Conscience et énergie

Publié le par lila

"Prendre conscience" ne signifie pas "penser" mais comprendre avec acuité, avec une intensité sensitive, la profondeur et l'intelligence d'une vérité, d'une situation.

 

La prise de conscience fait progresser la compréhension ordinaire d'une vérité déjà émise par d'autres,  à un sentiment  vécu  -tout à fait personnel-  puisque cette vérité est devenue vraie pour soi.

On passe en un clin d'oeil de l'autre côté du miroir.

 

Prenons par exemple le deuil ; tant que vous n'en avez pas vécu, cela reste une idée triste.

Lorsque que vous en vivez un, vous vous rendez compte de tout ce qu'il contient de micro-deuils et de situations cocasses. Avant de vivre l'évênement on pense qu'il s'arrête à la mort et aux funérailles de la personne qui part.

Mais dans la réalité on met beaucoup plus de temps à se détacher de la personne qui s'en est allée.

Parfois, on ne s'en remet jamais totalement. Pourtant, le deuil est quelque chose de très courant, on assiste à des quantité de morts tous les jours à travers les journaux ou les series télévisées, on écrit des livres seulement pour décrire des scénes de crimes ou des deuils. C'est pour dire comme c'est un truc banal.

Curieusement lorsqu'il s'agit de votre vie à vous, le deuil prend beaucoup de place, il devient votre drame personnel et certains l'utilisent pour se justifier de comportements étranges. 

 

Tant que les situations n'adviennent pas dans votre vie, il vous semble qu'elles ne vous concernent pas, donc vous n'avez pas à y réagir.

 

La Conscience d'Unité ne met plus ces barrières mentales entre vous et les autres.

indienne2royo.jpg

Comment allez-vous supporter de vivre dans l'énergie du monde?

 

Vous serez assis à côté de quelqu'un qui est malade, et vous deviendrez conscient de l'énergie que cette personne émet. Vous saurez, comme moi, de quel type de problème cette personne souffre, puis quelques jours plus tard, vous aurez les sensations de cette énergie qui seront entrées dans votre propre champs de conscience : le malaise de l'autre sera expérimenté par vous aussi, mais sans les raisons physiques, ce sera pour des raisons psychiques, on appelle ça des problèmes "psychosomatiques"...

 

Le boddhisatva est celui qui comprend que le processus d'éveil de la conscience passe par cette étape, avant de se construire un bouclier d'amour inconditionnel suffisamment fort, on est "touché" par l'énergie des autres.

Alors pourquoi ne pas utiliser cette étape pour faire un don ?

Celui qui ressent le mal est capable de trouver sa cause karmique et il peut pardonner la douleur ou le malaise à la place de la personne, qui elle, ne sait pas pourquoi elle souffre et bien souvent pense qu'il s'agit de consulter un médecin pour aller mieux.

Tant que l'on est chargé des problèmes des gens que nous avons croisés, on ne peut pas progresser vibratoirement, mais on fait un grand pas dans l'Amour Inconditionnel, n'est-ce pas?

 

Lorsque toutes les charges ont été pardonnées et alchimisées (remises dans une perspective positive), les gens concernés reçoivent un bonus d'énergie dans leur vie, ils ne s'attachent plus aux mêmes drames ou à la douleur de la même façon : leur conscience s'allège également, leur vision ou leur coeur s'ouvre à d'autres horizons.

C'est à ce travail d'entraide que l'ascension de la Terre est possible.

Les possibilités d'aujourd'hui sont nées du don et du courage d'innombrables bénévoles et boddhisatvas.

Bientôt les barrières entre le coeur et la raison seront tombées, et votre corps ressentira sans ses murs de protection...ayez le courage d'aimer et de poser vos limites. Lila

 

Lila

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article