Bilan et clarification des concepts

Publié le par lila

Ce texte sert à faire un petit bilan de toutes les informations qui concernent l'ascension, les chakras, le corps énergétique et le développement spirituel.

 

http://lejournaldusiecle.files.wordpress.com/2012/09/20654gmbabies.jpg?w=600&h=309Le corps humain est habité d'une âme qui le rejoint entre le 5éme mois de grossesse et le premier mois après la naissance.
Plus l'âme s'incarne tôt dans l'énergie de sa mère, plus il y aura partage des charges karmiques, c'est-à-dire du formatage mental (culture, alimentation, vision de la féminité/maternité, des rôles hommes/femmes, des structures hiérarchiques et de l'image de soi comme personne humaine).

Les Walk-in sont une particularité : lorsque des êtres perdent leur âme (lors d'un accident, par mort intérieure, parce qu'on leur a volé, ou qu'elle a été mangée par des égrégores, des vampires d'énergie),
La Fraternité de Lumière peut combiner l'énergie de plusieurs maîtres pour "habiter" le corps physique, encore énergisé mais sans pilote (l'âme-consciente). C'est alors un grand changement pour l'entourage de cette personne qui "devient un autre", il est toujours le même et pourtant "quelque chose " en lui n'est plus reconnaissable, parce que ses goûts, ses habitudes, sa façon de penser et ses souvenirs ont changés.

L'ascension fait le même effet qu'un Walk-In. On prend un autre niveau d'amplitude énergétique et surtout une dose d'énergie éthérique supérieure, ce qui rend l'ambiance pétillante et "légère". Ces moments deviendront la normalité pour tout le monde.

L'énergie d'un bébé est éthérique autour de sa tête. Elle donne cette odeur de fleur et de sucre qu'ils ont tous.
A 7 ans l'énergie redevient totalement terrestre. Et ceux qui ne font pas cette descente "vers la raison" sont considérés "dans la lune", incapables de suivre et d'exister "sur terre".
Les terre-à-terre ont l’énergie de leur aura (de la couronne jusqu’aux pieds) dans la même énergie qui provient du manteau d'énergie de Gaïa.
Ce  « ma-terrialisme » est symbolisé par la couleur rouge du chemin chamanique, de la lave, du Corail rouge  utilisé dans les rituels de mariage au Maroc, et comme protection au Tibet ou bien la terre glaise que les peuples premiers utilisent pour peindre leur corps et leurs cheveux (Afrique, Amérique Latine, Australie et Nouvelle Guinée, Indonésie)

L'énergie du manteau de la terre apparaît rouge pour les yeux physiques et bleu pour les yeux éthériques.
L'énergie de Gaïa n'est pas celle des Anges et des mondes spirituels. Chaque strate de Conscience vit et se nourrit d'une énergie particulière.
http://www.shamballa-institute.ch/images/definition_ame_gif2.jpg
Le Principe de la vie terrestre est de développer la Conscience et l'Energie éthérique sur la Terre.
Car l'énergie éthérique permet de rejoindre les plans supérieurs de Conscience. C'est l'énergie de Transition vers l'énergie-Lumière puis ensuite vers l'Energie spirituelle qui elle est constituée d'une myriade de vertus, chaque vertu est un type particulier d'énergie pure, un "centre source" pour créer des myriades de mondes.
Le Dieu du Judéo-christianisme et de l'Islam est la Source de toutes ces vertus.

Dans la culture égyptienne c'est Aton, et pour la civilisation atlante c’est Atlàn.
Le polythéisme met en valeur l'ensemble de ces vertus et les prend toutes pour des « mères » (déesses).

Lorsque l'on développe une conscience détachée de l’humain, on a encore une autre vision, beaucoup plus incroyable et Mystérieuse, chacune des vertus existent dans les différentes strates de temps où le passé, le futur et tous les présents potentiels existent en même temps et se croisent pour constituer de nouvelles causes et de nouvelles conséquences, tandis que d'autres s'annulent les unes les autres. Ce magma de vie réelles, potentielles et résiduelles se combinent et forment des mondes où l'on peut approfondir, c'est-à-dire "descendre dans", "s'intégrer à" un aspect particulier pour le connaître de l'extérieur, de l'intérieur de soi et de l'intérieur du réseau auquel il appartient, ce que Soria nomme le "dedans, le autour et la forme".

http://en.cordeus.cz/media/page/service_images/shutterstock_64018174_web.jpgL’énergie d’un être humain dans tout ça ?
Lorsque tu t'attaches à ton corps, tu donnes de la force à l'énergie électromagnétique, à la relation avec la Terre.
Lorsque tu pries en ton cœur tu déploie l'énergie d'attraction de l'Amour, qui est une énergie-lumière solaire.
Lorsque tu te concentres sur le triangle des glandes épiphyse, hypothalamus et pituitaire (chacune représente une "chambre" à ouvrir et un chemin un parcourir) liées au chakra Ajna, tu changes de perception, tu ouvres les « yeux du corps mental supérieur » et cela crée une auréole autour de la tête. On trouve cette représentation chez les Saints.

