Au nom de tous les miens

Publié le par lila

CREATEUR

 

Lorsque l’on est habillé par le manteau de la lumière vivante, que la vue et l’ouie vous reviennent, vous comprenez le sens du mot Eveil. Réellement chacune de vos cellules tintinnabule et ensemble elles forment un chant, différent de celui de votre âme et différent également de celui de votre Présence qui encadre l’ensemble avec harmonie. Ce chant est votre manière d’exister dans l’univers. Toute chose qui vit crée un chant. 

 

Tandis que votre aura devient consciemment sensible et réceptive, elle reçoit les influx des autres et leurs chants : ils s’inscrivent en vous et vous vous inscrivez en eux. Cette fusion est la base de l’empathie entre les êtres -âmes ou consciences- c’est la base de l’Unité. Alors, votre corps n’est plus seulement le vôtre, il abrite un peu de l’esprit des autres, de leurs bagages, de leur histoire. Vous entendez leur monde intérieur et vous voyez leur lumière ainsi que leur ombre.

Nous sommes chacun dans une bulle transparente et perméable aux influences lumineuses ou non.

 

Grâce à l’énergie de la Présence, le processus de retournement de polarité permet de repousser les chants qui ne sont pas en harmonie avec le nôtre.

Ainsi, les êtres qui choisissent des chemins très différents ne vibrent pas sur la même harmonie et ne se rencontrent pas ou pas longtemps.

Ceux qui vibrent en harmonie sont liés par de subtiles fréquences et par le sentiment d’Unité avec l’Esprit de Tout Ce qui Est. Chacun depuis son intime se relie à l’Essence de la Vie et rejoint la Conscience Une où tous sont unis par la fréquence d’Unité. Vous êtes le frère et la sœur, le père et la mère, l’enfant et le gardien de vous-même ; ce « vous-même » contient tous les chants qui vous parviennent, vous êtes tout ce que vous entendez, tout ce que vous abritez.

 

Vous entrez dans la véritable compréhension du monde de l’Esprit et de ses ressorts intérieurs.

Vous êtes progressivement impliqué à aimer votre prochain comme vous-même parce que réellement vous êtes partie d’une même unité.

 Votre étincelle participe du chant commun avec les étincelles de tous les autres.

Ces étincelles sont les cellules vivantes d’un immense corps de lumière, lui-même mis en mouvement par une grande Intelligence, délicate et sensible.

Appelez cette Intelligence du nom que vous voudrez.

 

L’Amour que l’Esprit a pour vous devient une couverture douce et protectrice, offrant secours et réconfort quelque soit les conditions de l’existence physique. Votre Présence est reliée à Tout Ce Qui Est et vous êtes habillé de votre Présence, ainsi vous êtes une parcelle du Dieu Vivant.

 

Et si cette Intelligence et cet Amour immenses vous font peur, vous pouvez toujours activer ce sentiment de sécurité par la méditation sur le Feu Intérieur (chakra Svadisthana), stimulant ainsi la réserve d’Amour qui vous est donnée avant de naître.

Rien n’a été laissé au hasard. Vous n’avez jamais été abandonné. Et nombreux sont ceux qui se sont incarnés pour vous réveillez.

 

« Le dormeur doit se réveiller » (Dune).  

 

Lila, Paramahansa Lila Swami.

 

 

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article