La voix du ventre

Publié le par lila

Il y a de nombreuses étapes à parcourir avant de trouver la Paix, parce que nous n'avons jamais su à quoi elle ressemblait.
Je suis née en 1970, en France, donc je devrais reconnaître que je n'ai pas connu -dans mon quotidien- l'état de guerre.
Mais en réalité, j'ai vécu dans les tensions internationales depuis que je suis sur Terre.
C'est étonnant de reconnaître que malgré toute la puissance de détermination dont tant d'âmes de bonne volonté font preuve au quotidien pour créer des axes de Paix, des axes de partage équitable, des axes de communication entre les peuples; qu'avec le nombre croissant de gens engagés dans le bien-être des peuples, d'organisations mondiales crées pour superviser et solidifier les valeurs de la Paix, qu'avec toutes ces vagues d'Amour que nous pouvons ressentir individuellement ou collectivement lors de grandes communions, de grandes victoires sur l'Impossible, nous ne pouvons pas encore dire que nous savons à quoi ressemble une Terre sans éclats de bombes, sans vociférations, sans révoltes justifiées ou non.
Sur une si petite planéte, sur le seul vaisseau de l'espace qui nous porte depuis des millénaires, nous n'avons pas encore découvert le son qui sort du Silence issu de la Paix mondiale.

Je suis une idéaliste pour certains qui n'ont pas compris que l'avenir n'existe que pour ceux qui sont suffisamment fous pour y croire.
L'Avenir n'est qu'une projection imaginaire, tant que nous ne le vivons pas comme un temps-présent.
Et nous laissons à quelques avaricieux de l'âme, à quelques malfaiteurs sournois les droits de disposer de l'avenir de tous les autres ; au nom de leur richesse acquise, et de notre pauvreté certaine.
Dans mon pays, la faim gronde depuis quelques années déjà. Et pourtant je vis dans un pays riche, où l'eau est précieuse mais abondante.
Les logements ne sont pas distribués selon les vrais besoins, tant de maisons sont abandonnées et s'étiolent doucement tandis que l'hiver approche et que des familles sont dépossédées au nom du profit de quelques uns.
Je suis issue d'une classe médiane, privilégiée puisque j'ai  eu accés à l'éducation mixte et métissée, aux voyages qui forment la jeunesse à la Tolérance....mais tous mes acquis seront perdus pour les générations qui naissent aujourd'hui. De l'éducation ils ne voient que les "bases", du métissage, ils ne voient que l'inconvénient du partage, de la Tolérance ils font un sujet de cynisme.

Je vois bien  pourtant que mes valeurs se déploient à travers le monde sous de nouvelles actions, moins idéalistes et plus pragmatiques. Et ce n'est pas la disparition des liquidités bancaires qui sera la cause de l'effondrement de la Foi, de la confiance et de notre estime pour l'action juste.
Il n'est pas question de réduire notre vie à l'argent.
Que ces êtres mesquins se le tiennent pour dit : le monde est plus libre que vous ne le pensez; la Vie ne se réduit pas à l'argent que vous gagnez . Il existe sur cette Terre, des résistants que vous-mêmes avez crées, en nous laissant pour morts, en nous fermant des portes, en nous laissant croire que la Liberté n'est qu'une illusion vous avez renforcer notre détermination, notre résistance aux affronts et nous sommes devenus si maléables en apparences, si soumis....pour mieux vous approchez, et vous renversez. Nous avons appris que la guerre et la compétition sont des leurres pour mieux diviser et nous soumettre collectivement à des oppositions factices. Nous savons reconnaître vos longues dents même lorsque vous ne souriez pas et que vous prenez cet air compatissant de ceux qui sont tellement désolés des mauvaises nouvelles qu'ils doivent nous annoncer....
Nous vous reconnaissons à vos discours sans coeur ni raison, où les statistiques ne veulent rien dire, où le sens de la dignité et de la Vie disparaît sous des chiffres bidon.
Vous ne nous effrayez pas, avec vos costumes noirs de circonstances....vous vous les êtes préparées depuis si longtemps ces circonstances financières, que nous ne sommes pas surpris....nous avons eu le temps d'apprendre le sens profond des mots "simplicité", "bonheur" et  "joie."...tandis que vous chercherez votre porte-monnaie pour vous valorisez, vous le trouverez à sa place : entre le monde extérieur et votre coeur! Et nous rirons nous aussi, de vous voir si démunis des véritables valeurs!

Qu'on se le dise ; l'Or c'est la lumière du Printemps ou de l'Automne, l'argenté c'est la couleur de la réceptivité de la Lune.
Il y a tant à faire, tant à créer, tant à rêver que nous ne laisserons pas vos costumes noirs nous enterrer.
La Paix est un état d'esprit entreprenant et novateur : la Paix n'est pas le marquage, le tatouage la mise aux normes des peuples et des Nations.
La Paix est un champ d'investigation, de sensations et un moyen de créer des richesses positives et utiles.
Que la lumière soit et que les Hommes de paix sortent de l'Ombre.  Lila

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article