Lorsque ces 3 vortex sont ouverts, il faut apprendre à les nourrir.
On nourrit le centre du ventre avec des exercices physiques doux, des promenades dans la Nature et la respiration.
On nourrit le Chakra du Cœur par la lumière solaire du matin et du soir (premiers et derniers rayons), en ayant des pensées d'Amour pour Soi et pour les êtres vivants, en donnant de la valeur à son existence et à celles des autres.
On nourrit sa Conscience par le Silence et la méditation transcendantale. Cette méditation n'est pas nécessairement passive et assise.

Chaque situation a une raison d'ETRE.
Nos vortex énergétiques servent à trouver les informations pour répondre à nos questions : sur nous-mêmes, les autres, les fonctionnements du monde.
Tant que l'auto-estime n'est pas rétablie, on ne peut pas se faire confiance et donc "accepter" les réponses intuitives.

L'aura se constitue lorsque l'on est en Unité entre ce que l'on est humainement, émotionnellement, mentalement, astralement, et en Conscience spirituelle.

L'ascension est la transition de la Conscience vers le corps aurique.

 

Almine dit clairement ce qui se produit lors d'une ascension de la fréquence vibratoire, émotionnelle et en conscience.

Elle prend bien en compte chaque étape et son manuel décrit le processus réel.

Mais comprendre le processus n'est pas la même chose que vivre le processus en étant soi-même le cobaye!

J'ai été particulièrement heureuse de voir qu'Almine pouvait décrire le processus d'ascension dans son ensemble. Il faut parfois du temps pour saisir et expliquer les étapes lorsqu'on les vit.

On sait reconnaître que "cela est vrai" mais dire ce par quoi l'on est passé demande du recul et de l'analyse, ainsi qu'une vue d'ensemble, donc une compréhension globale.Vivre de l'intérieur le processus met au défi de dépasser les attaches intérieures et les schémas énergétiques, comportementaux et cellulaires pour soi et non « en général ».

A chaque niveau d'attachement il faut replacer les liens importants dans l'Amour Inconditionnel afin qu’ils continuent d’exister sur une autre vibration.

A chaque corps est attribué des façons d'exprimer les sentiments, une vision des choses et un point d'ancrage (état de conscience depuis lequel la réalité se déploie).

Lorsque vous faites monter votre énergie, il faut équilibrer tous les chakras les uns par rapport aux autres, car si ceux du haut tournent trop vite, ceux du bas vont ralentir (l’inverse vaut également)

C'est une mécanique à la manière des engrenages ; chaque « roue » tourne à une vitesse déterminée selon la vertu qu'elle représente et entraîne les autres. Les blocages ralentissent l’ensemble et rendent l’aura opaque, grise et dévitalisée.

Lorsque l'on dit qu'il faut se "connaître" (connais-toi toi-même) c'est afin de déterminer les vertus associées à chacun de nos chakras.

L'arbre des Séphirots est une manière de combiner les vertus mais ce n'est pas la seule, c'est un "exemple" de positionnement possible.

Pour connaître les vertus que l'on possède, il faut comprendre ce qui est viscéralement important pour soi à chaque niveau de sa vie.

On associe une vertu à chacun des chakras. Cette vertu devient une partie de "ce que JE SUIS".

 

http://chakranews.com/wp-content/uploads/2010/02/siddharth_buddha.jpg Je vais illustrer par un exemple :Siddharta Gautama (Le premier Bouddha)

Son chant d'Etre  m'a été ainsi transmis :

- chakra racine : Je suis Pureté (pas de relation sexuelle depuis plus de 7 ans)

-chakra Svadhistana : Je suis Compassion (transformation des éléments terrestres en Conscience spirituelle : ce qu'il mange devient "spirituel")

-chakra Plexus Solaire/estomac : Je suis Libre de toute souffrance et de tout attachement (libre de toute image sociale, de toute responsabilité terrestre, de tout abus ou contrôle sur autrui)

-Chakra du Coeur : Je Suis Guérison par la Transcendance des apparences ( humilité et intégrité, respect de soi et des autres quelle que soit leur taille ou leur niveau hiérarchique)

-chakra de la Gorge : OM, mon nom se confond avec le chant de la Terre

-Chakra du 3éme Oeil : Je suis au-delà des formes, j'existe en tout temps

-chakra de la couronne : Je suis l'Enfant du Cercle d'Où nait toute les vies et avec elles, je renais à l'Infini, pareil à la lumière.

Chaque individu doit trouver son propre chant, et en faire sa Vérité, son Action, sa Réalité.

Souvent il suffit de découvrir sa passion pour comprendre ce à quoi l'on est porté, et comment notre énergie sort de nous à chaque chakra.

Cette "tonalité" particulière, ce "son d'énergie" donne la vertu que l'on dégage par notre présence.

Le karma, est un obstacle, une distorsion ou bien une "fonction obligée" posée en filtre sur les chakras, par héritage de vie antérieure (de notre âme ou de nos ancêtres).

Pour les effacer, il faut travailler énergétiquement, psychologiquement ou spirituellement, selon le problème et ses implications dans la réalité vécue.

 

J’espère que ces quelques explications clarifieront votre compréhension. Lila-Sananja

 

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article

nadine 21/09/2012 22:24


un peu compliqué encore pour moi mais, si tellement passionnant :)


merci, grand merci Lila