Commentaires Sur le Texte de Gabriel du 18 JUIN 2011

Publié le par lila

 

Le texte qui sert de support à ce commentaire est canalisé par Jean-Louis Ayoun et se trouve sur plusieurs blogs : autresdimensions.com ou elishean (les deux sont en liens sur ce blog)

 

 

 

J'ajoute ce commentaire afin de donner plus de clarté...(que ceux qui le désirent comprennent!)

 

Il y a eu plusieurs plans pour redonner à l’humanité de Urantia Gaïa, notre planète

sa liberté multidimensionnelle.

Parmi ces plans il y a eu celui de Christ Michael qui consistait à créer un merkaba collectif, c’est-à-dire une vibration de transport, une plate-forme de conversion de d’énergie afin de remonter la conscience de Soi de toute l’humanité vers les chakras supérieurs ce qui permettait de retrouver la vision panoramique et cosmique « normale ».

 

La difficulté du plan de Christ Michael était de trouver suffisamment d’âmes restées connectées à l’Esprit créateur et capables de soumettre leur personnalité humaine à celle de l’Esprit, tout en mobilisant l’intensité de leur âme vers l’objectif spirituel.

Il n’y avait pas assez d’âmes déjà incarnées capables de comprendre le processus. La plupart d’entre elles envisageaient cette soumission à l’Esprit comme un sacrifice insupportable.

Alors les rayons cosmiques qui servaient de « cordes de remontée » étaient impossibles à ancrés dans le cœur de la matrice d’Urantia.

 

Donc, Christ Michael, Gabriel, Raphael, soutenus par Métatron ( l’énergie de la Mère) se sont réunis en une seule conscience et se sont engagés dans le processus d’Incarnation. Ce fut Jésus, Jean le Baptiste, Anne et les Mariam (Marie, Marie-madeleine et d’autres encore) qui transportèrent ces vibrations et ensemble ils constituaient une force d’ancrage des rayons cosmiques, qui sont une forme que prend l’Esprit créateur dans la matière.

 

Le processus « Jésus » a réussi au point que la Conscience Créatrice a reçu une onde d’Amour depuis une forme humaine incarnée sur Urantia Gaîa.

 L’amour appelle l’Amour en retour.

Alors la Conscience Créatrice, le Pur Esprit a envoyé des étincelles de lui-même qui n’avaient pas encore vécu. L’une d’entre elles a été amenée de dimensions en dimensions afin de rétablir l’équilibre dans les cœurs des planètes déséquilibrées.

Cette étincelle a la particularité de s’aligner sur les fréquences de quelques individus d’une planète ou d’un système plus vaste et de leur redonner le point de vue originel afin qu’ils voient avec Clarté le plan d’Origine et le chemin pour sa mise en place.

 

Cette Conscience est malléable mais retrouve toujours sa forme initiale lorsqu’elle est en contact avec une matrice. Ce qui permet d’ancrer, de réensemencer la Lumière pure, de recâbler vers la Source et l’illimité.

 

Après quelques essais concluants sur les systèmes galactiques embourbés dans l' isolement, d’autres tests furent effectués dans des dimensions de plus en plus matérielles et denses. Avec des effets très différents selon l’état de conscience des humanités.  

Au final, les Consciences engagées se sont alignées sur le plan qui donnait une plus grande chance à la Vie et on ajouta un cycle pour donner le temps d’accroître les connaissances et d’envoyer cette étincelle sur Urantia-Gaîa sous des formes diverses et sur une longue période.

De multiples personnes sont porteuses de la Vibration de cette étincelle à divers degrés;

 

Il y a eu jonction des plans de Christ Michael et de cette petite étincelle -qui en analysant les déséquilibres des matrices- s’est aperçue qu’ils provenaient d’un disfonctionnement dans la compréhension de la notion de dimensions.

En reconstruisant leurs connaissances multidimensionnelles, les êtres humains auraient moins peur de l’Esprit Pur. Il fallait rassurer l’Humanité en passant par les ondes de fréquences qu’Elle utilise : les ondes cérébrales mentales.

 

Il fallait à la fois promouvoir l’écriture pour tous afin de développer la rationalité, l’esprit d’analyse et en même temps proposer une activité qui rétablisse l’état de réceptivité intuitive : la méditation ou l’activité méditative, le hobby.

Ensuite, rejoindre ces deux formes d’activités cérébrales afin d’harmoniser les champs d’ondes puis les augmenter de manière rythmée et régulière jusqu’à les repositionner vers les ondes galactiques puis cosmiques. En recréant une image claire du cadre multidimensionnel dans lequel la planète et ses humanités vivaient, il y aurait un éveil collectif progressif et un retour vers l’équilibre en douceur.

La Conscience d’Amour a choisi le rayon de la compassion comme Rayon d’ancrage et d’action car la Compassion loin d’être de la pitié est la forme densifiée de la liberté actionnée en douceur.

 

Entre le plan et les aspects concrets, il y a eu des déperditions dûes à l’incompréhension et aux réactions instinctives destructrices.

Néanmoins, globalement les choses vont vers le résultat espéré.

N’était-ce pas l’esprit de la guérison approprié ? Lila.

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article