Lorsque la vérité parle

Publié le par lila

Lorsque la vérité parle elle est la même partout.
Chaque peuple a su exprimer au moins une fois la découverte de l'Inconnu du "dedans" qui crée le "dehors", le visible.
Si nous sommes aigris, alors, toutes les belles choses ont un goût de cendre, aucune parole ne donne de réconfort, et la réussite est perçue comme un échec.
Mais si l'on garde au fond du coeur l'espérance et la Foi, le sérieux dans la discipline de Soi, alors il n'est pas difficile de laisser les fâcheux. 
Dans ma vie j'ai dû affronter des tempêtes, des douleurs et de grandes visions d'extases aussi....(sans drogues! )
Ce que les gens croient ne m'interressent pas, mais leurs potentiels m'enchantent, la vie des gens est si lisible, si facile à décrire que tout est motif à voir la plus grande justice même dans les apparents obstacles.

Toutes les vies sont construites sur un schéma qui va d'un point d'entrée vers un point de sortie.
Le point d'entrée ce n'est pas la naissance ce sont les conditions dans lesquelles celle-ci à lieu qui détermine la première leçon. Par exemple : un orphelin doit construire une famille. Ce sera d'autant plus difficile qu'il se sentira incomplet et inexpérimenté pour le faire. Du rien au tout. Ou du Tout au rien.
Et les changements radicaux dans la vie des gens procédent de la même perception : c'est un changement de leçon.
Par exemple : nous vivions tous dans un monde où le travail était abondant....et maintenant il ne l'est plus.
Comme le travail conditionne les échanges sociaux et la vie personnelle, alors lorsque le travail manque, il n'y a plus de relation sociale d'échange, ni d'argent dans les familles qui perdent leur travail, et cela influence aussi la construction des couples ou l'établissement des familles.


Tant que le travail est plus important que l'échange, que la vie sociale entre les gens, alors il se créera des strates (des castes?) entre les gens qui ont accés au travail et les autres.
Et aussi, tant que le travail est le pilier de la vie intime, des horaires dont un individu dispose, des lieux qu'il peut fréquenter, des gens auquel il peut parler, alors il n'y a pas de véritable égalité.

Le monde devra retrouver le sens du mot abondance. Abondance c'est lorsque les choses ne manquent pas...et puisque l'amour est à la base de toute abondance, et qu'il passe en dernier dans les relations sociales, alors on peut penser que nous n'avons pas appris la leçon donnée depuis déjà des millénaires...c'est celle-là que l'on va devoir apprendre de gré ou de guerre lasse.

Accepter de communiquer avec les autres sur des bases non-professionnelles, apprendre à écouter ce qui n'est pas habituel, apprendre à expérimenter le point de vue de l'autre....Françoise, ma fan sur ce blog, est désespèrée parce qu'elle n'y arrive pas...toute une histoire de regrets, d'amertume la bloque définitivement sur le "non" , j'appelle ça le "grognonisme", bougonner, s'entêter et surtout ne jamais prendre en compte l'émerveillement, de peur de voir son coeur s'enflammer de nouveau pour la vie!

Pour ceux qui ne souffrent pas de "grognonite aigüe", vous pouvez toujours vous delecter de textes anciens et de belles images ici : http://originespirituelle.blogspace.fr/

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lila 08/03/2009 12:22

Moi aussi, je trouve que tu as eu raison de créer ton blog Valou, tes textes sont bien explicatifs et ils donnent une vision juste de ce que l'on ressent lorsque les sens subtils fonctionnent bien.Je suis certaine qu'avec les blogs que j'essaye de rassembler nous donnerons une vision claire et simple, contemporaine de ce que représente la vie d'un être humain sur Terre. Et j'ai la certitude que ce travail communautaire -chacun à sa manière  et en toute autonomie- donnera à réflechir à ceux qui ont besoin de prendre des décisions. Mes prochains textes et mon livre sera une petite pierre de plus à ce panorama pour le futur. En attendant, n'aies pas de complexes à être ce que tu es, tu fais cette présentation merveilleusement. Lila

valou25 08/03/2009 10:20

bonjour lilaoui tu as bien raison. Pour ma part, je ressents l'âme des gens et leur côté positif on va dire mais avant de le mettre en pratique quel boulot... les gens aujourdhui sont dans une phase de non communication ou pour du superflus ils ont perdu les bases de la vie et le chemin d'accession au coeur... Pourtant l'amour construit et la haine détruit alors que dire de plus sinon continuons dans le droit chemin de l'amour c'est le plus beau et le plus fort, les bougeons arriverons peut être à suivre ce chemin, par envie d'essayer autre chose, il est inutile d'essayer d'y laisser des plumes nous ouvrons le chemin après c'est à eux de voir...bisous et bon courage valou25