Les trois foyers de perception.

Publié le par lila

Chacun ne perçoit pas l'énergie par les mêmes sens.

Les gens qui travaillent avec leur corps, avec la Nature, en relation avec le corps des autres (infirmiers, masseurs) développent leurs sens énergétiques "inférieurs" : c'est-à-dire l'énergie qui est émise directement par la vitalité du corps. On perçoit cette énergie par les mains et par la proximité en partageant le même espace, depuis le corps.
En écoutant l'impression générale que l'on reçoit de son propre corps lorsqu'il est en présence de quelqu'un, on peut percevoir la capacité vitale, la circulation du sang dans les membres, la capacité memorielle (le taux de stockage des informations dans le cerveau se fait-il bien, est-il lent ou rapide, large ou étroit).

Le foyer cardiaque (au milieu de la poitrine) permet de capter l'énergie d'Amour émise par les gens ou les animaux. On capte en émettant un rayonnement et en recevant un "dessin énergétique" en retour. Si l'énergie reçue vient du même foyer, alors on se sent en confiance. Lorsque l'énergie  que l'on reçoit en retour est déviante, piquante ou zebrante, elle permet de se faire une idée de la personnalité, des habitudes et du mode de vie global de la personne en face de soi.
Les conflits et la colère donnent des dessins ressemblant aux porcs-épic autour des membres supérieurs (les bras, le tronc)
La rancune, l'amertume donnent des caillous arrondis sur le tronc, plus ils descendent vers le bas plus la personne est malade depuis longtemps.
La colère est une zébrure qui s'excerce sur les autres ou sur soi-même (pour les gens qui se taisent au lieu de parler). Plus elle est ancienne, plus elle se place sur les organes de la digestion.
Plus elle est intense et plus elle crée des tensions (hypertension artérielle) et des dysfonctionnements (thyroïde).

Le troisième foyer de perception est le chakra coronal (au-dessus de la tête) qui permet de définir d'où vient l'Etre en face ou en communication avec nous.
C'est avec ce chakra que nous communiquons avec les Maîtres.
Il permet de capter et définir à quoi nous avons affaire :
énergie féminine, masculine, de quel secteur de l'espace, du temps et de quel niveau de fréquence il s'agit. 
C'est le foyer de l'émission et de la reception d'informations spirituelles : d'où l'on vient, pourquoi on est venu, avec qui on est sensé travailler.

Trois foyers, pour définir des énergies de fréquences différentes et variables en intensité et en spectre.
Dans ces perceptions il n'y a pas nécessairement de prévisions mais plutôt des analyses de données qui ne se font pas par la raison et l'intellect mais par la compréhension innée et la lecture de l'énergie sans passer par des critéres intellectuels.
Chaque foyer est symbolisé par une mandorle (pour la tête), un rayonnement (pour le chakra cardiaque) et un manteau (pour définir l'aura de perception globale).
Partager le Manteau d'un maître, c'est donc entrer dans son aura suffisamment près pour ressentir sa puissance et sa sagesse, au titre de disciple (l'équivalent d'apprenti pour un compagnon). Lila

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article