Conscience de groupe, identité Individuelle

Publié le par lila

L’énergie actuelle nous amene à comprendre l’espace qui existe entre notre conscience individuelle et le flot énergétique de la Conscience de Groupe.

Les questions qui se posent au plus profond de nous-mêmes en tant qu’individus mais aussi au sein des nations sont : Quelles sont mes valeurs, qu’est-ce qui me rend unique ? Qu’est-ce que j’apporte à l’ensemble ?  Quel groupe représente le mieux mes valeurs ?  Sous quelle forme concrète dois-je m’investir au sein du groupe  afin d’être en alignement avec mes valeurs personnelles et mes potentiels futurs?

L’objectif de ces questionnements sert à être au plus près de son intégrité  en même temps que l’on désire servir le atome-electrons.jpggroupe, car nous entrons progressivement dans la Conscience quantique, c’est-à-dire une conscience qui considère que chacun est responsable de sa contribution à l’ensemble.

A l’échelle d’un individuces questions permettent d’entrer en cohérence avec soi-même, de pacifier les conflits existant entre le corps, l’âme et la Conscience angélique qui les a unit en une seule destinée. Il s’agit de faire la Paix avec ses choix, de les accepter et de les intégrer à une perception agrandie de soi, pour devenir plus universel, plus « quantique » en langage New Age.

A quoi cela sert-il ? A s’assurer que l’on fait le choix juste, que le passé est résolu, et que l’on en a tiré toutes les sagesses. Nous fermons les dossiers anciens pour revenir à un esprit de cohésion en profondeur et cela demande de bien se connaître, de se Reconnaître en tant qu’individu avec des caractéristiques uniques, donc précieuses pour les autres également.

A l’échelle des nations ou des groupes politiques ces questions ont également de l’importance puisque nous devons choisir quel avenir nous désirons réellement ; nous savons que demain n’est qu’une projection de nos choix d’aujourd’hui, amplifiés à l’échelle des millions d’individus qui nous ressemblent et qui vont avoir les mêmes gestes, les mêmes reflexes de consommation, les mêmes émotions. Aussi est-il temps de s’impliquer véritablement dans nos gestes, dans nos choix politiques, dans nos pensées puisque ces parcelles de nous-mêmes alimentent l’énergie collective planétaire. Banc-de-poissons.jpg

L’énergie de groupe est tel un fleuve qui court, tranquille et mouvant, sans discontinuer durant des siècles. L’individu qui s’inclut à un groupe ne doit pas s’y dissoudre mais y apporter sa vibration personnelle afin que le groupe puisse s’en nourrir. Si cette vibration est trop basse elle contribue à dévier le groupe vers ses plus mauvais aspects, l’entraînant vers la destruction. Si la vibration est confiante, s’appuie sur la justesse et l’équilibre alors l’ensemble du collectif retrouve de l’amplitude, de la créativité. Si l’énergie collective est un bateau, on devine aisément que l’on doit contribuer à conserver une bonne flottaison, savoir se positionner pour conserver l’équilibre à l’ensemble notamment lorsque le bateau rencontre une tempête. Dans chaque groupe, l’individu a sa place, sa fonction.

A l’échelle quantique il faut également connaître sa fonction, sa « vibration ». Avant d’entrer en Service pour les autres il faut comprendre en quoi l’on est différent, et aussi en quoi l’on est semblable. Cette auto-évaluation est nécessaire pour répondre efficacement aux défis qui se présentent lorsque les idées, les énergies sont opposées et qu’il faut continuer à se positionner afin de ne pas vaciller lors des confrontations avec les vibrations et sentiments d’autrui.

Depuis quelques temps nous avons vécus des périodes d’isolement ou un sentiment d’être isolé, séparé les uns des autres car il s’agissait de ressentir pleinement son Soi, son identité. L’isolement sert à définir la partie infinitésimale du Tout que  « Je » représente pour l’ensemble. La question juste serait : en quoi ma personne, mon Etre spirituel, ma « vibration » est-elle importante et utile au Tout ?  Quelle énergie spirituelle (universelle) s’agit-il d’incarner ?

Cette analyse nous amène à nous regarder depuis un point de vue extérieur à nous-même, et à établir un regard neutre sur notre propre vibration, sur nos comportements, nos actes. Il ne s’agit pas cette fois de se placer au centre du ressenti, mais d’être celui qui témoigne objectivement de la relation entre les valeurs de l’Etre intérieur qui m'habite et ce que transmettent véritablement mes actes dans le quotidien afin de reconnaître la cohérence.

Notre rayonnement s’exprime au-delà de ce que nous croyions être la « bonne manière » de le faire, il s’exprime par notre vibration en dépit de l’attention que nous donnons à ce que nous faisons.  Le « Je Suis », qui caractérise la conscience universelle appliquée à mon individu spirituel rayonne continuellement dès  que l’on a été en contact avec ce niveau de Conscience.

Faire ou ne rien faire c’est égal dès lors que l’on pulse sa lumière. Connaître son « Je suis » en soi, c’est bien mais qu’est-ce que cela apporte au groupe ? Et quel groupe porte le mieux les valeurs  de cette Lumière qui rayonne de moi?

a_Ma_tres_de_lumiere.jpg

Au fil de vos prises de consciences vous avez dû vous apercevoir que s’intégrer à un groupe, à une famille, c’est en assumer les mêmes déboires, les mêmes courants énergétiques. Et, si l’on se tient en estime, si l’on désire progresser vers l’amélioration ; faut-il accepter de fréquenter des groupes à la tendance énergétique plus basse, ou bien  ceux qui mènent à une fréquence plus haute ? Sachant que dans un cas comme dans l’autre on progresse mais que les épreuves menant  à la transformation des uns, sont plus dures que celles des autres. Les épreuves plus difficiles pour la partie humaine contribuent  à développer la maturité spirituelle ; donc c’est en comprenant, en ayant une vision de son Soi Divin nette et précise que nous pouvons servir le Plan collectif au plus juste, ce qui nous amène à accéder à de nouveaux horizons. Chacun de nos choix contribue à influencer l'ensemble ; cela est vrai pour la politique autant que pour la réalité quantique : que choississons-nous d'Etre et de devenir? Lila

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article