Accepter les différences et mieux vivre les choix de son âme

Publié le par lila

L’énergie du moment nous pousse à l’alignement de notre âme la plus élevée- la plus pure- avec les parties les plus humaines et ses besoins immédiats.

Cet axe de verticalité qui se reconstitue ou s’amplifie selon les individus et leurs profils personnels, permet à tous de recevoir un bain d’éther lumineux. http://a1.idata.over-blog.com/414x331/3/96/25/36/ange-celeste.jpg

Il nous vient des rêves où nous recevons les baisers des anges, des retrouvailles avec des personnes disparues de ce monde avec lesquelles nous étions très liés, des cadeaux ou des conseils de la part de nos guides. C’est un temps béni où il fait bon recevoir la magie des mots de victoire, de libération et d’encouragements, des embrassades de notre famille universelle ou bien des moments de retrouvailles avec les parties les plus enfantines et libres de nous-mêmes.

Ces instants de ressourcement nous autorisent  à ressentir plus de liberté d'action alors que nous ne nous savions pas entravés : maintenant nous recevons individuellement et collectivement le droit d’avancer dans le cheminement de notre évolution d’âme vers de nouveaux sommets. Un nouveau niveau.

Jusqu’à présent nous nous comportions sur le mode de la prédation et de la compétition. Notre cerveau était programmé pour réagir hormonalement aux évènements et utiliser ses facultés de manière prédatrice pour survivre. Avec l’augmentation de la nourriture, des peuplements puis la diminution des guerres et des maladies, l’abondance s’est fait une place rassurante dans nos vies humaines et maintenant notre âme peut la ressentir, notre cerveau a déjà commencé son adaptation à une autre manière d’agir et de communiquer, plus pacifique. Ce passage d’un haut niveau d’agressivité à une autre hormone, qui adoucit la relation à l’autre, l’incluant comme partie intégrante du même monde, du même « espace social », permet de faire la transition avec la prochaine étape ; l’androgynie cérébrale ou l’indifférenciation des genres et des espèces que l’on nomme aussi « Amour Universel ». http://s3.e-monsite.com/2011/02/23/12/resize_550_550//389e731c-elfe-de-l-abondance.gif

 

L’amour universel s’approche depuis l’intérieur et par paliers transitoires. Chacune de nos petites victoires, de nos petites prises de conscience contribuent à nous remettre les pieds sur Terre,  au cœur du monde et de la vie avec les autres personnes et les autres espèces vivantes comme membres de notre famille planétaire.  Progressivement, nous reconstituons le patrimoine cérébral de l’état paradisiaque où l’espace personnel et l’espace communautaire se superposent sans se contraindre : ce que « Je suis » n’est ni une contrainte, ni un obstacle pour ce que sont les autres. Pour l’instant nous n’en sommes  qu’aux prémisses mais il y a quelques décennies il était impensable de « laisser vivre » sans interférer pour s’approprier.

L’évolution du monde prédateur vers un monde empathique semblait une utopie et au fur et à mesure que les limites politiques et économiques déstructurent nos rêves matérialistes et individualistes, nous voyions apparaitre une réalité souveraine et éternelle : l’homme a besoin de ses semblables pour développer sa Conscience, continuer d’exister et appréhénder son devenir. Or, l’âme est une partie importante de la Conscience de chacun et le besoin de dignité de l’âme se révèle bien au-dessus des préoccupations individuelles. Nous sommes amenés à la transcendance.

http://a51.idata.over-blog.com/0/38/04/06/kundalini/kundalini_transcendence.gif

 

Jusqu'à présent on a associé l’âme à la mort ou à l'immortalité pourtant le secret de l’immortalité est caché dans la Confiance et la Foi. Non comme des mots vides de sens mais comme des réalités concrètes et transformatrices de l’équilibre cérébral  et ensuite de la compréhension et de la perception du monde. L'empathie n'est pas un mot, c'est une nécesité vitale et salvatrice. 

En cela 2012 tient ses promesses révélatrices. Nous sommes de plus en plus conscients d’être les Gardiens de notre patrimoine historique et terrestre, en endossant la responsabilité de nos comportements, l’amélioration de notre équilibre émotionnel et psychologique, nous devenons  un meilleur compagnon pour nous –mêmes et pour les autres.  En surplus nous gagnons le droit de suivre le destin choisi par notre âme qui s’associe volontiers au courant commun d’évolution. Celui-ci nous conduit à une pacification intérieure donc à l'augmentation de notre tolérance aux différences : puisque nous avons le Droit d’être ce que nous désirons, il semble tout à fait logique et normal de donner le même droit aux autres. Ce non-contrôle exercé vers l’extérieur est une réserve d’énergie et de liberté supplémentaire, un élan vers le ciel, une source d’énergie qui ensemence l’avenir, un surplus de gratitude pour les récoltes à venir.  En Révérence et Gratitude, recevez mon Amour.

Lila

 

Publié dans amour

Commenter cet article

nadine 03/12/2012 23:25


merci Lila, plein d'amour aussi vers vous :)

bernard 03/12/2012 18:35


Bonsoir,   j'aime beaucoup ta conclusion  "Ce non-contrôle exercé vers l’extérieur est une réserve d’énergie
et de liberté supplémentaire, un élan vers le ciel, une source d’énergie qui ensemence l’avenir, un surplus de gratitude pour les récoltes à venir."  oui
c'est un vrais bonheur ce non contrôle car il laisse un espace de liberté dans lequel on peut voir mles autres évoluer et venir à nous comme nous pouvons aller à eux,  il n'y a pas de
barrière et les échanges changent de nature, ils sont plus vrais plus nourrissants pour chacun et on y retrouve plus vite ses familles pensées et de ressentir.  En plus cela crée un
rapprochement dans lequel on a la sensation de créer  des espaces dans lesquels vont pouvoir s'inscrire du neuf , il y a moins de projections  alors du nouveau apparait et
c'est génial, c'est comme une douche on se sent neuf, et surtout ce qui apprait n'est pas fait avec du vieux, on va vers autre chose de plus vivant. 


C'est ce que je ressens actuellementun passé qui ne compte plus beaucoup ou seulement pour ce qui permet de construire comme si "tout " avait été dépoussiéré et que mes lunettes soient bien plus
claires, et même si je ne vois pas plus loin l'horizon est plus lumineux, et chaque jour un peu plus tout se met en place sans avoir " cette inssitance ou imaptience" comme par le  passé et
ça aussi quel bonheur on se sent libre et léger.


Merci Lila

lila 03/12/2012 19:13



Merci Bernard pour ta présence et ton amitié.