Corps de Compassion

Publié le par lila

Je m’adresse plus spécialement à ceux qui ne croient pas en Dieu, ni en aucune pratique spirituelle, ceux qui pensent que lorsque le corps meure, il n’y a rien qui y survit.
Pourquoi maltraitez-vous la seule chose qui vous tient en vie ?
Puisque vous ne croyez-pas en l’au-delà, puisque vous vivez au jour le jour, sans vous poser de question sur les raisons de votre existence, puisque vous n’imaginez rien au-delà de ce corps, puisque vous ne voulez  croire en rien de plus que ce que vos yeux voient.
Certes, vous êtes mentalement myopes, car tout le monde sait que nos sens sont tronqués et stabilisés pour ne voir et ne comprendre qu’un certain spectre d’ondes lumineuses et auditives, que notre esprit est formaté selon notre éducation, notre culture et nos tabous et que finalement nous percevons et interprétons peu de ce que la vie nous propose.
Dans ce cas, poser sa vérité sur une inexactitude ne peut pas mener à la vérité.
Si vous ne croyez en rien d’autre qu’en ce que vous pouvez voir et toucher : Comment osez-vous bafouer votre corps, unique lien qui vous sert à être en vie ? http://sincerity.s.i.pic.centerblog.net/o/694415fb.jpg
Je conçois que l’on ne croit en rien. Mais alors, il faut aimer son corps avec plus d’attention. Or j’ai remarqué que ceux qui ne croient en rien n’aiment pas mieux leur corps, ni les gens qui les entourent, ni le monde, ni la Nature, ni rien, en fait. Ils n’aiment pas. Ils survivent dans les conditions matérielles qu’ils se sont créées.  Ils sont fiers d’eux-mêmes à défaut de s’aimer eux-mêmes. Le point commun entre ces gens est souvent l’Orgueil, celui de se croire meilleurs que ceux qui croient, meilleurs car « plus malins ». Malin, signifie « mauvais », « malhonnête », « rusé » à l’origine. Le symbole archétypal est le renard, abuseur à ses heures, opportuniste toujours.
A ceux qui ne croient en rien, autant qu’à ceux qui doutent, on peut conseiller de prendre soin de la seule partie d’eux-mêmes qui n’appartient à personne sauf à eux-mêmes : leur corps. Unique  « chez soi » , que l’on ne peut pas prendre sans rendre l’âme.
http://51.img.v4.skyrock.net/513/mary399/pics/3003272285_1_3_YDs6Z9h5.jpg
Ce corps est un réconfort : lorsque vous avez froid il vous réchauffe, lorsque vous étouffez il exulte vos tensions, si vous en prenez soin vous irez loin. Il n’y a rien qui prouve que Dieu existe, le corps n’en reste pas moins un mystère et une délectable invention, technique, symétrique, forte et flexible.  Ne croyez en rien si vous voulez, mais prenez soin de cette ultime machine à rêver qui a construit le monde.
Ce corps qui vous porte, vous supporte et vous emporte est un cadeau précieux, un nid d’amour, un message d’intelligence et de puissance.
Certains pensent qu’il n’est pas né de Nulle Part, d’autres s’imaginent qu’il est né du hasard, mais quoi que l’on en pense il mérite d’être traité avec Compassion et respect.
A ceux qui lui voient un double lumineux, s’ouvre la Porte des Cieux. Lila

Commenter cet article