pétillement à la sensation de brûlure s’il y a un alourdissement. Il faut se détacher mentalement et émotionnellement lorsque la rotation des roues atteint son potentiel maximum.

Les personnes présentent et qui ne sont pas alignées sont « abaissées », les formes de vie (les arbres, l’herbe) « montent » en fréquence et brûlent physiquement. Il y a un pétillement (comme des bulles de champagne) durant les jours qui suivent dans l’espace activé.

Il ne faut pas se trouver proche d’habitation.

Il faut compter entre 16 et 32 mètres de rayonnement du cercle aurique autour de soi, qui se réajuste selon notre masse énergétique et spirituelle, à chaque essai.

 

L’Aura devient visible et lumineuse, formant une sphère bien vivante qui fait un bruit mécanique  caractéristique « zum zum » qui s’entend depuis l’extérieur comme « Om » ou « shrum » (la même chose qu’un néon sous tension).

Les pieds ne touchent plus le sol, et l’âme prend de la consistance à la place du corps physique. Une base de sol se solidifie au fur et à mesure au –dessus du sol terrestre (environ 20cms). Il faut environ 1h 40 minutes pour monter en vibrations optimales mais cela peut prendre plusieurs jours. Je ne sais pas si le corps devient lumière également. C’est terrifiant pour les gens qui n’ont pas la Foi. J’ai expérimenté lorsque j’étais enfant, en 1979 et en 2005.

Dans les deux circonstances, les conséquences ont été aussi glorieuses que difficiles à porter.

 

N B :

 

Durant 3 jours qui précèdent un essai il faut s’abstenir de manger de la viande et du pain, boire de l’eau en quantité et manger des fruits frais. Ce procédé est semblable à la mise en sécurité de l’âme lors d’accident, c’est un processus de survie, il n’est pas anodin.

Lorsque l’intention pour la mise en route est claire (la clé) la position idéale est debout, il ne faut pas forcer.

Lorsque nous n’avons pas bien développé les vertus (les chakras) ou bien que nous avons des attachements, on ne peut pas construire la sphère de lumière, elle est programmée pour vibrer à une certaine fréquence sur chaque roue, si la vitesse maximale estimée en potentiel n’est pas possible à obtenir, on peut bénéficier d’une bénédiction, d’une grâce pour compenser nos défaillances (la Balance ou abalastage)

Cependant, s’il est démontré que nous n’avons pas suivi notre intuition ou bien fournis assez d’efforts  consciemment ; nous reporterons à un autre moment, le droit d’activer le MerKaBA.

Il y a des techniciens spirituels qui donnent l’autorisation de poursuivre ou donnent l’ordre de stopper. Il y a un débriefing pour comprendre les causes de l’échec, les manques.

 

Ceux qui essaient par curiosité doivent se méfier car le mécanisme casse là où nous n’avons pas acquis suffisamment de Foi, de Volonté, d’Amour, de Compassion, de Beauté, d’Esprit victorieux ou de Puissance énergétique (Gloire).

Le manque de pureté dans l’intention (d’innocence), le manque d’auto reconnaissance divine (le doute) sont réellement les pires ennemis de cette technologie magnifique et fragile.

 

 

Il est plus facile pour un enfant de l’utiliser parce que la simplicité et l’innocence sont les meilleurs atouts pour ne pas se préoccuper et se charger intérieurement. La moindre culpabilité (de cette vie ou d’une autre) est fatale.

Il n’est pas possible de faire beaucoup d’essais, nous n’avons pas assez de réserves individuellement. Reconstituer des réserves prend du temps, puisque nous sommes dans une strate de conscience assez basse en comparaison de ce qu’il serait nécessaire pour une activation saine et sans danger. Je prends le risque de rendre ces informations publiques afin que le taux de conscience puisse s’accroître en toute clarté et en connaissance des faits, cela à pour but d’aligner vos connaissances en une source saine de Foi, de Joie et de Reconnaissance Intérieure.

 

Bonne activation à ceux qui se sentent prêts…mais sincèrement et du fond du cœur : Soyez prudents, cela n’est pas un jeu.

D’autant que pour l’instant il n’y a pas de guérisseurs pour les mécanismes endommagés ou désarticulés par la vie urbaine, les brutalités et les intentions malveillantes.

Il sera possible de réparer les brisures lorsque vous serez devenus des guérisseurs énergétiques, des mécanos du cœur et de la Conscience, des techniciens de la reconnexion entre l’énergie Métatronique et l’éther terrestre. Chacun est responsable de sa partie, au service de l’ensemble. Lila-Sananja

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article