Intouchables

Publié le par lila

Nous sommes toujours l'intouchable de ceux qui se croient supèrieurs dans leur mode de vie.
Il est facile de critiquer certains pays où la conscience énergétique est développée et n'entreprend des relations qu'avec des égaux énergétiquement. Mais chacun fait du racisme énergétique avec ceux qui n'ont pas les mêmes codes que lui.

Par exemple, les gens des quartiers reconnaissent ceux qui ne sont pas issus de leur milieu, et ceux qui vivent dans les plus hautes strates ont eux aussi leurs codes pour créer des sous-groupes.
Le but est "d'appartenir" à une famille, à un mode de vie et de le revendiquer sous une forme ou une autre.
Sous la forme du vocabulaire, de la manière de prononcer les mots, de se vêtir ou de se rencontrer. Ce sont parfois des petits détails anodins qui vous remettent dans la case de l'intouchable. Une pensée trop libre ou trop stricte, un geste, une habitude.  
     

Celui qui a l'apparence et les codes du milieu dans lequel il veut évoluer, sera bien accueilli, tandis que celui qui n'est pas en phase avec ces codes -riche ou pauvre- il sera rejeté. L'être humain est d'abord un animal énergétique qui reniffle chez l'autre, d'un seul coup d'oeil, le potentiel de compatibilité avec le milieu.

Accepter les gens ou pas sur les apparences énergétiques ne prend pas en compte la capacité innée d'adaptation et de flexibilité dont les individus sont capables. C'est également nier la capacité d'empathie, qui est une preuve d'intelligence et d'ouverture.

Est-ce à dire qu'il faut accepter "tout le monde", non.
Il faut écouter son ressenti et vérifier si la personne que l'on rencontre est positive ou non pour notre vie. Mais ce ressenti ne doit pas se baser sur la forme des chaussures ou la longueur des cheveux! Et encore moins sur la marque du vétement.
Il existe des gens riches de coeur et des gens pauvres en créativité en en idéaux dans tout les milieux, s'en tenir aux étiquettes, c'est passer à côté de l'essentiel et du véritable échange. Lila

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nathalie1962 26/03/2009 19:49

Bonsoir, je ne connais pas du tout ce concept de conscience énergétique, mais je suis d'accord avec l'ensemble de l'article. Pour être accepté, quel que soit le milieu, il faut adhérer à ses codes. Bonne soirée A bientôt

François 12/03/2009 21:50

Lila,Ton texte ma fait vibrer vis à vis de mon ressentie, souvent la peur de l'autre ou tout du moins l'impression que l'inconnu va nous pervertir est fausse.Je m'explique souvent celui qui semble le plus en non en adéquation avec nous même est la personne que nous devons au contraire aider, aider sur le plan spirituel, sur le plan énergétique tout cela afin de lui permettre d'être ensemble sur le chemin de la lumiére.Il faut ouvrir son coeur, même si parfois nous sommes blesser par notre ouverture.Voilà mon point de vue AmitiésFrançois C.

lila 13/03/2009 13:42



Chacun a sa voie, et aider c'est souvent imposer son mode de fonctionnement ou sa façon personnelle de voir les choses.
Alors ce que font les Anges, c'est de se montrer disponibles lorsque quelqu'un est en difficulté devant eux (histoire du samaritain) Evidemment ça n'est pas prudent, mais c'est une forme de
reconnaissance de la dignité de l'autre, c'est une forme de reconnaissance de nos propres talents et aussi un moyen d'égalité entre les gens. Merci François pour ton commentaire. Lila