Le rayon rouge

Publié le par lila

Le rayon rouge est une sorte de cordon ombilical qui relie notre corps à Gaïa et qui relie Gaïa au Centre de la Création Universelle.
Maître Afra régente ce rayon qui nous donne notre identité terrestre, notre sceau particulier pour avoir vécu sur cette planéte.

L'origine de Maître Afra est multiple ; il est né à une période d'importante transition entre deux périodes majeures pour le developpement de la Conscience terrestre.
Il est passé par de nombreuses vies sur Terre, et à chaque fois il a laissé une trace remarquable; pleine d'Abondance (Ganesh), d'Amour et de Joie(Elvis Presley).
Afra est un maître qui enseigne à aimer son corps comme une manifestation magique, une combinaison des Lois Cosmiques et éternelles avec les Lois de la matière et de l'attraction terrestre (mouvement hippi Peace and Love with Spirit and Consciousness)
Il est de couleur bleue mais comme il a vécu sur chaque continent et donc dans des groupes de couleurs différentes, on peut se lier à lui à travers une image qui représente la sagesse la plus ancienne depuis notre point de vue personnel.

L'énergie du rayon rouge donne la sensation d'avoir des fesses plus lourdes, et un harnais sur les hanches, il nous aide à prendre de la force dans les jambes pour rester énergétiquement stables. La forme de ce rayon est un triangle dont la base est posé au sol et qui rayonne depuis l'entre-jambe vers le bas.
Cet ancrage donne un sentiment de pragmatisme, de regarder la vie "en face", sans faux-semblants. Il renforce la capacité de survie et permet d'entrer en harmonie avec la Terre. Lorsque le rayon rouge opère, nous voyons les choses sans voile (la réalité de la Conscience et des Devas, des Fées, des Anges) ou matérialiste (athéisme total et perception du corps comme unique moyen d'existence) tout dépend de l'ouverture de Conscience et d'Amour que nous avons acquis.

C'est à partir de l'ouverture du chakra base que nous canalisons le rayon rouge.
Ouvrir un chakra c'est le faire tourner dans le sens qui lui correspond : vers le bas ou vers le haut, tout dépend. J'en dis assez mais pas tout...

Lorsqu'il agit sous une forme négative (parce que nous-mêmes nous sommes dans une énergie d'attraction du négatif) ce rayon nourrit les comportements d'avidité, d'hyper-conccurence entre les espéces et  entre les individus, de domination des autres par le pouvoir matériel (la force, l'argent, les chantages)
Il est à l'origine de l'idée de superiorité entre les races (j'emploie ce mot avec beaucoup de réserves car cette notion m'est désagréable, je n'aime pas séparer l'humanité avec ce type de notion, mais elles existent dans l'esprit des gens, alors je m'en sers pour expliquer avec précision).
La liaison avec la Terre et sa sensualité est perçue comme un péché dans presque toutes les religions (or le péché c'est ce qui sépare de l'Esprit créateur) le résultat de cette vision des choses est la souffrance : la souffrance de ne plus être proche de l'Esprit et celle de devoir renoncer à la sensualité (les plaisirs terrestres) pour entrer dans le Plan Divin.
Dans ce cas il n'y a pas de liaison entre Gaïa (notre mère terrestre) et l'Esprit de Vie (notre père) et nous sommes privés de famille, d'identité et d'abondance, enfermés dans la misére, l'abandon et la violence.

Il y a un lien direct entre le manque d'acceptation de notre corps et le manque  de respect des autres. Ce n'est pas par hasard que l'Amour du Christ s'est exprimé à travers le partage de la nourriture sanctifiée ; il s'agissait de réconcilier le corps et l'Esprit Créateur Originel par le chemin de l'Amour et du Pardon.
Nous pourrions faire la même chose avant d'entreprendre des relations intimes ; créer un espace d'écoute afin que les sens ne soient plus perçus comme des "obstacles à l'Esprit" mais des moyens d'expression de l'Amour et de la Conscience.
Le bonheur des sens ne se trouve pas nécessairement dans l'exagération, apprendre à maîtriser ses instincts de survie est possible si la combativité n'est plus utilisée pour obtenir des "bons points" et des avantages dans l'esprit des humains, comme cela est le cas lorsqu'ils se comportent comme des rongeurs.
L'homme n'est pas seulement un systéme reproducteur et un systéme digestif avec des griffes psychiques.  On peut envisager que nous sommes des Etres issus de la Connaissance et destinés à révéler une des facettes de cette énorme quantité de lumière. L'Humanité est une boule à facette faite pour briller et ensemencer des espaces vides de Conscience....et chaque individu  fait partie d'un groupe de 12 , qui forme une facette appelée aussi " identité solaire".

