L'utopie

Publié le par lila

L'utopie est l'acte de donner de sa Foi à quelque chose qui n'est pas encore réel, et qui existe dans l'Idéal.
Evidemment, il s'agit de posséder une énergie capable de s'étendre au delà de notre propre vision personnelle du bien-être.

Tant que les personnes se sentent bien dans une société sans imagination, sans grandeur d'âme et finalement sans rêves qui dépassent les besoins de sécurité, alors l'utopie semble une perte de temps.

Néanmoins, c'est en rêvant et en donnant de la force aux choses qui n'étaient pas encore possibles que nous en sommes arrivés à créer la grande muraille de Chine, les Pyramides, la Tour Eiffel, les Droits de l'homme et du Citoyen, l'ONU, le Droit du travail (eh oui!) et....les voyages dans l'espace ou sous les mers.

Lorsque l'on parlait de ces possibilités, ce n'étaient que des utopies, et ceux qui les projettaient sur la toile du psychisme étaient perçus comme de grands rêveurs inutiles....jusqu'au jour où l'intelligence collective s'était suffisamment developpée pour que ces créations psychiques "descendent dans la matière" et soient reçues par des imaginaires de techniciens, qui se sont appliqués à les rendre réelles.

Lorsque Martin Luther King a fait son rêve de retrouver sa dignité, imaginait-il que ce serait Barack Obama, Will Smith ou Oprah  qui le réaliserait à ce degré-là?

Lorsque Léonard de Vinci se promenait dans les couloirs du Temps, il essayait de deviner comment nous serions, des siécles après son existence....et nous l'admirons toujours pour sa claire voyance....

Il y a un avenir à cette société, même si la majorité des gens ne voit que le pain qui augmente....les années avant la Révolution française étaient aussi des années de mécontentement, de disette et d'amertume.....avant l'heure, rien n'annonce la tempête si ce n'est le Silence.

Ce qui est très étonnant, pour moi en ces temps de fermetures d'entreprises, de sur-endettements et de financements des banques par les états, c'est le grand silence, et la continuité des routines et des annonces publicitaires, comme si de rien n'était.
Cela attire mon attention, me préoccupe ; serait-ce le froid de l'hiver, la peur terrorrisante du lendemain, le fatalisme ou l'inconscience qui rend les gens si dociles?

Ou alors...ou alors!!! Nous sommes bien nombreux à reconnaître qu'il est temps de tourner une page de sur-consommation et d'arriver à une pause de cette frénésie de "toujours plus, toujours plus vite". Et, dans ce cas, mon utopie n'en est pas une, c'est une réalité en train de naître, de se façonner pour entrer dans le monde de la plus belle des façons....sans cris, mais au diapason de l'Univers.  Lila

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lila 07/03/2009 21:45

Mon père s'est suicidé, ma mère est prof, alors la gréve je devrais applaudir des 2 mains....sauf que les grévistes sont souvent des gens qui ont DEJA du travail....ce n'est pas mon cas! lila

Nico 06/03/2009 21:14

Je trouve révoltant de dire que faire la grève, c'est ne rien faire! Je t'invite Lila à le dire aux travailleurs de Guadeloupe. N'ont-il rien optenu ? Je ne pourrait décrire tout ce qu'ils ont réussi à conquérir car il me faudrait plusieurs page. Les médias s'attardent sur les 200€ pour les plus bas salaires. renseignez vous et vous serez surprise.
De plus, vous repprochez à certaines personnes de voir les choses négativement aujourd'hui. Je vous invite à discuter avec les salariés de chez Renault qui ont été témoins des pressions psychologiques et du harcèlement dont ont été victimes des salariés de cette entreprise et qui ont mis fin à l'heure jour.
Soyez prudente lorsque vous affirmez des choses !

Turyatita 21/02/2009 15:27

salut lila. c'est pas la photo que je préfère. A Auray j'y suis resté une semaine cet été. Cest la Bretagne...Tu as lu "dialogues avec l'ange ?"

lila 25/02/2009 16:51



J'ai lu, oui, et j'ai bien aimé le vivre, ce dialogue.
Ce livre m'a inspiré aussi pour écrire mon blog et pour me lancer dans l'aventure de l'écriture.
Bientôt, toutes mes expériences seront accessibles, j'ai regroupé les expériences mystiques qui ont marqué ma vie personnelle dans un essai auto-biographique. Rien qui montre ma vie comme être
humain, mais plutôt une certaine approche de La Vie à travers la vie d'un esprit humain.
L'objectif  est de montrer comment l'Esprit agit à travers les circonstances de notre vie, et comment on peut faire une lecture spirituelle et responsable de sa propre vie, en utilisant les
points-clés qui existent dans notre existence humaine.

