Je me souviens

Publié le par lila

Alors que nous vivons dans un corps, l’objectif est de retrouver de la légèreté, la conscience et la maîtrise du corps de lumière et des sens spirituels ; en ce moment ce qui traite de la magie de cette récupération de nos souvenirs nous intéresse plus que tout autre chose. Pourtant la plupart d’entre nous ont encore des doutes quant à la possibilité que ces choses soient possibles.

 

 

Laissez-moi vous emmener de l’autre côté du miroir, hors de l’astral.

Vous êtes tout ce sur quoi vous poser votre attention ; vous êtes l’objet que vous regardez, vous le sentez comme une partie neutre de vous-même.

Si cet objet, cette personne souffre vous « savez » qu’elle/il souffre sans ressentir sa souffrance mais en reconnaissant l’origine.

Ainsi voient les Anges, les Archanges et les Etres des plans supérieurs, ainsi vous étiez lorsque vous n’étiez pas dans ce niveau d’interprétation du monde.

 

Lorsque l’on regarde l’Infini, notre conscience s’élargit et prend de l’ampleur…au point qu’il est difficile de reconnaître « ce que nous sommes » : Regarder un soleil est s’y fondre, poser l’attention sur un courant cosmique et déjà nous voilà parti, emporté par le mouvement, jouissant de cette exposition intérieure/extérieure au Souffle qui habite et nourrit la création.

 

Aujourd’hui nous balançons entre l’envie de vivre des instants d’unité avec notre être lumière et la peur d’être fou et de nous impliquer dans un rêve collectif qui soit une impasse. Je suis comme vous. Je connais ces moments puisqu’ils correspondent à l’énergie rayonnée par le plexus solaire. Alors, je fais appel à mes souvenirs. Et j’égrène une à une toutes les circonstances de mes éveils. Je prends le temps de me remémorer ces communions et les endroits qui m’ont accueillis.

 

Ne soyez pas ingrats avec ce qui nous a déjà été donné, honorez-le.

 

Faites remonter l’énergie et votre conscience sur le Cœur.

 ENTREetELEVEtoi

D’autre part, certains d’entre nous ont des difficultés à reconnaître leurs responsabilités, à gérer leurs relations et leurs activités humaines :

Comment pourrions-nous voyager dans l’Univers, constitué d’une multitude de strates de consciences, d’énergies et de densité alors que l’on peine à vivre dans ce monde-ci qui est à notre mesure et fait selon nos proportions ? Connaissez votre centre, sachez "qui vous êtes".

 

Il faut d’abord maîtriser sa conscience, sa capacité d’attention, la force et l’intensité de son Intention, savoir gérer sa vitalité et ses objectifs pour atteindre de nouveaux sommets.

On ne demande pas à un enfant de l’âge de la crèche de maîtriser l’écriture, tout au plus on lui permet de jouer avec des formes pour apprendre à combiner les formes entre elles, parfois des peintures pour comprendre le principe de « mettre un signe » sur le papier, d’y laisser une trace. Tant que vous vous comportez en enfant, moralement et spirituellement parlant, les anges s’adapteront à vos besoins…et vos expériences seront conditionnées à cet « age spirituel ».

 

Il faut entrer dans la responsabilité de sa maîtrise, accueillir ses responsabilités spirituelles au même titre que ses responsabilités humaines pour faire évoluer les expériences.

Nous sommes à la jonction, au point du choix : rester dans l’énergie du plexus, qui domine tous les chakras et décide de notre niveau vibratoire ou bien faire monter l’énergie vers la Conscience du Cœur, qui va prendre les rênes de votre vie selon les Règles universelles.

 

La Conscience du cœur est le premier pas…Lila

 

 

 

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article