L'idéal du rayon rouge est la reconnexion entre l'Esprit Universel et le corps de chaque individu tandis que nous sommes vivants. (l'eveil énergétique)
De nombreuses pratiques de canalisation de l'énergie permettent cette réunion pour obtenir un changement global d'énergie, il faudra que certains soient capables de réaliser cette transcendance pour servir de piliers transitionnels.
La souffrance est l'obstacle à la réalisation car l'Esprit ne reconnaît pas cela en Lui.
Il nous faut abandonner nos habitudes de faire souffrir ou accepter la souffrance pour entrer dans le Paradis, car cette compréhension nous en barre la route.
Le seul sacrifice qui soit demandé est celui de l'Orgueil (qui nous empêche de reconnaître nos erreurs) de la souffrance (car c'est un renoncement à notre Grandeur intérieure et à la Bonté) et à l'Irrespect (renoncement à l'égalité des fonctions conçus par l'Esprit et à la justesse de Sa création)

Le résultat d'une bonne expression de ce rayon est le sentiment de la Dignité en tant qu'être vivant sur Gaïa, et l'état d'Innocence face à l'Esprit créateur. Lila


Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nada 06/08/2011 10:22



Je rejoins plutôt les interrogations de Virginie. Il ne serait pas étonnant que tous les crooners des années 50/60 aient été obligés de pratiquer des techniques bizarres afin de gérer la force
sexuelle, dont la sortie fût la gorge par le chant et le son. Souvent, je me suis demandé si Elvis Presley était un gourou des temps modernes, hypnotisant ses publics involontairement. Idem pour
chaque vedette charismatique, car comment expliquer les transes lors des concerts.


C'était une époque de libération sexuelle.


Mais, je crois que de tels phénomènes sont toujours récupérés afin de bloquer cette force et éviter qu'elle devienne créative d'une civilisation équilibrée. Un groupe créé ces dernières années
appelle cela le virus sexuel : se voler mutuellement l'énergie vitale.


 


Quant au rayon rouge, d'où mon nouveau pseudo de référence, c' est Nada, accompagnée par Constance et Rovena.


Nous ne savons pas grand chose de ce rayon: trop dangereux pour l'équilibre des chakras.



Virginie 27/07/2011 15:33



Merci pour ta réponse très pertinante et pleine de sagesse. Tu as totalement répondu à ma question et cela a approndi mes connaissances .


Bonne continuation Lila



Virginie 25/07/2011 13:28



Bonjour, merci pour ta réponse.


A vrai dire lorsque je parlais de satanisme, je ne faisais pas allusion à une forme de rébellion, ni a une liberté de penser ou d'action. Je pense également qu'à une époque, on m'aurait brûler
vive étant donné mon ouverture d'esprit, mon non comformisme et ma soif de liberté. Je parle de rite sataniste, de magie sexuelle, de pacte etc... La mort d'Elvis n'est pas obscure du tout, il
était totalement toxicomane, profondement depressif et il souffrait d'une grave occlusion intestinale, la prise de "médicaments" ayant totalement détraqué son système digestif. Elvis est mort
d'un arrêt cardiaque dans sa salle de bain(on évitera les détails sordides), sa fille était à la maison et il a été trouvé par sa petite amie de l'époque. Elvis est parti d'une mort violente et
je constate que, comme de nombreux membres de la Golden Years, il a connu une déchéance due à  des choix de vie qui lui appartiennent. L'ombre est nécessaire à l'évolution je ne juge donc
pas les actes d'Elvis, je me demande juste comment un Maître aurait pu participer à des orgies sexuelles ( Encore une fois je ne parle pas des mouvements pour la liberté  ou libération
sexuelle, ni de ses moeurs, ni de son sex appeal et de ses nombreuses conquêtes.) et a des rites dont je ne souhaite pas donner de détail pour des raisons que vous comprendrez certainement. Je
parle de  véritable magie noire. La golden years existe toujours mais sous un autre nom. Plusieurs livres ont été écris à ce sujet. A vrai dire je ne chercherai pas à les lire parce que je
n'ai pas envi d'avoir plus d'informations que celle que j'ai déjà, je recherche autre chose. Cependant, je suis tombée par " hasard" sur un extrait d'un livre de l'un des membres qui peut
maintenant s'exprimer étant donné qu'il y a prescription (des crimes y ont été commis) et il se trouve qu'Elvis Presley était un membre actif de cette "église". Ainsi que Samy D. Junior, Steeve
Mac Queen, Dean martin, Sinatra et j'en passe... Alors que Maître Afra est été Elvis je veux bien mais je me demande bien pourquoi il aurait eu besoin de tremper dans des histoires aussi
salaces... Il y a peut-être une explixation mais ne la connaissant pas, j'avoue que ça me laisse un peu perplexe. Les plus grands channels admettent que parfois certains messages peuvent être
parasités par de fausses informations venant d'autres énergies que celle intialement cannalisées.Je pense donc que cette info pourrait être une mauvaise farce.



lila 27/07/2011 13:50



Pour répondre à la question : pourquoi un maître ferait des trucs aussi transgréssifs, nous pourrions prendre plusieurs autres exemples de grands leaders religieux ou philosophes.


Gandhi, Maître de la Paix, porte-parole du mouvement de l'indépendance de l'Inde et créateur de l'esprit de modernité, d'une passerelle entre la pensée occidentale et la pensée hindouiste est la
cause de nombreuses morts. Il poussait les indiens à se mettre en file pour se prendre des coups afin d'épuiser l'orgueil anglais et saper le moral des soldats qui devaient taper sur des
gens  démunis et sans défense. De nombreuses personnes sont mortes des coups reçus.


