A quoi ça sert ?

Publié le par lila

L'illumination se fait par étape où nous devons choisir entre mourir pour défendre nos illusions ou vivre -ce qui implique de renoncer à nos propres créations mentales et faire pour le mieux- L'illumination entraîne automatiquement une perte, donc une mort de quelque chose en nous pour retrouver des aspects innocents. Les vieilles feuilles tombent et de nouvelles pousses apparaissent.

Corps-energetiqueSi je peux  donner une image claire : imaginons une bulle de plastique transparente dans laquelle on place un être humain, cela symboliserait l'énergie de l'aura.
Puis on recouvre la bulle d’un voile de couleur rouge : on obtient une vision « à travers le rouge », cette projection renvoie à une interprétation primaire de la vie, où tout est perçu selon la notion de survie, où la reproduction est faite par le clonage des cellules originelles. Pour la pensée humaine cela entraîne des comportements défensifs face à tout ce qui est différent de lui, les gens hors de soi et de son territoire sont traités comme des ennemis ou bien deviennent des proies potentielles.

A chaque fois que l'on dépasse un niveau de chakra, cela signifie que la couleur dominante de l'aura change et que l'on interprète le monde selon des bases différentes, plus "élevées".

Lorsque l'aura est de couleur orange, du chakra svadhistana, on développe tout ce qui a trait à la créativité (croissez et multipliez-vous) : ce qui entraîne l'utilisation des outils, la reproduction avec au moins 2 individus, la création d'une famille et une continuité entre ce qu'ont appris les parents et ce qu'ils désirent transmettre à leur progéniture. Cela est vrai pour tous les mammifères et se remarque plus chez les mammifères évolués comme les espèces de singes. La pulsion technique est issue du besoin de contrôler, d’améliorer, de dominer de faire évoluer son territoire, ses acquisitions.
Si on change la couleur de la bulle aurique pour le jaune, chakra du plexus solaire; cela ajoute la notion de vie sociale, de communauté et demande d'établir des règles pour vivre en groupe, chaque groupe développe une aptitude et les groupes interagissent de manière de plus en plus complexe. Aujourd’hui les groupes sont des Nations ou bien des conglomérats financiers mais vue sous cet angle, notre société et celle des fourmis, des abeilles et de certaines tribus de suricates sont assez proches : hiérarchies, défenses des territoires communs, éducation des jeunes par le groupe des adultes et utilisation de pharmacopées pour se soigner (plantes, racines broyées ou mâchées). Notre société est plus complexe, plus destructrice et plus technique, plus aseptisée également mais n'est pas plus loin que cette perception de la vie. L’individualisme est  l'extrême opposé, la fin du cercle, la fin du cycle. « Le groupe » et « moi » s’opposent ou s’attirent, mais ils représentent 2 notions interdépendantes qui appartiennent au même cycle de découverte.

avatar-oeilLes Indigos, sont ceux qui viennent au monde avec l'aura à dominante bleue du 3éme œil pour interpréter le monde. Leur objectif est de relier cette vision avec le futur de la Terre, ils doivent faire redescendre leur énergie pour éclairer les gens autour d'eux au niveau du chakra du Cœur (couleur verte), puis faire remonter leur énergie jusqu'au chakra Solaire (8éme chakra) -couleur Or- pour atteindre une renaissance dans le futur de la Terre.
Ce qu'on nous demande spirituellement est d'arriver à la couleur verte/rose, couleur de la Paix avec la nature et avec nous-mêmes. Cette couleur est celle du chakra du Cœur lorsqu'il est au premier niveau de développement. (Paradoxalement, c’est la couleur choisie par l’Islam, qui signifie « Paix » !)

Cette vision née du Coeur est un « saut quantique » car on se dissocie des interprétations antérieures et l’on entre dans une façon de penser « universelle » c’est-à-dire que l'on perçoit toutes les choses vivantes sur un pied d'égalité : des plantes aux éléments, toute chose possède un droit de vie et reçoit le respect de ses spécificités.

Pour l’Instant la population mondiale n'a pas dépassé le premier stade, celui de la survie, (couleur rouge) où il faut "manger pour ne pas être mangé". Il y a donc un gros écart de vision entre ceux qui pensent qu'il faut se défendre contre la jungle du monde, et ceux qui pensent qu'il faut renoncer à vivre en se protégeant de tout et commencer à respecter la faune, la flore et les diversités naturelles avant de les détruire totalement.

