Dimensions et Polarités

Publié le par lila

Un théme souvent abordé dans les cercles de la "Nouvelle Ere" est le mot "polarités".
J'ai mis du temps à définir ce que cela signifiait concrétement.
Je pouvais évidemment me faire une idée avec le concept de l'électricté : un pôle positif et un pôle négatif, qui communique entre eux et font passer un courant, à partir duquel d'autres informations sont transmises.
Mais ça ne m'expliquait pas comment -en tant qu'être humain- ce systéme s'appliquait à moi et à mes fonctionnements. Globalement on me disait la Terre est le pôle négatif, l'Esprit est le pôle positif.
Il ne me semblait pas simple de m'envisager sous la forme d'un corps sombre et d'un esprit lumineux!

Alors, voilà comment j'ai résolu l'affaire et comment je me l'explique.
On peut être reconnu professionnellement ou socialement et pourtant se sentir à part, isolé parce que notre être profond n'est pas "vu".
On peut être riche d'argent et se sentir bête et sans interêt au point de s'autodétruire tandis que des gens démunis feront des miracles de créativité avec peu de chose et se sentiront heureux du peu qu'ils ont.
On peut être beau, valide et se sentir laid et handicapé, tandis que d'autres qui sont moins chanceux vont se montrer tenaces et persévérants, forts et compétents.
Qu'est-ce qui permet à un individu, à une plante, un animal, de se montrer vaillant et adaptable? Son enthousiasme pour la Vie, la valeur qu'il se donne à lui-même, sa Foi  en son avenir en quelque sorte.
D'où provient cette Foi? C'est la question que je me suis posée.

Lorsque l'on décide d'exister il y a une conscience de Soi qui se développe et que Descartes à décrit par cette phrase : Je pense donc "Je Suis".
Quand un être atteint à une certaine connaissance de sa véritable Nature, de sa Fonction dans le microcosme ou dans le macrocosme, il se sent utile, il a une "vision" de ce qu'il peut apporter au fonctionnement de l'ensemble et trouve sa niche écologique en quelque sorte, à partir de laquelle il va se développer.
Cette niche écologique s'appelle "Passion" pour les chrétiens.
Mais n'importe quel individu vivant peut la découvrir en lui.
On peut être passionné de sport, d'Arts, d'architecture, de plantes,de technique, etc ....
Et la différence entre une polarité positive et négative sera l'utilisation et la reconnaissance que l'on trouvera à exercer sa Passion.

Lorsque l'on fait ou est quelque chose par convention, par obligation, ou par habitude le "Je suis" ne s'exprime pas de manière spontanée et heureuse. On peut être reconnu socialement, financièrement, amicalement, familialement etcetera, mais ne pas se "sentir vivant" et complet. C'est la polarité "négative". On fait ou  l'on est par le "moins" en Soi.

Alors que lorsque l'on est en accord entre ses véritables instincts, ses vrais interêts du coeur, on peut s'investir sans peur, avec spontanéité et maîtrise. Le but ne sera pas de réussir pour être meilleur que "les autres", mais de réussir, pour le plaisir de faire mieux et de donner une nouvelle possibilité, une nouvelle technique, une autre voie à ce que l'on aime. C'est ainsi que j'interpréte la polarité "positive", parce que l'Esprit de service passe par l'expression de sa personnalité et de ses propres talents.

Entre ces deux polarités, il y a une zone neutre. Un point zéro.
C'est de ce point de non retour que nous nous approchons collectivement car de plus en plus d'individus donnent de l'importance à ce qu'ils désirent profondément et passent outre les anciennes conventions sociales, politiques, sexuelles, morales, religieuses etcetera....
Depuis les soixantes dernières années tous les peuples ont eu l'opportunité de rompre avec leurs habitudes. Ce sont souvent des traumatismes douloureux qui permettent de revoir nos façons de vivre et de nous approprier le sens de notre vie pour exister et pas simplement survivre.
Actuellement nous voyions cohabiter les deux compréhensions : dominer pour survivre, prendre et faire la guerre physiquement ou économiquement, ou bien entreprendre en cohabitant avec ceux qui ont d'autres façons de vivre, faire du marché équitable, visiter sans abîmer ni détruire, préserver et penser au Bien-être de toutes les éspèces en bonne interdépendance.