Yogananda, maître de la nutrition et de la santé éthérique est mort de pneumonie et de déshydratation. Drôle d'exemple, si l'on tient compte du nombre de gens qui se sont drogués ou sont devenus
anorexiques pour suivre ses conseils de pureté éthérique.


Sai baba, maître de la spontanéîté et de l'enfant intérieur, prônant la liberté a été accusé à juste raison de pédophilie et autres violences sexuelles.


Un Maître n'est pas irréprochable : il symbolise les aspects "toutes les facettes" de son rayon d'expression. Le fait d'exister dans un monde qui estime certaines choses acceptables et d'autres
non, donnent un cadre moral à la société. Ce cadre moral n'est pas la représentation de Dieu, car Dieu est le TOUT manifesté. Ce que l'on peut dire est qu'un maître, en assumant les aspects
sombres de son rayon donne l'exemple de ce qui est "bon" et de ce qui est "mal" ; il permet que nous placions notre propre curseur de morale, il nous permet de dire ce qui est "bien ou mal" pour
nous en relation à ce rayon.


La morale change selon les cultures. En grèce et dans l'Empire romain, les couples s'excitaient en utilisant des mains d'enfants pour les caresser. Et dans notre société si "propre" lorsque
j'étais enfant, c'était encore le cas...les affaires de ce genre on fait la une des journaux. La violence n'épargne pas les Maîtres, qui sont d'abord des exemples de gestion
d'énergie marquée par un théme. Un bon médecin peut manquer d'intuition et rater un diagnostic, les maîtres doivent accepter les différentes faces de l'archétype qu'ils incarnent et
doivent le ramener à la pureté originelle par la transformation. Chacun porte sa croix...jusqu'au jour où toute la violence est purgée et où les choses ne sont plus mal intentionnée ni mal
interprétées.


L'Esprit du mal est une égrégore, c'est une énergie qui regroupe toutes les pensées de violence en une seule "boule" et ceux qui pensent de manière violente se relient à cette énergie pour y
puiser la malveillance et la force de faire souffrir. Naître sur Terre nous relie à cette boule et prier sert à s'en détacher. Un Maître accepte de porter les problèmes des gens
afin qu'ils aient la Force de changer leurs émotions et transforment leurs attachements. Parfois les maîtres prennent trop sur eux et font les choses qu'ils sont censés empêcher et
transformer. Voilà comment ils apprennent qu'elle est leur Limite de rayonnement et "tombent" pour approfondir et élargir leur connaissance de ce rayon.


Pour en revenir à Elvis, le rayon rouge est la représentation de la vie et du sang versé dans la mort. IL a crée la magie avec sa musique, avec sa façon d'être et le fait de devenir une
icône rend n'importe qui dingue, drogué et malade d'orgueil. Les excés sont mauvais. L'équilibre est difficile a tenir pour tous...actuellement Amy Whinehouse et Lady Gaga nous en montrent un
autre exemple. La célébrité est un échange d'énergie à grande échelle. Le choc en retour peut-être bien trop grand par rapport à ce que l'âme du chanteur ou du politique peut intégrer.
L'équilibre est fragile.



Virginie 24/07/2011 11:15



Bonjour, merci pour cet article très intérressant à propos de Maître Afra. Cependant je ne peux m'empêcher d'être perplexe quand à sa "filiation" avec Elvis Presley, celui-dernier faisant parti
d'une loge sataniste très connue, la Golden Years, durant de nombreuses années...Samy Davis junior en était le "grand prêtre". Je pense donc qu'une erreur a pu se glisser dans votre article.


Peace



lila 24/07/2011 18:21



Un Maître est un être qui accepte sa nature divine dans toute ses facettes. On ne peut pas vivre dans la séparation d'avec l'étreté et supporter cette séparation sans en être révolté, blessé, on
ne peut désirer avec toutes les forces dont on est capable changer les choses.


A l'époque où Elvis Presley a vécu je me serais certainement fait traitée de sorcière parce que je suis plus libre que la majorité des gens. Le puritanisme ultra conservateur dans lequel
l'Amérique était plongée ne pouvait pas expliquer le besoin de faire alliance avec l'énergie naturelle de la Terre sans y mettre une touche de Satanisme. Ce que je sais, en revanche c'est
l'impact extremement positif que cette personne exprime (c'est vrai qu'il ne mettait pas de slip lorsqu'il chantait et se trémoussait...d'où son surnom de "pelvis", aujourd'hui on le nommerait "
le penis"!) mais tout ce qui reste de lui est une image relativement positive étant donné l'ultra-idolatrerie dont il est l'icône. Les oeuvres auxquelles il a participé sont marquées par une
vitalité et une spontanéîté enfantine très pure, malgré la séduction qu'on lui attribue. La pureté n'est pas restée et il est mort de manière très étrange, tout le monde doit payer un prix
pour la célébrité.