La Confiance

Publié le par lila

 

 

C'est un sentiment de structure intérieure, d'ordre, une direction verticale qui rassure sur notre valeur, sur notre droit d'être vivant, sur notre capacité à donner quelque chose de valable à la Vie, en remerciement de tout ce que nous recevons de positif. La confiance se ressent en plusieurs endroits du corps.

 

1) La confiance  située dans la tête, c'est la Foi en l'avenir.

Elle donne un ressenti d'ouverture du front et de "percevoir" entre les deux sourcils. Elle permet de concevoir de nouvelles idées, de sentir un enthousiasme pour les choses "à venir" et qui ne sont pas encore imaginées techniquement mais qui sont encore en suspension dans l'esprit humain.

 

2) La Confiance située dans la poitrine : c'est le début de l'ouverture du cœur

C'est un sentiment d'ouverture à ce qui n'est pas "moi", mais qui est "comme moi", c'est l'acceptation de la Fraternité entre les êtres qui partagent des valeurs communes. Cela ne signifie pas que tout soit acceptable, mais que l'ouverture doit amener au dialogue, à la compréhension mutuelle en passant par le chemin de la tolérance ou de l'indifférence, lorsque les passerelles sont trop difficiles à établir. La Confiance donne plus d'énergie au résultat positif des échanges et des métissages et permet "d'oser" avec spontaneité.

 

3) La confiance située dans les reins : la confiance en "moi".

Cette confiance est celle qui nous a fait apprendre à marcher, à faire du vélo ou toute autre activité qui nous semblait impossible....tant que nous n'avions pas puisé dans cette réserve d'énergie particulière. Ce sentiment d'auto-appartenance, d'appropriation de notre corps, de notre vie ressemble à un port d'attache. Nous ressentons notre existence et nos forces sans effort.

 

4) la confiance située dans les chevilles : exprime le lien entre notre subconscient (où se logent les peurs) et notre quotidien (notre action)

Avoir confiance dans sa façon de "faire marcher sa parole" c'est reconnaître ses vraies valeurs et savoir que nous pouvons les exprimer sans peur de nous trahir nous-mêmes durant l'action. Lorsque nous mettons notre attention dans nos chevilles nous ressentons notre existence concrètement et donnons de la valeur à l'énergie terrestre qui nous rend apte et qui nous donne son soutien.

 

Relier la Confiance en la Vie, avec celle que nous avons dans l'aspect concret de la Réalité :

 

De la plante des pieds jusqu'au sommet du crâne nous sommes traversés par une colonne de lumière, mais nous ne la sentons pas car nous n'y prêtons aucune attention.

Imaginons que vous saisissiez une rambarde d'escalier pour vous aider à grimper : comment vous sentez-vous lorsque vous la saisissez? Rassuré, sécurisé, n'est-ce pas? Vous ne craignez plus de tomber.

 

Et bien, gardez cette impression et transposez-la sur votre colonne vertébrale.

Imaginez qu'une main sorte de votre dos (environ entre les omoplates) et saisisse ce tuteur, ce bâton de pèlerin capable de vous remettre d'aplomb intérieurement, plus solide, structuré et ordonné. Prenez conscience de cette rambarde intérieure.

La sensation est une plus grande clarté d'esprit, un renforcement intérieur et de stabilisation de notre valeur personnelle. Nous nous sentons "capable"....n'est-ce pas un exemple d'auto-acceptation et de libération intérieure? I

Cet exercice est issu de mes propres expériences, s'il ne vous convient pas, oser créer le vôtre, trouvez l'image que vous associerez sans difficulté au "soutien intérieur". C'est en pratiquant, en créant, en imaginant que l'on se sent vivant. Lila

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article