Terrestre-réalité et Eter-nité.

Publié le par lila

Deux modes de pensées coexistent : la vision terrestre et le besoin d'éternité.

Au lieu de les opposer nous pouvons les concevoir comme des modes complémentaires et qui se superposent dans une logique de croissance naturelle.

 

La vision terrestre :

 

Elle s'appuie sur l'énergie de l'estomac, du ventre, des hanches et des jambes et qui devient le moteur de la vision de la vie, et des actions. Tout est coloré afin d' "avoir".

Ce sont les hommes et les femmes qui ont besoin de bâtir leur vie sociale dans un idéal de réussite, de construire leur maison  et leur âme avec des pierres,  de s'établir dans une longue descendance, et qui utilisent leurs aptitudes et leurs forces vitales vers des objectifs terrestres. Il n'y a rien de mal à désirer la sécurité matérielle, il faut seulement le comprendre comme le début d'une histoire, un besoin de stabilité pour organiser la croissance.

Telles les graines qui flottaient au vent, on se pose sur la Terre que l'on investit en plongeant par les Racines. Et puis, l'énergie investit vers la Terre et ses réseaux humains nous est renvoyée pour grandir en stature et en force sociale. Lorsque les limites d'extension sont atteintes la croissance vers le haut est inévitable, produisant un étirement du point de vue : de linéaire, il devient vital de prendre du recul, de la distance par le haut. Nos deux yeux nous servent à pourchasser nos objectifs terrestres et pour les autres objectifs de quels sens avons-nous besoin?

 

 

Le besoin d'Eternité

 

Il s'exprime lorsque nous avons la sensation d'avoir épuisé les appétits et les besoins terrestres crées par nos ancêtres et par notre âme. Le besoin d'éternité est une forme de soif pour la nouveauté, un autre niveau d'implication avec la vie, de responsabilisation d'une partie jusque-là peu active de notre être total.

C'est une injonction intérieure, un appel à découvrir les aspects endormis  et jusques-là invisibles de notre conscience.

Cet appel se manifeste souvent lors d'une perte majeure (maison, logement, famille, santé, profession, statut social) lorsque l'on constate que les acquis qui viennent d'être perdus, nous laissent vivants et allégés : avec plus de place "à l'intérieur" pour y mettre de nouveaux projets, de nouvelles façons d'Etre.

 

Alors que l'on constate éberlué que ce qui est perdu, trahi, dénudé ne nous tue pas et ne nous affaibli que temporairement, il est plus facile de mettre à jour les questions fondamentales : a quoi cela sert-il de vivre? Et de cette simple question sont nées des milliers de philosophies et de religions, comme autant de degrés d'un grand escalier qui mène  à de nombreuses chambres ou "réalités" qui se construisent dans le monde de l'Eter.

 

Entre les deux visions  il y a le monde de l'Astral.

 

Le monde de l'Astral


L'astral est la matière que produit notre pensée lorsqu'elle est liée à des désirs.

L'astral est la condensation des pensées de tous vos ancêtres, des gens que vous rencontrez, de ceux qui vivent autour de vous quelques soient l'espèces nous vivons en lien avec l'Astral. 

La seule enveloppe qui vous sépare des autres et de leurs vécus est l'ignorance.

L'ignorance ferme de manière compacte nos sens subtils et ne permet pas de connaître les émotions marquantes, les aspirations intenses, des gens que nous croisons. Tant que nous ne désirons rien d'autre qu'assouvir nos propres passions, nous sommes fermés au monde qui nous environne, mais le jour où nos aspirations nous poussent à trouver un sens différent à notre vie, alors un processus d'ouverture des sens subtils intervient et change progressivement ou brutalement nos perceptions.

Ainsi, le besoin de discriminer ce qui est de l'ordre de notre histoire personnelle et de notre héritage devient nécessaire. Ensuite, reviennent les souvenirs d'enfance et les vies passées de notre âme sous forme de rêves ou de cauchemars, d'impression subites et inexplicables, telles des petites madeleines ou des petits cailloux sur le chemin du petit Poucet. Votre histoire est liée à l'histoire d'autres âmes, et de nouveaux réseaux d'influence apparaissent clairement, qui mettent en relief dans un schéma logique toutes les expériences, créant un fil d'Ariane dans le dédale labyrinthique de nos drames personnels et collectifs. Au bout d'un long voyage, sur les flots amers du souvenir, après avoir donné un nouveau sens aux erreurs du passé et reconstituer l'ensemble des puzzles qui vous ont été donnés, vous retrouvez le repos pacificateur de la vacuité. L'Astral ayant été bu et l'outre des désirs ayant été vidée, il reste ce vide délicieux où n'existe plus d'aspirations, plus de confusions, mais un doux balancement sur les eaux matricielles de la réceptivité consciente et sereine. Un lotus est né.

 

L'éternité est le Temps qu'utilisent les Dieux pour comptabiliser nos pas - en tant qu'Humanité- dans la Conscience Céleste.

Une éternité, deux éternité, trois éternité.....combien d'éternités avant d'atteindre l'Unité, le point d'ouverture vers un avenir véritablement fait d'Esprit ? C'est une question qui ne me lasse pas.... Lila

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Astrologie 31/08/2009 16:42

Tes articles sont vraiment superbes.