L'identité Terrestre

Publié le par lila

La majorité des livres et des films qui parlent de vies extra-terrestres ne soulignent pas une chose essentielle à la communication  avec d'autres intelligences : que signifie être né sur cette Terre? Quel est le sentiment que cela vous inspire? Quelle énergie spéciale s'y rattache? Quelle est la signature de la Terre, son empreinte sur nous?

Pour entreprendre une communication équilibrée il faut reconnaître qui nous sommes nous-mêmes, connaître ce que signifie "être né sur Terre". Il faut avoir cette réflexion avant d'entrer en relation pour ne pas se laisser diriger dans des échanges à notre désavantage -on n'est jamais trop prévoyant- 
Quelles sont les valeurs que l'Humanité posséde, même si elle ne les a pas encore totalement developpées ?
Si nous étions face à des êtres d'une autre planéte, d'une autre dimension de conscience saurions-nous nous présenter sans trembler, sans nous montrer agressifs ou faibles? Aurions-nous la juste attitude? 
Dans les écrits religieux on nous dit que ceux qui se sont trouvés face à une Conscience plus grande qu'eux ont eu peur, se sont cachés ou se sont sentis coupables par rapport aux Lois Divines tant la pureté de Conscience et le rayonnement de ces êtres étaient vastes : voir la vie à travers cette énergie colossale et lumineuse nous rendaient laids à nos propres yeux.

Nous nous trouvons pris dans une histoire énergétique qui nous entraîne vers la répétition de la souffrance, et qui nous oblige à passer par des circonstances critiques pour trouver une sortie honorable et transformer la souffrance en sagesse, en volonté, en amour envers et contre toute raison (inconditionnel).

Ne pourrions-nous pas chercher à passer par le chemin de la Compassion, la bréche  énergétique crée par le Bouddha afin de retrouver un état de neutralité et de serénité pour éviter la peur et les sempiternels circonstances karmiques?
Ce chemin que le Christ a nourrit de son Amour pour l'humanité, de sa Grandeur et de sa reliance à l'Esprit et de son Respect à sa mère la Terre, de son sentiment Fraternel pour les autres peuples que le sien.
C'est un chas d'aiguille, un sentier abrupte par lequel il faut monter, en mettant notre conscience et nos talents dans les pas de ces Grands Etres. C'est ce qu'ont fait les Maîtres ascensionnés et que les prochaines vagues d'éléves devront faire aussi, sachant que chaque Maître aggrandit le sentier par son approche particulière, et que les Etres d'autres planétes peuvent également être amenés à faire pour alléger notre fardeau collectif et rendre à la nature de notre Esprit créateur sa Liberté.

Nous nous sommes toujours perçus "entre nous", comme des Robinson isolés sur notre île-planéte et nous avons des difficultés à nous accepter les uns les autres au niveau culturel, religieux, sur notre alimentation, sur notre conception des territoires..etc..et nous pourrions malgré tout devenir ambassadeurs et Gardiens des richesses de la Terre? Et sur quelles bases le ferions-nous? Depuis quel organe de décision? Depuis quelle identité? Quel âge avons-nous pour ceux qui croiseraient notre route ? Tant de questions se bousculent qui demandent une réponse concréte, une décision collective et volontaire d'aller vers une identité terrestre non soumise à des processus arbitraires mais issus de la Sagesse.
Nous nous dirigeons vers ces opportunités que chacun crée dans sa vie d'aujourd'hui, à petits pas. C'est par la persévérance et la Foi que j'avance, et vous? Lila

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François-Noël 08/04/2009 21:40

Lila,  La persévérance je l'ai toujours eu et la Foi , je l'ai de plus en plus.MerciFrançois-N