Entre l’humain et la Divinité

Publié le par lila

DECOUVRIR

 

Le point commun entre l’humain et l'énergie divine est l’état de conscience appelé « l’Enfant Intérieur ». Cette étape d’éveil consiste à reconnaître la Divinité - c’est-à-dire l’organisation infinie et ordonnée de l’énergie consciente- comme un parent, un créateur, un père ou une mère gigantesque. Cette perception parentale de la part de l’humain est un effet de  son immaturité émotionnelle et énergétique, cependant se sentir petit face à une énergie transcendantale est une étape décisive vers la croissance et la maturité de la conscience de Soi. C’est en sachant d’où l’on part que l’on peut vraiment grandir.

DIEU

L’amour que nous choisissons de recevoir du « parent cosmique » est la preuve de notre acceptation de nous-mêmes tels que nous sommes dans notre véhicule humain, vulnérables et nécessitants de l’aide pour avancer ; de la même manière que nous avons pu compter sur des parents lorsque nous nous étions de faibles nourrissons, comme nous avons  pu recevoir l’aide d’un tuteur ou d’un parrain pour débuter quelque chose d’important, nous espérons recevoir la même attention providentielle de la part de la Divinité lorsque nous décidons de prendre notre croissance spirituelle au sérieux.

Pour que cette étape de réconciliation avec l’énergie universelle ait lieu, il faut avoir dépassé les amertumes et des déceptions, les peurs ou les blessures que nos parents ou nos initiateurs ont laissés en nous. La vie est faite de hauts et de bas pour apprendre à trouver le centre, la raison véritable de notre existence et ensuite la mettre en pratique : nos cœurs sont des fleurs qui doivent s’ouvrir en lien avec les saisons de notre apprentissage et quels que soient les aléas climatiques. Créer cette base libérée d’entraves émotionnelles demande du temps, d’autant que certains d’entre nous ont procédé au nettoyage et au portage des questions karmiques pour de nombreuses âmes et pas uniquement pour la leur. Ainsi, le temps d’évidage psychique ou astral pour la mise au clair des vérités intérieures, ne fut pas si rapide et l’échange avec les autres n’en fut pas facilité.

Lorsque le chemin vers l’Acceptation de la Vie –telle qu’elle est et non telle que nous la désirons- s’ouvre complétement, sans entraves, sans résidus d’aucune sorte,  c’est le temps de considérer notre énergie pour ce qu’elle est, libre des liens anciens et prête à être modelée vers un nouveau destin énergétique. Le temps de récupération de l’énergie et de conscientisation des réserves intérieures : niveau de confiance, niveau de maturité acquise, état d’ouverture mentale et spirituelle vers la divinité intérieure, sensibilité à sa propre énergie, produisent de la Joie immédiate ou de la peine, selon que l’on est heureux ou triste du bilan. Chaque chakra est un lieu de conscience et d’énergie relié à certaines qualités dont il faut faire le tour en conscience et en coeur, cela donne une image du « grand véhicule » - l’aura ou Merkaba (selon qu’elle est ou non activée et équilibrée pour voyager).

 gi sbs2-chakrasIl faut essayer autant que possible de conserver une image positive de soi car la Divinité intérieure ne voit pas le mal, elle considère toutes les expériences comme des sources d’auto-connaissance et des moyens de mettre en pratique nos talents, qui sont une extension de Sa façon d’Etre. Les culpabilités, les crispations, les tensions même si elles sont bien intentionnées et positives sont des barrières entre le petit soi humain et le grand Soi divin. Notre volonté humaine ne sert qu’à donner la persévérance nécessaire pour mettre la conscience humaine au diapason de la Conscience Divine. Utiliser la conscience n’entrave pas l’expérience du Cœur, les deux sensibilités s’unissent d’autant mieux lorsque l’on cherche à Etre « le Divin en action ». Pour cela, il faut être guérit de ses failles énergétiques, de ses blessures de toutes sortes et ne plus chercher à être consolé de sa vie ou des difficultés rencontrées.

Cependant toute convalescence - même lorsqu’il s’agit d’état de conscience et de niveau vibratoire- doit s’effectuer en respectant des phases de cicatrisation, des moments de lâcher prise. On oublie trop souvent que le don spontané n’est pas forcément accepté et que la Confiance – sur la Terre- est la plupart du temps interprétée comme de la faiblesse donc facilement abusée ou blessée. Nombre d’entre ceux qui sont venus pré-ascensionnés, avec un bagage spirituel important, ce sont retrouvés à porter plus de charges qu’ils n’imaginaient possible. Leur potentiel énergétique associé à la pénétration de leur conscience en on fait d’excellents porteurs : avant même d’avoir su manier leur talent sur la terre et comprendre ce qui leur était demandé, ils étaient ensevelis sous des tonnes d’émotions fortes, de drames étranges spécifiquement humains et incroyablement pervers d’un point de vue spirituel.

ELEVATION

 

L’état de conscience naturel spirituel est droit, simple, facile, net, pur, sensible, doux, serein, naturel, (sans fards, ni mensonges), paisible et stable, joyeux, infini. Le spirituel considère la vulnérabilité comme une force de Confiance, un moteur de Puissance et de Respect de l’autre autant que de soi-même. La transparence entre l’Etre et ses actions est naturelle et droite tandis que la distorsion dans laquelle nous vivons n’est pas naturelle, elle est une inversion, un acouphène permanent, un déchirement des racines qui relient à l’énergie universelle.

La vie nous invite à la réparation du manteau d’énergie, un rétablissement des valeurs spirituelles pour une action sur Terre. Entre vous et Dieu se trouve l’énergie qui doit vous servir de manteau, de protection, de moyen de se nourrir, d’espace de voyage, de soin et de repos, cette "matière" doit être représentative de vos couleurs, de vos talents spirituels. Le temps est au regain d’énergie, à la cicatrisation des déchirures énergétiques, à l’éclaircissement de l’être intérieur pour s’établir en une image claire vers l’extérieur.  Vers la transparence et l’harmonie. Lila

 MAITREdemaVIE

 

 

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nadine 19/02/2013 13:06



nadine 18/02/2013 23:08


youpi aussi :)


et merci Lila

lila 19/02/2013 12:35







bernard 18/02/2013 16:40


youpi

lila 19/02/2013 12:34