De fait, notre mode de vie enfermé dans des murs, nous a coupé de cette liaison naturelle avec l’énergie de la terre, pour la retrouver il faut renoncer à des choses matérielles, des habitudes et du confort, mais lorsque l'on commence à se défaire des habitudes matérialistes, la société émet un rejet parce qu’elle demande un certain niveau d'orgueil. Quand on est à égalité, notre énergie s’équilibre, alors notre énergie n'est pas placée au-dessus de celle des autres, or le respect et l'admiration sont dûes à une énergie placée au-dessus de celles des autres : les hommes aiment être écrasés par une énergie supérieure, alors ils font confiance et crient au "charisme", à la "puissance", à la "force de volonté".

La civilisation humaine est en train de tirer sur la corde, de continuer à chercher par orgueil quelque chose qui est introuvable sans l'Acceptation de nos limites et de nos besoins fondamentaux.Tandis que l'Orgueil pousse à faire remonter l'énergie du bas vers le haut. Cet esprit de conquête demande des efforts permanents et des luttes.http://www.skyscrapernews.com/images/pics/46TheShard_pic2.jpg

L'acceptation est l'énergie que l’on trouve dans le texte "fleuve de lumière", et dans le Sutra du Diamant, en cherchant à ressentir le texte ou en lisant le Sûtra du Diamant, on sent que l'on doit lâcher l'exigence pour être béni. Il y a un mouvement qui va du haut vers le bas, de l’extérieur vers l’intérieur : c'est le mouvement de la bénédiction. C'est grâce à l'humilité, le renoncement à tout comprendre que l'on obtient la perception du Réel, donc une petite sensation corporelle de ce qu'est l'Infini.
Cette perception, même si elle est très fugace, ne se reproduira jamais, mais elle marque celui qui l'a vécu pour toujours, comme un sceau, un tatouage spirituel de l'âme, lui ouvrant  de nouvelles portes où elle pourra accéder à un autre niveau de "Je" (Jeu).

L'illumination n'est pas une conquête, c'est une acceptation de la Lumière intérieure, une acceptation de la couleur verte, couleur d'équilibre naturel, intense mariage entre le féminin et le masculin, entre l’intention qui va vers l’extérieur, et celle qui est « Présence » à l’Intérieur.
Alors, cette danse du haut et du bas, du féminin et du masculin forme le symbole du Taî Gu Chi (Yin/yang). Interpénétration d’énergie imbriquées et en mouvement qui ne perdent pas leur Nature essentielle en se mélangeant.

http://blog.amicalien.com/blogs/photos/4A8C0665-3048-7BE8-78256FAAAFDF91C4.jpg

 

La Kundalini est le mouvement qui réunit l’énergie dans ses formes diverses. Cette énergie conscientisée passe d'un centre d'énergie à l'autre, le long de la colonne vertébrale où se trouvent les Nadis principaux qui nourrissent l'aura d'énergie, tel un serpent de lumière. Ce long déploiement d’énergie se termine à l’image du Delta du Nil, en un réseau de minuscules ramifications, créant une fleur de lotus, laquelle réunit la conscience individuelle  à la Conscience Divine.  Le passage de l’énergie dans les différents centres d’énergie permet la projection de la Conscience sur la bulle aurique qui exprime ce que nous sommes, créant l’interprétation que nous avons de la Réalité.

chakra-7Lorsque notre double énergétique est relié au corps de la Terre, le serpent de Lumière monte au-dedans des chakras jusqu’à la couronne, cela se nomme l'ascension vibratoire, et permet une "illumination", un passage d'un niveau de Conscience à un autre.  Chaque individu doit évoluer et cette planète va passer d'une fréquence à une autre. Notre humanité doit se baser sur le chakra du Coeur, de l'Equilibre et aller à la Transcendance, au dépassement de ses stress.

Parfois ce n'est pas si simple d'équilibrer le karma, de pardonner les coups reçus. Et l’on peut se perdre dans des méandres de révolte et d'incompréhension.

Ceux qui se sont perdus ont été nommés "les déchus", parce qu'ils n'arrivaient plus à changer leur vibration aurique : ils sont restés coincés dans des fréquences inférieures au chakra Anahata (Coeur) ou carrément sur le chakra racine (rouge) et sont conduits à se réincarner pour retrouver leur rang d'origine.
Ceux-là sont fatigués mais ils ont gardés l'habitude de lutter pour retrouver la discipline et la lumière.
Lorsqu'ils ne luttent plus, ils se soumettent à leur karma et sont absorbés par les vices ou l'indifférence à la souffrance : zombifiés, automatisés et psychiquement conditionnés, ils ne pensent plus par eux-mêmes, ils sont manipulés par les égrégores collectives, ils existent selon des codes falsifiés, dénaturés et deviennent dangereux pour eux-mêmes et les autres puisqu'ils reproduisent ce qu'ils ont subi.

