Conscience, Rêve et animal-totems

Publié le par lila

Les échelons de la conscience sont symbolisés par des animaux-totems.

L'Aigle, c'est la Conscience Supérieure, le 3éme oeil (chakra du front),  le lieu par lequel l'âme sort du corps pour retrouver une autre dimension, plus élevée en vibration.
La Hyéne (dieu Anubis) représente le subconscient, la putréfaction, la conscience de la mort comme une réalité terrestre.
Le Crocodile (Sobek) c'est le dévoreur du mauvais, l'assainisseur qui mange les parties mortes ou faibles.
  
Plus on s'envole haut avec l'Aigle-Horus, plus notre roue/rayonnement du 3ème oeil augmente, alors le Rayon de notre conscience s'élargit vers les hautes sphéres et vers une réalité de plus en plus concréte également, un plus grand pragmatisme, une vision plus lucide et froide de la vie (Anubis, la porte de l'Enfer): le subconscient.
  
Il faut passer par un moment difficile où l'on accéde à nos souvenirs d'un point de vue "neutre". C'est la Balance de Maât.
Les choix et les intentions que nous avons eu à faire sont repassés selon le point d'interprétation de Horus et d'Anubis. C'est le renversement de nos croyances, de nos intentions pour mieux faire le bilan de notre lumière, du sillon lumineux que nous avons laissé dans le coeur et la conscience des autres. Et aussi de la lumière (aide, reconnaissance, appui) que d'autres nous ont donné.
C'est la pesée du Coeur-conscience, c'est-à-dire de l'âme supérieure...cela dure entre 3 et 21 jours.
Rien n'est laissé au hasard, chaque émotion, chaque dialogue échangé est comptabilisé.
L'Objectif n'est pas de se sentir coupable ou condamné par la cohorte des Dieux,
Il s'agit de témoigner de son innocence malgré les circonstances défavorables.
Ce sont les blessures, l'amertume et les regrets que l'on donne comme nourriture au Dieu Sobek (le Dieu-crocodile) et ce sont les louanges que l'on fait à la Déesse-Mère Isis, dans sa forme d'Hathor (la prospérité et l'abondance) afin de la remercier de nous avoir tant donné (quelque soit la quantité et la qualité de notre vie mieux vaut remercier ) et demander Pardon pour les multiples offenses dont nous étions ignorants...plaider l'ignorance autant que possible, et voir sa vie avec détachement et sérénité.
Il n'y a pas besoin de se condamner : ce  rituel est une forme de Baptême de la Conscience afin de se rendre responsable et retrouver sa dignité, son Innocence de l'âme. Ce qui permet de retrouver le déploiement des Ailes d'anges, sur les omoplates, lorsque notre coeur "sait" qui il Est. Après tout, c'est l'occasion de dire notre nom afin qu'il soit enregistré dans les Annales terrestres.
A la suite de cette séquence initiatique, la réalité humaine est transcendée, et bien que les circonstances soient les mêmes, la manière d'y réagir est différente. Que ceux qui ont des oreilles entendent .
Et que ceux qui vivent ces instantsactuellement puissent trouver la certitude que ce moment n'est rien d'autre qu'une opportunité de s'affirmer dans son Etreté. Lila
 

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article