Confidence

Publié le par lila

novos_eva_6-1-.jpg

 

J'ai plaisir à lire les textes qui viennent à paraître en ce moment, car enfin on peut voir poindre l'énergie de la divinité des autres, entendre porter par les mots, le doux chuchotis de leur expérience vécue avec l'Esprit ; c'est moins de solitude.

 

Il y a peu, les textes n'étaient que de vastes réservoirs de théories, ne s'appuyant sur rien d'autre que des "on-dit"  qui rivalisaient à qui mieux-mieux de performances spirituelles à venir, de rêves idéalisés et de supercheries à révéler.

 

Pour qui a soulevé le voile de l'inconscience, qui a saisi la main de l'Esprit en son coeur et s'est laissé élever aux cieux tel qu'il est écrit dans les textes des saints ; il est impossible de s'en vanter. C'est à peine si l'on ose démontrer son savoir, car on comprend combien la vie est bien pensée, méticuleuse et juste ; que rien ne doit être forcé, que chacun reçoit la dose de connaissances et d'explications qu'il a cherché et qu'il peut porter.

On se demande d'ailleurs pourquoi l'on devrait y ajouter sa touche personnelle, tant cette notion de "personnalité" est encombrante et détournée de la Grâce et de la Beauté de la vie elle-même.

 

Lorsque l'on est pris dans ce doute intense de n'avoir rien à rédiger qui ne le soit déjà, par d'autres grands êtres, bien plus merveilleux que soi, on entend la voix intime de son Soi. Celui-ci désire donner de Lui-même, partager Ce qu'Il Est à travers nous, bien que nous ne soyons pas grand chose à nos propres yeux.

 

Cet espace intime où le grandiose en Soi se dévoile, au point que l'on peut fixer objectivement nos défauts - humains ou inhumains-en face, est un moment qui ne peut s'exprimer en mots, ni même faire l'objet d'aucune confidence. Se voir tel que l'on est dans ses aspects sacrés et ses absolues bassesses est le privilège de celui qui s'accepte confiant dans la Sagesse et l'Amour Divins, sans jugement aucun.

 

Laisser tomber les masques, ne plus chercher à vivre sans avoir mit au jour cette vérité qui sommeille en Soi. Or plus on la cherche, moins elle se laisse trouver ; ce n'est que lorsque vous êtes las de suivre des rituels et des théories que vos forces se tournent recroquevillées vers le vide béant qui vous habite ...et le miracle se met à émerger.

 

Quand plus rien ne vous émeut, que la vie ressemble à une soupe sans sel ; un doux murmure vous rappelle que vous êtes vivant quelque part "à l'intérieur". Il ne faut plus réfléchir, simplement suivre ce murmure doux et pur, rassurant et si étrangement vaste qu'il fait peur. Alors, c'est à chacun de savoir si cette peur est plus importante à protéger que la Vérité qu'elle tente de voiler, dans une ultime tentative d'illusionner.

 

L'Amour que nous portons chacun en nous dépasse largement nos habitudes de le donner. La Sagesse intuitive à laquelle nous sommes reliés est si étendue que les encyclopédies paraissent des livres morts.

La seule chose qui ne se soit pas encore montrée est la Volonté d'Action, insérée dans un focus précis qui nous ressemble et rejoint toutes nos facettes en une seule action.

 

A chaque étape il nous a fallut faire de la place, vider les anciens concepts pour finalement être confronté à l'expérience vécue. Chacune des étapes de ce chemin ardu a exigé de grands efforts préalables mais ce n'est que lorsque nous ne pouvions plus lutter, que nous étions à bout de souffle, que l'Esprit s'est manifesté. Ce sera la même chose pour l'Action : elle deviendra évidente quand nous n'aurons plus la force d'avoir peur et que proportionnellement la force maintenue à l'intérieur par la timidité ou l'influençabilité se sera structurée au point de laisser éclater au grand jour l'inéffable lumière de la divinité.  Lila

 

 

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article

Louis 10/02/2012 18:53


Merci Lila, ton témoignage tombe à point...