C'est la Fin.

Publié le par lila

58725150

Nous sommes arrivés à la fin des illusions, des croyances et des dénis. La vie nous entraîne à voir nos idéaux, nos accointances, nos amitiés et tous nos concepts pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire des formes d’autohypnose et d’autocongratulation qui nous poussent vers l’abîme.

Non, tout n’ira pas bien si nous ne faisons pas quelque chose pour cela. Aucun miracle ne viendra nous sauver de nous-mêmes et de nos aveuglements. Aucun extra-terrestre ne se montrera compatissant  avec nous  si nous ne faisons pas preuve de maturité et prenons en compte la réalité telle qu’elle est, telle que nous l’avons construite et continuons à le faire.

La réalité est une gifle amère à moins que vous ne soyez en paix avec vous-même, il est difficile de s’en extirper.

Alors face à nous se trouvent les choix habituels : laisser tomber tout espoir, s’écrouler de l’intérieur et finalement se préparer à être dissout moralement et physiquement dans le magma des idioties humaines….ou bien continuer à s’accrocher à des valeurs qui donnent de la valeur à l’amour, à la confiance, à la protection et à la chance, qui s’offre toujours si on lui laisse une petite porte d’entrée.

Quand tout espoir disparaît, une autre opportunité de réussite s’offre. Tous nos rêves collectifs ont une fin heureuse, car telle est notre destinée, celle dont nous rêvons collectivement.

Le courage est l’art de montrer son cœur alors même que l’on est pris de peur. Aujourd’hui, tandis que partout surgit la perte, que les pressions économiques et politiques mais aussi religieuses et écologiques montent  sournoisement il faut choisir le rapport que nous voulons garder au monde et les établir dans notre quotidien.

FORCE

 

Dieu est-il mort ou vivant, selon vous ?

Ceux qui pensent que Dieu est mort avec l’abolition de la morale chrétienne, se vautrent depuis dans les excès, les turpitudes dont ils sont les auteurs leur donnent un vernis de courageux pionniers qui ont osé défier  les « tabous » religieux. Aucune morale ne les opprime, ils s’asservissent eux-mêmes à leurs propres avidités et leur liberté n’est qu’une nouvelle illusion nous poussant tous à l’écoeurement. Leur énergie s’abaisse avec celle du monde qu’ils sont en train d’étrangler, petit à petit, jour après jour.

Ceux qui ont mis leur espérance en Dieu, ne sont pas mieux servis car ils ont appris que leur vie leur appartient, c’est un cadeau dont il faut prendre soin et dont ils sont seuls responsables tant qu’ils n’acceptent pas une autorité d’une nature différente. Ce cadeau, personne ne peut  le reprendre sans que cela soit considéré comme un vol et les voleurs n’entrent pas au Ciel à moins de passer par un certain repentir, une conscientisation, un face à face avec leurs propres blessures.

Ce long travail labyrinthique est décrit dans de nombreux livres, mais la description des chemins sacrés des autres, ne délivre pas de parcourir le vôtre, pas à pas. Alors, c’est à ce moment-là que l’on veut s’accrocher à « quelque chose » d’immatériel, un truc sacré, même imperceptible, pourvu qu’il soit réel, afin de ne pas faire tout ce chemin de récapitulation pour rien. Le Souffle Divin, l’inspiration, l’intuition, la canalisation tout vaut mieux que le vide, ce néant que nous créons et qui nous effraie tant.

JAMAISseulNous en sommes précisément collectivement arrivés à ce point de choix : le pas de la Foi.

Allons-nous croire en la réalité divine, ou bien allons-nous continuer à mourir en toute ignorance ?

Cette question se pose à chacun dans le parcours de sa vie mais maintenant, elle se pose à ce que nous appelons la « civilisation ». Sommes-nous prêts à vivre, quitte à changer de mode de vie ? Ou bien désirons-nous poursuivre la destruction du monde et asservir nos descendants à des choix contre lesquels ils ne pourront plus rien ?

Déjà, il est presque trop tard… Dans les contes pour enfants, et sommes-nous très différents ?, au dernier instant, la lumière  surgit et l’espoir renaît…je prie pour que cela soit vrai. Lila

 

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article

nadine 20/06/2012 15:38


je prie aussi