C'est une sorte de manuel de notre Gps interne, afin que les gens qui sont en recherche aient les outils psychiques pour reconnaître leurs propres talents et les erreurs à ne plus faire, sans
donner de leçon, en exposant mon exemple et ses conséquences. 

J'aime bien ton univers, il est assez coloré, et pacifique, j'apprécie que tu vienne visiter mes pages web, merci! Lila



Anne-Marie Neumann 18/02/2009 16:47

Bien sûr que je suis d'accord Lila avec ton récit. C'est vrai que ces 60 dernières années, tout est allé trop vite pour l'être humain qui n'a pas vu venir tout ce modernisme . Sorti des deux guerres il a fallu reconstruire, mais avant ces deux guerres la vie aussi était difficile, il y a toujours eu des nantis des non-nantis. Mais dans les deux cas il y a eu des gens positifs et des défaitistes. Donc de nos jours avec toute cette tecknologie , l'homme en a pris plein la figure , se croyant ceci, cela plus fort que tel où tel pays et voilà où on en est de nos jours. Paf !!! dans le mur. Mais justement c'est là que nous les positifs devont tout faire pour entrainer les autres à être heureux dans leur état. Tant qu'il reste de la vie , c'est bien car la vie est ce qu'il y a de plus précieux. Moi toujours toujours toujours, je me dis allez ma belle si tu était à telle où tel endroit isolée de tout que ferait-tu? He bien c'est là qu'il faut se bouger les fesses! Dans les pays civilisés nous avons tojours tout eu à notre portée bien sûr  toutes catégories de vie sociale plus où moins difficile. Tournons-nous vers la nature et observons; les animaux s'en sortent toujours dans la mesure du possible. Trouvons des alternatives et cessons de pleurer sur soi. Regardez quand nous voyions des gens qui ont tout perdu écoutez leurs paroles ! Peu disent je suis en vie merci mon Dieu. C'est plutot j'ai tout perdu il reste plus rien c sur c dur mais haut les coeurs. Tout ce qui arrive est aussi pour nous montrer que nous devons changer vers le meilleur, l'entre-aide la convivialité. Bon je m'arrête là car alors je ne saurai plus m'arreter. Je vous embrasse.Paix Amour et Lumière sur tousAnne-Marie N "luminence51" 

lila 18/02/2009 15:59

Je suis heureuse de répondre aux commentaires qui ne cherchent pas à mettre en scéne l'étroitesse d'esprit. Je ne crois pas qu'un blog soit comme un forum, d'ailleurs pour l'instant le forum de Fleur de Lotus est resté inutilisé, justement par manque de compatibilité entre mes attentes personnelles ...et.... oui, j'ai un avis et même j'ai une vie à l'extérieur du blog, c'est un fait....je n'ai pas de femme de ménage, trois enfants dont un de 2 ans et demi et...d'ici peu j'aurais mis en ligne mon premier essai illustrant mon cheminement initiatique... Le blog est une main tendue, dois-je pour autant restée accrochée  à lire que au fond, au bout du compte vous n'avez pas le courage de croire au changement....et c'est clair qu'en lisant vos commentaires fatalistes et égocentriques on finirait par croire (et moi aussi?) que le monde est bon pour la casse : ben ça tombe bien, c'est ce qui se produit! Oooooh !
Le monde il est cassé? Et qu'est-ce que vous allez faire alors? La gréve! C'est intelligent, comme réponse, ça va dans le sens du progrés, hein? Puisqu'il n'y a rien à faire, ne faisons rien! Bravo!!
Soeur Emmanuelle, Coluche, l'Abbé Pierre  et tous ceux qui s'efforcent de voir les choses positivement seraient vraiment fiers de vous!  Les fatalistes grognons au pouvoir...pour que rien ne change et que tout reste comme "avant". Que voulez-vous aucune discussion n'est possible si l'on n'essaye pas de se projeter dans le positif...achetez vos places pour l'au-delà, mais je vous préviens les gens fatalistes restent dans le même état émotionnel ...et ils sont piègés jusqu'à ce que l'en-vie de vivre leur revienne, ça peut prendre trèèèès longtemps!A part ça, quel est votre projet pour les 5 prochaines années?Vous n'avez pas besoin d'avoir des jambes ou de la mobilité, juste un coeur sensible et capable d'émerveillement, ça suffira. A plus! lila