Il n'existe pas d’esprit du Mal mais ils est vrai que certains sont si convaincus que la souffrance est la seule vérité, qu’ils la servent de toutes leurs forces, ce sont seulement des êtres qui se sont trompés et perdus, épuisés ils ne peuvent plus retrouver l'espoir, l'expérience du Don reçu et donné gratuitement, sans perversion ni esclavage mais en loyauté et dignité, c'est pour eux, que la Compassion est donnée, pour créer une échelle là où ils se trouvent et leur rendre le droit d'avancer, car les Anges nous ont promis que l'effort collectif de retour à la Nature et de Respect face à ce qui est donné et produit par elle va permettre de retrouver la Volonté Naturelle, qui est une autorité naturelle issue de notre dignité retrouvée.

94071575chakras-5-jpgCette dignité pour les femmes, passe par un retour au respect hors de la notion sexuelle. Parce que le plus grand ennemi des femmes, c'est la compétition entre femmes pour la conquête des hommes et de la possibilité d'avancement qu'ils procurent.
Dans la Société il faut d'abord la parité, le respect réel pour harmoniser la conscience humaine avec la Conscience du Futur de la Terre. Et justement, sur ce point de nombreux hommes sont très en retard. Dépasser les visions limitatives, sexistes, racistes est difficile et demande un travail d’affranchissement des conditionnements éducatifs et des préjugés. Lorsque l’on passe les premières barrières, une autre vision du monde se déploie. Nous sommes tous concernés. Lila

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maéva 08/07/2012 00:13


Bonsoir Lila, merci pour cet article très intéressant et Instructif, m'a permis de bien comprendre certaines choses . A la première lecture, j'ai beaucoup aimé de par ce qu'il émanait de Lui,
mais je n'en avais tiré aucun "savoir", pis mon âme m'envoie un "élan" pour revenir Lire et là quelques Infos ont fait Tilt . 


 


Mais il y'a quelques choses qui me chagrine, tu n'es pas la seule à faire ça, tous les articles que se soit toi ou les Autres en parlent, c'est le "ceux", il y'a ceux et ceux qui ... Je ne sais
pas Pourquoi cela me dérange, mais du coup, je les vois partout et quand mes yeux passent sur ces phrases, je sens comme une "interférence", quelques choses de "négatif" ! En faites, l'impression
que nous Jugeons . Voili 


 


Douce Nuit Lila, Merci !


Bise 

lila 08/07/2012 13:20



Je te remercie de ton commentaire et je comprend que ce démonstratif puisse te donner l'impression que nous jugeons. Cependant, il n'y a rien de mal à reconnaître l'état spirituel et énergétique
de quelqu'un.


Peut-être est-ce ta peur de faire partie de "ceux qui sont déchus?" , l'impression de ne pas être sûr d'appartenir à "ceux qui font partie de la lumière"? En fait, la séparation n'est pas un
jugement, c'est une constatation. Il y a ceux qui détruisent, et ceux qui aiment. Chacun fait selon sa conscience et son chemin.


Sachant que la Vie s'équilibre en utilisant la destruction autant que l'amour. Ainsi, que l'on soit de ceux qui aiment, ou de ceux qui détruisent et font souffrir, on est utile. Mais lorsqu'une
planète entière est menacée par le déséquilibre volontaire et avide d'une minorité : doit-on pensez que c'est la Vie qui s'équilibre? Ou bien réagir pour retrouver le droit au respect de son
propre futur?


Telle est la question fondamentale à laquelle nous arrivons. Continuer à ne pas intervenir, est acepter de mourir. Alors, le mieux est de préparer sa prochaine vie, en développant suffisamment
d'énergie pour retrouver le droit d'exister dans une forme adaptée. Nos textes servent à préparer la pensée mentale, fermée sur ses raisons pragmatiques à une autre forme de pensée, qui sera la
base d'une autre forme de vie. La Lumière n'est pas une histoire pour se détendre, c'est la sortie de secours.


Bonne journée et merci de cette occasion de parler.