Les signes concrets sont visibles dans tous les domaines.
Le fait que la majorité des pays reconnaissent (depuis peu et hélas pas encore tous) l'existence de l'ONU et des Droits de l'Homme.
(Je n'ai pas dit que tout est parfait, mais c'est tout de même mieux qu'il y a plusieurs décades). Le fait que de grands pays puissent désormais s'opposer dans des compétitions sportives plutôt qu'en se faisant la guerre. Que les communications se fassent entre tous les continents avec de plus en plus de facilité. Que les pays qui jusqu'à présent s'étaient trouvés en marge politiquement ou économiquement puisse progressivement et sans tensions militaires trouver leur place au sein de la communauté des Nations sont d'encourageantes preuves que nous amorçons un tournant vers la polarité positive d'un point de vue mondial.
Le tourisme, le sport, les supports artistiques et les compétences techniques ont permi de connecter entre elles les différentes parties du monde.
Il reste de nombreux ponts de compréhension à construire, de nombreux compromis et de nouvelles façons de communiquer à inventer, la Vie ne nous en laisse pas le choix, en fait. Mais il est clair que nous allons vers un renouveau dans la conception de la fonction de l'Humanité sur Terre et dans l'Espace. Nous devrons mettre en oeuvre nos meilleures compétences en commun afin de trouver les voies d'existence qui apporteront le Bien-Etre à chacun, c'est-à-dire à tous les "niveaux dimensionnels ".
Partant du principe qu'un être vivant est porteur de richesses, il n'est pas un être qui ne puisse être utile à l'ensemble, à condition que l'on reconnaisse les talents dont il est porteur et la fonction qu'il occupe pour l'existence cohérente du groupe. Cette compréhension demande de l'ouverture pour qu' un esprit d'équipe se crée véritablement au sein de l'Humanité.
Cela doit commencer au niveau local, en donnant une reconnaissance des talents de chacun, en limitant les pouvoirs qui ne correspondent pas à la fonction réelle afin de permettre une valorisation de l'interdépendance des pouvoirs. Par de nouvelles approches de ce que nous appelons la Réalité, par des moyens différents d'enseigner, par une plus grande place au mieux-être plutôt qu'à des moyens de survie.

De nombreux défis se profilent car les disparités existent.
Elles ne doivent pas nous opposer et nous rendre envieux les uns des autres, mais fiers de nos propres acquis.
Tous les êtres n'aspirent pas à vivre selon les normes du monde technologique, selon le mode de la sur-consommation.
Il est nécessaire d'apprendre à regarder et écouter les peuples pour entendre leurs véritables besoins et leur donner la fonction au sein de l'ensemble qui leur correspondra. Naître dans un pays ne fait pas de vous quelqu'un qui appartient à cette identité. Il est probable que dans les prochaines années les gens aillent vivre là où le mode de vie leur correspond mieux.  Et n'allez pas croire que les pays qui s'autoproclament "riches" parce que leur mode de vie est dominant (pour ne pas dire dominateur) soient nécessairement les plus enviés.
C'est le cas uniquement parce que dans un monde où la réussite s'appelle argent et pouvoir, ceux qui résonnent avec ces notions veulent y aller pour avoir un petit morceau de chance. Mais, de plus en plus la chance s'appelera "eau propre" "air respirable", mode de vie tolérant et créatif, temps pour le mieux-être!
Dans ces nouvelles notions, les beaux pays ne sont pas encore des pays developpés mais des pays qui ont trouvé un compromis entre identité traditionnelle et mode de vie contemporain.
Il y a de la place pour de belles découvertes pour celui qui a des yeux pour voir loin, et des oreilles pour reconnaître la beauté du Silence.
Je suis certaine que vous trouverez votre place, et que vous passerez du mode négatif au mode positif, si ce n'est pas encore
fait! Lila





Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

web design company 28/05/2014 11:07

The comparison against the different dimensions and polarities of the Earth was an important piece of information. You have added a nice description about the various aspects related to it. Thanks for offering such a knowledgeable update about this phenomenon.

mages 27/09/2008 09:28

bonjour,c'est bien vrais se passage entre faire par obligation ou 'faire' avec passion et Amour.  c'est déjà un grand pas de conscience d'aller de l'un à l'autre  et c'est aussi dans ce passage qu'il faut s'accrocher le plus affirmer sa foi car avant je dirais c'était l'illusion ou tout au moins je fais avec comme si. mais entre les deux c'es tun  espace où nous devenons beaucoup plus conscient de nos plus et de nos moins ( en soit ce n'est pas un jugment) c'est s'acepter comme nous sommes et je pense que le monde en est un peu là c'ezst pour cela qu'il y tant de turbulence ( la chute d'une illusion) et d'un autre parfois l'incompréhension de la lenteur avec laquelle le monde ne change pas car nous vousdrions déjà tant vivre ce que nous avons d'inscrit dans notre coeur et commençons à mettre en place.( si je dis des C. merci de me le dire tout cpmmentaire est bien venuc'est d'ailleurs le but de ces échanges)merci Lila

DJU770 21/09/2008 16:53

l'Homme n'existe que s'il résiste à ses instincts, et qu'il s'élève, qu'il s'ouvre, qu'il reçoit. L'Homme est grand en "devenir", il est encore à construire, à "grandir"...L'homme qui prend est une bête. L'Homme qui donne et SE donne est un être infiniment respectable qui se rapproche de la Vérité absolue... Mais il y a encore du chemin à parcourir, pour nous tous ! (Et moi aussi !)... Excuse-moi cette envolée purement perso... Bien amicalement. DJU770

lila 25/09/2008 12:07


Nous sommes d'accord : serions-nous sur la même longueur d'onde?
Et je trouve très noble d'avoir des envolées et des ideaux : sinon à quoi servirait-il d'écrire? Merci pour ton commentaire. Lila


Lila 17/09/2008 19:50

Quelle culture! Merci d'avoir tout lu! Lila

anso 14/09/2008 16:44

euh....je pense donc je suis...c'est Descartes !!